Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Octobre-novembre 2017/volume 20/numéro 5

Le Plan de protection des océans : une occasion unique de renforcer les partenariats avec les peuples autochtones

Photo d’un petit village autochtone situé sur le bord de l’eau dans le nord du Québec
Le Plan de protection des océans vise notamment à favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones du Canada.

Le Plan de protection des océans rassemble de nombreuses initiatives qui, rappelons-le, visent à renforcer la protection des océans et des voies navigables du Canada, à accroître la sécurité maritime ainsi qu’à améliorer et à protéger les milieux marins. Le Plan s’appuie sur quatre éléments, soit :

  • un système de sécurité maritime de pointe, incluant la prévention et l’intervention en cas d’incident maritime;
  • la préservation et la restauration des écosystèmes marins;
  • des données probantes plus précises;
  • le renforcement des partenariats avec les Autochtones.

Le dernier élément du Plan de protection des océans revêt une importance toute particulière puisqu’il vise à favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones. Ainsi, le renforcement et l’établissement de nouveaux partenariats devraient notamment favoriser : 

  • la collaboration des Autochtones sur les enjeux locaux du trafic maritime;
  • la capacité d’intervention des communautés en cas d’urgence maritime, incluant la formation des Autochtones en recherche et sauvetage, en suivi environnemental et en intervention lors de déversement;
  • la mise en valeur des connaissances traditionnelles autochtones.

Les partenariats mis en place avec les communautés autochtones et locales permettront une protection plus efficace des côtes et des voies maritimes du Canada. Ces communautés possèdent des connaissances et un savoir-faire traditionnels et agissent régulièrement comme premiers intervenants lors d’une urgence maritime. Elles sont aussi souvent les plus touchées lorsque survient un incident lié à la pollution marine. Une contribution plus active de leur part aux efforts d’intervention et de protection des côtes s’imposait donc; elle constitue désormais un élément crucial du Plan de protection des océans.

Grâce à plusieurs projets initiés dans le cadre de ce Plan, le gouvernement du Canada voudrait que les communautés autochtones du pays soient davantage impliquées dans les décisions concernant la sécurité maritime. Plusieurs initiatives sont visées, notamment :

  • l’établissement, par la Garde côtière canadienne, d’une garde côtière auxiliaire pour l’Arctique;
  • l’élaboration de programmes de formation pour augmenter la présence de membres des communautés autochtones dans les emplois liés à la sécurité maritime;
  • le renforcement de la collaboration des communautés autochtones dans un plus grand nombre de dossiers liés à la sécurité maritime, tels que la gestion des navires abandonnés, la compréhension des impacts cumulatifs du transport maritime, l’établissement de priorités pour la restauration des habitats côtiers ainsi que la mise à jour et la modernisation de la réglementation en matière de circulation et de sécurité maritimes.

Pour vous renseigner sur le Plan de protection des océans du gouvernement du Canada

Evelyne Dufault
Services stratégiques

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter