Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Août-septembre 2017/volume 20/numéro 4

Nouvelle visite du ministre LeBlanc au Québec

à gauche, le ministre Dominic LeBlanc avec le ministre Laurent Lessard; à droite, le ministre Dominic LeBlanc avec le ministre Luc Blanchette
Le ministre LeBlanc a profité de sa visite à Québec pour rencontrer ses homologues provinciaux, soit les ministres Laurent Lessard (à gauche) et Luc Blanchette (à droite).

Après avoir mis fin prématurément à sa visite en raison d’une météo défavorable en avril, l’honorable Dominic LeBlanc est finalement revenu au Québec le 9 juin dernier. Le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne a pu ainsi honorer sa promesse et compléter sa tournée québécoise.

Photo du ministre LeBlanc en compagnie d’un groupe d’employés de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne
À Québec, le ministre a rendu visite aux employés du Ministère et souligné l'excellence de leur travail ainsi que leur dévouement.

Arrêt dans la capitale québécoise
Le ministre s’est tout d’abord rendu à Québec où il a rencontré les employés du Ministère afin de souligner l’excellence de leur travail et leur dévouement à faire de la Garde côtière canadienne et de Pêches et Océans Canada des acteurs importants dans le maintien de la santé de nos océans. Profitant de son passage dans la capitale québécoise, il a également échangé sur plusieurs dossiers d’intérêt commun avec ses homologues provinciaux, soit le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette. La priorité du ministre LeBlanc demeure l’atteinte d’un niveau de collaboration intergouvernementale efficace dans le domaine des pêches et de l’aquaculture ainsi que dans la protection des pêches et des océans.

La direction de la Garde côtière canadienne a également profité de la présence du ministre LeBlanc pour tenir une rencontre avec des représentants de l’industrie maritime. Cela a permis au ministre de mieux saisir les enjeux reliés à la navigation dans la région, notamment celui du déglaçage.

Photo d’un auditorium rempli de gens, avec le ministre LeBlanc et le député Rémi Massé au micro et des journalistes sur la scène
À Mont-Joli, le ministre a annoncé un investissement de 27 M$ pour l’Institut Maurice-Lamontagne.

Visite à l’Institut Maurice-Lamontagne
Dans la même journée, le ministre s’est par la suite rendu à l’Institut Maurice-Lamontagne (IML) à Mont-Joli, accompagné du député du comté Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, M. Rémi Massé. M. LeBlanc s’est intéressé aux employés qui lui ont fièrement fait part de leurs avancées en recherche et technologies. Le ministre et M. Massé ont profité de leur visite pour rencontrer quelques intervenants régionaux impliqués dans les technologies et les sciences de la mer. Cette rencontre s’est avérée tout indiquée puisque Rimouski accueillera le 8e congrès international BioMarine du 1er au 3 octobre 2017.

Le ministre a terminé sa visite en région en annonçant, devant une salle comble, un investissement de 27 millions de dollars visant l’amélioration des infrastructures de recherche à l’IML. Et cela, c’est sans compter l’embauche de 40 nouveaux employés qui permettra aux équipes de continuer à mener leurs recherches scientifiques pendant de nombreuses années.

Le ministre LeBlanc est extrêmement fier de tout le travail accompli en région par les employés de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne. De leur côté, ces derniers ont grandement apprécié que le ministre leur ait rendu visite. Les gens de l’IML se sont particulièrement réjouis de sa présence quelques jours avant le lancement des activités devant souligner le 30e anniversaire de l’Institut. Il s’agit là d’une grande marque d’appréciation qui ouvre la voie à une nouvelle ère d’innovation et de modernisation.

Lucie Milot
Direction générale régionale

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter