Deviens agent des pêches!

 

Une agente des pêches tient un poisson sur un navire

 

Tu es passionné de pêche, de plein air, d’aventure et tu as envie d’en savoir plus sur un métier fait pour toi? Découvre la profession d’agent des pêches!

Être agent des pêches, c’est : 

  • S’impliquer concrètement afin de conserver et protéger les habitats et les ressources aquatiques en mer ou en eau douce.
  • Vivre des aventures au quotidien, que ce soit en mer, dans les airs ou sur terre.
  • Découvrir les quatre coins du Québec, en travaillant avec des collègues de Québec, Sept-Îles, Sainte-Anne-des-Monts, Blanc-Sablon, Baie-Comeau, Grande-Rivière, Cap-aux-Meules, Gaspé et Havre-Saint-Pierre.

Ça te parle?

Consulte les onglets ci-dessous pour connaître le quotidien d’un agent des pêches et découvrir comment postuler.

Postuler

 

Au quotidien

Tu te demandes à quoi ressemble une journée typique pour un agent des pêches? Difficile à dire, car chaque journée est différente!

Un agent des pêches peut être amené à réaliser l’une ou plusieurs de ces activités chaque jour :

  • Effectuer la surveillance des activités de pêche sur terre, en mer et dans les airs. Autant pour les pêches commerciales, récréatives, communautaires autochtones que pour les pêches à des fins alimentaires, sociales et rituelles (ASR).
  • Assurer le respect de l’habitat du poisson.
  • Aller à la rencontre des citoyens et des jeunes dans les écoles afin de les sensibiliser sur l’importance de protéger nos ressources aquatiques.
  • Faire la promotion et assurer le respect des lois concernant la protection de certaines espèces en péril dans la région.
  • Recueillir des preuves d’activités illégales lors de patrouilles de routine et d’enquêtes spéciales en vue de leur utilisation devant les tribunaux.
  • Effectuer des tâches administratives : rédaction de rapports et de dossiers judiciaires, enquêtes administratives pour assurer la conformité des pêcheurs, etc. 

Ces activités varient aussi selon les bureaux d’attache. En effet, selon la région, les espèces aquatiques varient, tout comme les activités de pêches et les enjeux régionaux. En bref, il y en a pour tous les goûts! Clique sur l’onglet suivant pour en savoir plus.

Nos bureaux

Afin de t’aider à cibler les bureaux qui t’intéressent, voici ce qui les distingue!

  • Québec
    • Les agents sont appelés à se rendre dans le Nord québécois pour effectuer des patrouilles pour la chasse au béluga.
    • Pendant la saison de navigation, les agents vont à la rencontre des plaisanciers pour les sensibiliser aux espèces aquatiques envahissantes.
  • Baie-Comeau
    • À Baie-Comeau, la cueillette de mollusques est populaire, les agents sont donc amenés à en effectuer la surveillance régulièrement.
    • Pendant l’hiver, l’équipe est appelée à effectuer des patrouilles pour la pêche blanche au Saguenay.
  • Sept-Îles
    • Le bureau de Sept-Îles effectue une surveillance accrue du braconnage de homard afin de protéger la ressource.
  • Havre-Saint-Pierre
    • Les agents effectuent des patrouilles notamment pour surveiller le braconnage de homard et de crabe des neiges.
  • Blanc-Sablon
    • Les agents effectuent des patrouilles notamment pour surveiller le braconnage de homard, de crabe des neiges et de flétan atlantique.
    • Bon à savoir : 80 % du travail se fait à bord d’embarcations nautiques.
  • Sainte-Anne-des-Monts
    • À Sainte-Anne-des-Monts, beaucoup de patrouilles sont effectuées en lien avec la pêche récréative pour répondre au défi que représente le braconnage.
    • C’est un secteur qui se distingue par l’émergence de nouvelles pêches comme celles de l’oursin et du concombre de mer.
  • Gaspé
    • Les patrouilles maritimes sont orientées sur la protection des mammifères marins qui séjournent dans la zone de protection maritime du Banc-des-Américains.
    • C’est à Gaspé que se situe le Bureau de surveillance aérienne, maritime et électronique : les agents des pêches sont donc amenés à patrouiller des zones de pêche hauturières et des récifs de coraux et éponges en avion et en bateau. Ils effectuent aussi de la surveillance électronique avec des navires ou des drones sous-marin.
  • Grande-Rivière
    • Il s’agit du plus grand district de la région du Québec en termes de distance et du nombre d’agents des pêches.
    • Sainte-Thérèse-de-Gaspé, située à 10 km de Grande-Rivière, est reconnue comme la capitale du crabe des neiges de la région du Québec.
  • Cap-aux-Meules 
    • Les agents des pêches assurent la conformité de la chasse au phoque en hélicoptère, en bateau, et en véhicules tout terrain.
    • C’est aux Îles-de-la-Madeleine que s’effectue la pêche au homard la plus importante au Québec.

Envie de travailler ailleurs au Canada? Consulte notre page nationale de recrutement

Conditions et avantages

Conditions de travail

  • Semaine de 37,5 heures (temps supplémentaire rémunéré)
  • Salaire annuel entre 52 864 $ à 59 754 $ et allocation de 3 534 $ par an (salaire en révision actuellement)
  • Après avoir complété le programme de progression de carrière, le salaire annuel de l’agent des pêches pleinement formé se situe entre 66 610$ et 75 733$ en plus de l’allocation. 
  • Prime d’éloignement pour certains bureaux : Havre-Saint-Pierre, Blanc-Sablon et Cap-aux-Meules.

Avantages sociaux

  • Assurance invalidité / régime d'assurance invalidité de longue durée
  • Congés annuels payés
  • Congés de deuil payés
  • Congés de maladie payés
  • Prestations supplémentaires de décès
  • Régime de retraite de la fonction publique
  • Régime de soins de santé de la fonction publique
  • Régime de soins dentaires de la fonction publique

Pour plus de détails, consulte les liens suivants :

 

Devenir agent des pêches

Avant de te joindre à notre équipe, nous devons nous assurer que ce métier est fait pour toi! C’est pourquoi nous t’invitons à participer à notre processus de sélection qui permettra de mieux connaître tes forces, habiletés et compétences. Voici comment ça fonctionne :

  1. Soumets ta candidature en cliquant ici et fourni les documents demandés.
  2. Une fois ta candidature retenue, nous t’inviterons à prendre part aux tests suivants :
    • Examen de jugement situationnel : tu devras déterminer l’action la plus appropriée à prendre face à une mise en situation.
    • Examen de communication écrite : tu seras évalué(e) principalement sur l'orthographe, la structure des phrases, la ponctuation et l'utilisation des mots.
    • Entrevue avec des membres de notre équipe.
    • Prise de références : nous vérifierons tes références auprès de tes anciens employeurs.
    • Examen médical : tu seras amené à faire des évaluations portant sur la vue, l’ouïe, la perception des couleurs, les capacités neuromusculaires et cardio-vasculaires et les qualités psychologiques.
    • Examen psychologique : nous nous assurerons, entre autres, que tu es apte à porter une arme à feu et que tu es en mesure de gérer des situations stressantes.
    • Test TAPE : tu participeras à une évaluation d’aptitude physique en 3 étapes (parcours à obstacles, épreuve de poussée et de traction et transport de poids)
    • Obtention d’une cote de sécurité secrète : tu devras obtenir l’autorisation de sécurité avant de pouvoir accéder à des renseignements, à des biens et aux lieux de travail de la fonction publique fédérale.
  3. Après avoir réussi toutes ces étapes, une formation d’agent des pêches de 16 semaines pourrait t'être offerte. Pendant cette période, une allocation te sera octroyée.
Discute avec nous!

Tu as encore des questions? Il nous fera plaisir d’y répondre!

Séances d’information

  • 5 mai, de 11 h à 14 h au bureau de Pêches et Océans Canada à Cap-aux-Meules, Îles-de-la-Madeleine
  • 6 mai, de 11 h à 21 h à La Salicorne, Îles-de-la-Madeleine
  • 7 mai, de 6 h 30 à 11 h à La Salicorne, Îles-de-la-Madeleine
  • 8 mai, de 11 h à 15 h au bureau de Pêches et Océans Canada à Cap-aux-Meules, Îles-de-la-Madeleine

 Tu peux aussi nous écrire directement pour toute question. 

Nous contacter