Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Infocéans
Bulletin d'information de la région du Québec
Volume 10 – Numéro 2 – Avril - Mai 2007



Pêches et Océans Canada annonce une nouvelle approche pour les pêches canadiennes
Photo - Loyola Hearn, ministre de Pêches et Océans Canada

Le 12 avril dernier, le ministre de Pêches et Océans Canada, Loyola Hearn, annonçait une série de mesures et d’investissements pour améliorer la viabilité économique de l’industrie des pêches au Canada.  « J’ai passé une bonne partie de l’année dernière à discuter avec les pêcheurs et à écouter leurs préoccupations au sujet des défis auxquels fait face l’industrie, a déclaré le ministre. L’annonce que je fais aujourd’hui constitue une première série d’initiatives destinées à répondre à ces préoccupations exprimées partout au Canada. »

Le ministre a annoncé une série de mesures qui profiteront à l’ensemble de l’industrie dans tout le pays. Elles comprennent :

• Une révision des droits de permis pour examiner le coût relatif des droits pour différentes pêches dans l’ensemble du pays.

• Un renversement de la décision du gouvernement précédent de prélever des droits à l’industrie pour les registres de bord, les étiquettes des engins de pêche et les programmes des observateurs en mer.

• Un investissement dans les sciences halieutiques de 61 millions de dollars sur trois ans pour étendre la recherche sur l’écosystème à un plus grand nombre de stocks de poissons.

• Une augmentation de l’exonération des gains en capital pour les pêcheurs, les agriculteurs et autres petits exploitants, laquelle passera de 500 000 $ à 750 000 $.

Dans les régions de l’Atlantique et au Québec, le ministre a annoncé son intention de travailler avec les pêcheurs et les intervenants pour apporter permanence et stabilité aux modalités de partage des pêches d’ici 2010. Il a notamment confirmé sa ferme intention de mettre en place les parts régionales pour le flétan de l'Atlantique 4RST et pour la morue 4T pour la saison 2007.

Retour

 

Le ministre Hearn au Boston Seafood Show
Photo - Le ministre Hearn au Boston Seafood Show
De passage au pavillon du Québec au Boston Seafood Show, le ministre Hearn a discuté un moment avec le président de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP),  Robert Langlois (Pêcheries Rivière-au-Renard) et avec Raymond Sheehan (Dégust-Mer, Sainte-Thérèse-de-Gaspé). Photo : Robert Nicolas, Pêche Impact

Retour

 

Nouveaux avis scientifiques sur Internet

Les avis scientifiques suivants sont maintenant disponibles sur le site du Secrétariat canadien de consultation scientifique, dans la série 2007 : http://www.dfo-mpo.gc.ca/csas/

  • La pêche sportive hivernale dans le fjord du Saguenay en 2006   

  • Évaluation du stock de morue du nord du golfe du Saint-Laurent (3Pn, 4RS) en 2006                     

  • Évaluation de la plie grise dans le golfe du Saint-Laurent (divisions 4RST de l’OPANO) 

  • Evaluation du hareng du sud du golfe du Saint-Laurent (division 4T de l’OPANO)              

  • Évaluation de l’état de la crevette de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent en 2006                        

  • Évaluation du stock de flétan atlantique du golfe du Saint-Laurent (Division OPANO 4RST) en 2006                    

  • Évaluation de la morue du sud du golfe du Saint-Laurent (division 4T de l’OPANO)                       

Retour

 

Condamnations en vertu de la Loi sur les pêches

Par Martin Bourget

Pêches et Océans Canada (MPO), région du Québec, rend public le nom de pêcheurs condamnés pour diverses infractions à la Loi sur les pêches.

Le MPO continue d’appliquer avec rigueur sa politique de tolérance zéro à l’égard des contrevenants à la Loi sur les pêches. Le Ministère, dont le mandat est de protéger et de conserver les ressources halieutiques, surveille de très près les activités de pêche.

Pêches et Océans Canada encourage la population à signaler tout acte de braconnage en composant le 1-800-463-9057. Les appels sont confidentiels.

Contrevenant

Domicile

Infraction

Date de la sentence et amende

Juge

Roger Lévesque

Luc Dubois

Chandler

Pêche au homard sans permis, pêche en période de fermeture et possession de homard inférieur à la taille réglementaire.

6 février 2007

chacun: 600 $ + 90 heures de travaux communautaires et une probation de deux ans avec la condition de ne pas se trouver sur le quai de Chandler et de Newport entre 18 h et 8 h.

Dubois : Frais de 428,24 $ pour entreposage et remorquage du véhicule du contrevenant.  

François Kouri

Cliford Belvin

Saint-Augustin

Avoir pêché le hareng à l’aide d’un filet monofilament.

6 février 2007

200 $

Louise Gallant

Louise Dresdell

Port-Menier

Possession de crabes des neiges pêchés en contravention avec la Loi sur les pêches.

6 février 2007

300 $

Louise Gallant

Eldon Driscoll

Saint-Augustin

Dérogation à ses conditions de permis de pêche au homard en utilisant des casiers avec des évents d’échappement non réglementaires.

6 février 2007

300 $

Louise Gallant

Daniel Lavallée

Blanc-Sablon

Dérogation à ses conditions de permis pour la pêche à la morue en dépassant la limite de son quota hebdomadaire pour la saison 2004.

6 février 2007

750 $

Louise Gallant

Russell Roberts

Rivière-Saint-Paul

Dérogation à ses conditions de permis de pêche à la morue en pêchant avec des filets à morues sans étiquettes valides.

6 février 2007

500 $

Louise Gallant

Claude Vaillancourt

Longue-Pointe-
de-Mingan

Dérogation à ses conditions de permis de pêche au pétoncle pour la saison 2005.

6 février 2007

2550 $ + 2 jours de pêche suspendus dans la sous-zone 16F. De plus, l’accusé devra maintenir en fonction en tout temps son système de surveillance des navires.

Louise Gallant

Pascal Morneau

Ragueneau

Avoir vendu des myes à différentes journées sans être titulaire d’un permis.

12 février 2007     

175 $ pour chacun des 9 chefs d’accusation pour un total de 1575 $

Louise Gallant

Roland Beaudoin

Jean-Marie Jones

Lourdes-de Blanc-Sablon

Dérogation à ses conditions de permis pour la pêche à la morue en dépassant la limite de son quota hebdomadaire pour la saison 2004.

 

19 février 2007

Beaudoin: 685,50 $

Jones : 684,50 $

Robert : 786 $

 

 

Jacques Roy

Nelson Roberts

Rivière-Saint-Paul

Tony Beaudoin Yves Jones

Lourdes-de Blanc-Sablon

Dérogation à ses conditions de permis pour la pêche à la morue en dépassant la limite de son quota hebdomadaire pour la saison 2004.

 

20 février 2007

786 $ chacun

Jacques Roy

Hughie Keats

Pierce Wayne Nadeau

Rivière-Saint-Paul

Dérogation à ses conditions de permis pour la pêche à la morue en dépassant la limite de son quota hebdomadaire
pour la saison 2004.

20 février 2007

Keats : 786 $

Nadeau : 1 500$

Roberts : 1re infraction :

1 372 $

2e infraction : 907 $

Jacques
Roy

Neil Hubert Roberts

Blanc-Sablon

Jacques
Roy

Retour

 

Concertation pour la promotion de la sécurité nautique

Par Carole Dumont, Garde côtière canadienne, et Robert Fecteau, Transports Canada

Le 27 février dernier, à Rimouski, se tenait la réunion annuelle du Comité permanent de la région du Québec sur la sécurité des bateaux de pêche, présidée par Transports Canada.

Photo - Concertation pour la promotion de la sécurité nautique 1

Cette rencontre entre l’industrie des pêches commerciales du Québec et diverses institutions fédérales est une tribune de discussion et d’échange d’information sur tout sujet relié à la sécurité des bateaux de pêche et des pêcheurs. Quelque quatre-vingt membres de la communauté des pêches du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et des Îles-de-la-Madeleine étaient présents et tous sont ressortis de cette rencontre satisfaits et ont souligné la qualité et la pertinence de l’information reçue. La journée fut tout aussi profitable pour les gestionnaires fédéraux qui bénéficient beaucoup de ces échanges avec les pêcheurs. En effet, quelques représentants de Pêches et Océans Canada, plus particulièrement de la Garde côtière canadienne, de la Direction de la gestion des pêches ainsi que du Service hydrographique du Canada, accompagnaient ceux de Transports Canada.

Les sujets suivants ont notamment été abordés à cette quatrième édition : la recherche et le sauvetage, les produits et services du Service hydrographique du Canada, la prévention de la pollution par les navires et la gestion des eaux usées, la réforme règlementaire de la stabilité des bateaux de pêche, ainsi que la formation et la délivrance des brevets aux pêcheurs.

Pêches et Océans Canada et Transports Canada se font un point d’honneur de tenir ces rencontres qui font maintenant partie intégrante du protocole d’entente sur la sécurité maritime récemment conclu entre eux. « Nous misons sur les comités consultatifs régionaux pour permettre aux ministères et à la communauté des pêches au Québec de travailler ensemble en vue de définir et proposer des solutions pour promouvoir la sécurité maritime, et ainsi éviter d’exposer les pêcheurs à des risques indus » mentionnait le sous-ministre de Pêches et Océans Canada, M. Larry Murray, lors de la signature de l’entente en novembre dernier.

Concertation pour la promotion de la sécurité nautique 2

Retour

 

DVD Manipulation et remise à l'eau des loups

Depuis longtemps, de nombreuses espèces marines disparaissent de la Terre. Par le passé, les extinctions étaient le résultat de changements climatiques et environnementaux et d’autres forces naturelles. Aujourd’hui, des oiseaux, poissons et autres animaux disparaissent à un rythme accéléré; l’activité humaine en est la principale responsable.

Dans l’Est du Canada, le loup à tête large et le loup tacheté sont considérés comme des espèces menacées, et l’avenir du loup atlantique est préoccupant. Ces loups sont maintenant protégés par la Loi sur les espèces en péril.

Le DVD Manipulation et remise à l’eau des loups, filmé en mer à bord de divers types de navires de pêche, encourage les pêcheurs à manipuler les loups avec soin et à les remettre à l’eau en bonne condition aussi rapidement et efficacement que possible afin de favoriser leur survie.

Ce film d’une durée de 20 minutes est une adaptation française de Handling and Releasing Wolffish, produit par la région Terre-Neuve-et-Labrador de Pêches et Océans Canada . Il est disponible en version DVD et VHS à votre bureau de secteur.

Photo - DVD Manipulation et remise à l'eau des loups

Retour

 

La saison de recherche et de sauvetage est débutée

Par Pascale Fortin

D'avril à novembre, plusieurs vedettes de sauvetage de la Garde côtière canadienne sont en opération et disponibles pour venir en aide aux pêcheurs et autres utilisateurs du fleuve et du golfe du Saint-Laurent.  Voici un aide-mémoire des ports d'attache et des secteurs couverts des différentes unités :

NOM DU NAVIRE

PORT D'ATTACHE

SECTEUR COUVERT

NGCC Cap Tourmente

Québec

De Grondines à Cap-aux-Oies

NGCC Cap d'Espoir

Tadoussac

De Cap-aux-Oies à Rimouski

NGCC Cap de Rabast

Havre-Saint-Pierre

De Rivière-au-Tonnerre à Natashquan (nord d'Anticosti)

NGCC Cap Rozier

Rivière-au-Renard

De Port-Daniel à Sainte-Anne-des-Monts (sud d'Anticosti)

NGCC Cap-aux-Meules

Cap-aux-Meules

Archipel des Îles-de-la-Madeleine

Les centres de communications et de trafic maritime sont à l'écoute sur la voie 16, 24 heures par jour.  Pour signaler une urgence, on peut également communiquer avec le Centre de sauvetage maritime au 1-800-463-4393.

Photo - Bateau cap d'espoir

Retour

 

Exportations canadiennes en 2006

Les exportations canadiennes de poissons et de fruits de mer, y compris les produits d’élevage, se sont chiffrées à 4,1 milliards de dollars en 2006. Plus de 80 % de ce total a été acheminé vers cinq pays. Les États-Unis demeurent le plus gros marché d’exportation du Canada, recevant 62 % du total des exportations canadiennes de poissons et de fruits de mer (2,5 milliards de dollars). Le Japon se classe au deuxième rang (342 millions de dollars), suivi de la Chine (276 millions de dollars), du Danemark (125 millions de dollars) et du Royaume-Uni (111 millions de dollars).

Le Canada a principalement exporté du homard, du saumon de l’Atlantique d’élevage, de la crevette et du crabe des neiges. Les quantités exportées ont été supérieures pour ces quatre espèces; la valeur combinée de ces exportations a atteint 2,4 milliards de dollars, soit un peu plus de la moitié de la valeur totale de toutes les exportations de poissons et de fruits de mer. La valeur des exportations de homard a atteint plus de 1 milliard de dollars, celle du saumon de l'Atlantique, 512 millions de dollars, celle de la crevette, 456 millions de dollars et celle du crabe des neiges, 426 millions de dollars. Le prix moyen des exportations de homard et de saumon de l’Atlantique a augmenté de 2005 à 2006, et celui de la crevette et du crabe des neiges a diminué. Au nombre des autres exportations importantes de 2006, mentionnons le hareng, le pétoncle et le merlu.

Retour

 

Le Canada et les groupes de conservation unissent leurs forces

En mars dernier, Pêches et Océans Canada signait un important protocole d'entente avec une coalition de neuf grandes organisations non gouvernementales du domaine de la conservation des habitats naturels. L’objectif de cette entente est d’assurer une meilleure conservation et une plus grande protection du poisson et de son habitat.

Aux termes de l’entente, chaque organisation devra nommer un représentant à un comité directeur qui travaillera à la promotion d'une gestion responsable de l'habitat du poisson. Les organismes de conservation auront l'occasion de fournir leurs conseils au gouvernement sur les enjeux et les politiques ayant une incidence sur l'intendance de l'habitat du poisson. L'entente permettra également une meilleure utilisation des ressources collectives pour améliorer les résultats dans le domaine de la conservation et de la protection du poisson et de l'habitat du poisson.

Les signataires non gouvernementaux de l’entente sont Canards Illimités Canada, la Fédération du saumon Atlantique, la Fédération canadienne de la faune, Nature Canada, la Société canadienne pour la conservation de la nature, la Fondation du saumon du Pacifique, Trout Unlimited of Canada, la Coalition nationale pour l'intendance des bassins hydrographiques et Habitat faunique Canada.

Retour

Infocéans

Avril - mai 2007
Volume 10 - Numéro 2

Publié par :
Pêches et Océans Canada
Région du Québec
Direction des communications
104, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 7Y7
Téléphone : 418-648-7747  

Directrice : 
Caroline Hilt

Rédactrice en chef : 
Viviane Haeberlé

Coordonnateur visuel :
Denis Chamard