Espèces aquatiques en péril

Plusieurs espèces aquatiques sauvages présentes dans les eaux douces ou marines du Québec sont actuellement en péril ou en voie de l'être en raison des activités humaines (par exemple, la pêche commerciale, les activités industrielles, l'urbanisation, l'agriculture, le transport maritime et le tourisme). Ces espèces sont indispensables à l'équilibre et à la santé des écosystèmes dulcicoles et marins. C'est pourquoi il est essentiel de les protéger. Depuis son entrée en vigueur en 2003, la Loi sur les espèces en péril protège plusieurs de ces espèces notamment le béluga du Saint-Laurent, le chevalier cuivré et la tortue luth. Cette loi vise à prévenir la disparition des espèces sauvages et à favoriser le rétablissement des espèces mises en péril en raison des activités humaines. Pêches et Océans Canada veille à leur protection et œuvre à leur rétablissement.

Vous pouvez aussi vous impliquer et aider à protéger les espèces en péril en respectant les habitats de ces espèces, en participant aux consultations publiques ou en vous engageant dans un projet de rétablissement.

Bélugas

Espèces aquatiques en péril au Québec

D'autres renseignements sur les espèces aquatiques en péril sont disponibles sur le site national de Pêches et Océans Canada.

Consultations publiques en cours

Dans le cadre du processus d'inscription d'une espèce à la Loi sur les espèces en péril, ou de la planification de son rétablissement, Pêches et Océans Canada organise des consultations auprès du public et des parties concernées (notamment des industries, scientifiques, Autochtones et groupes environnementaux), dans le but de connaître leurs points de vue et de recueillir leurs commentaires. Ci-dessous, vous trouverez la liste des consultations sur les espèces aquatiques en péril du Québec actuellement en cours. La liste complète des consultations publiques archivées ou en cours concernant toutes les espèces se trouve sur le Registre public des espèces en péril.

Nous vous encourageons à participer et à partager votre opinion!

Consultation en cours

Il n’y a pas de consultation en cours actuellement.

Consultations archivées

Pêches et Océans Canada a sollicité l'opinion et la contribution du public de la région du Québec relativement aux espèces en péril suivantes :

Protection

Une fois qu'une espèce est inscrite à la Liste de la Loi sur les espèces en péril, certaines interdictions peuvent s'appliquer. En effet, en vertu de la Loi sur les espèces en péril, il est interdit de tuer, nuire, harceler, capturer ou prendre des espèces disparues du pays, en voie de disparition ou menacées et de détruire leur habitat essentiel. De plus, cette loi vise à favoriser la gestion des espèces préoccupantes pour éviter qu'elles ne deviennent en voie de disparition ou menacées.

De ce fait, la Loi peut imposer de nouvelles restrictions sur le développement d'activités ou la construction d'ouvrages dans l'eau ou à proximité. Certaines activités peuvent toutefois être autorisées par des accords ou permis lorsqu'elles ne mettent pas en péril la survie ou le rétablissement d'une espèce.

Renseignez-vous sur ce que la Loi peut signifier pour vous.

Demande de permis en vertu de la Loi sur les espèces en péril

Espèces aquatiques en péril au Québec

Pêches et Océans Canada est responsable des espèces aquatiques sauvages d'eau douce et marines. À ce titre, il participe au processus d'inscription des espèces aquatiques, désignées en péril par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), à la Loi sur les espèces en péril et veille à son application.

Évaluation et inscription des espèces aquatiques en péril

Rétablissement

En vertu de la Loi sur les espèces en péril, Pêches et Océans Canada doit planifier le rétablissement des espèces aquatiques en péril. Pour ce faire, il élabore des programmes et des plans qui visent à rétablir les espèces menacées, en voie de disparition ou disparue du pays et à favoriser la gestion des espèces préoccupantes. La mise en œuvre de ces programmes et plans peut prendre plusieurs années.

Pêches et Océans Canada encourage les intervenants, les communautés et les organismes non gouvernementaux à s'impliquer dans des activités et des projets de rétablissement des espèces en péril. Le Ministère cherche aussi à informer et à sensibiliser le public à l'importance des espèces en péril et aux bonnes pratiques à adopter pour les protéger et les rétablir.

Programmes de rétablissement, plans d'action et de gestion

Mise en œuvre du rétablissement

Surveillance et suivi

En vertu de la Loi sur les espèces en péril, Pêches et Océans Canada doit s'assurer du suivi de la mise en œuvre des programmes de rétablissement et des plans d'actions ainsi que des progrès réalisés en vue d'atteindre leurs objectifs, et ce, cinq ans après leur publication sur le registre public. Pêches et Océans Canada doit aussi assurer le suivi de la mise en œuvre des plans de gestion en l'évaluant cinq ans après leur publication.

Pêches et Océans Canada évalue régulièrement les populations d'espèces aquatiques en réalisant des suivis et des inventaires sur le terrain, notamment des relevés aériens pour les mammifères marins ou des évaluations de stock.

Rapports sur la situation générale des espèces sauvages au Canada
Registre public des espèces en péril

Liens d'intérêt

Pour en savoir plus sur la Loi sur les espèces en péril et sur les espèces en péril au Canada, consultez les sites suivants :

Loi sur les espèces en péril (LEP)

Espèces aquatiques en péril
Pêches et Océans Canada – site national

Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC)

Les espèces en péril
Parcs Canada

Espèces fauniques menacées ou vulnérables du Québec
Ministère des Ressources naturelles du Québec

Nous joindre

Pour obtenir des renseignements généraux ou si vous avez des questions ou des observations au sujet des espèces aquatiques en péril au Québec, communiquez avec nous :

Division de la gestion des espèces en péril
Pêches et Océans Canada
850, route de la Mer, C. P. 1000
Mont-Joli (Québec) G5H 3Z4
Téléphone : 1-877-775-0848
Courriel : lep-sara-qc@dfo-mpo.gc.ca