Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Avril-mai 2017/volume 20/numéro 2

Devenez les yeux et les oreilles de la Garde côtière canadienne

Intérieur du centre de Services de communication et de transport maritime à Québec, avec plusieurs écrans d’ordinateur
Le centre de Services de communication et de trafic maritimes de Québec

Les Services de communication et de trafic maritimes (SCTM) de la Garde côtière canadienne sont actuellement à la recherche d’officiers « pour être leurs yeux et leurs oreilles ».

Les officiers des SCTM ont un rôle crucial à jouer. En effet, ce sont eux qui coordonnent le trafic sur l’eau en tout temps, qui assurent la surveillance continue des fréquences marines d’appel et de détresse, qui répondent aux appels de détresse et qui font connaître les besoins des navires aux gens à terre. Ces services assurent la sauvegarde de la vie humaine en mer, la protection de l’environnement et une gestion efficace du mouvement des navires.

Les officiers en devoir sont confrontés à plusieurs défis de taille, comme la surveillance et l’autorisation de transit des navires à fort gabarit dans les chenaux dragués. Ils doivent être très vigilants afin de s’assurer que le dégagement sous quille (c’est-à-dire le niveau d’eau entre la coque du bateau et le fond marin) soit suffisant pour permettre aux navires de transiter sans danger et leur éviter ainsi de s’échouer. Les centres de SCTM émettront au besoin des restrictions de transit en se basant sur plusieurs facteurs ayant un impact direct sur le dégagement sous quille tels que la marée, le tirant d’eau, les niveaux d’eau, le vent, etc.

Au Québec, les officiers des SCTM sont répartis dans deux centres, soit celui de Québec et celui des Escoumins. Leurs services sont offerts tant à l’industrie maritime, aux navigateurs, aux plaisanciers et aux pêcheurs qu’aux organismes gouvernementaux internationaux et aux ministères fédéraux et provinciaux.

Conditions d’emploi, formation et perspectives de carrière
Les officiers travaillent par quarts puisque les centres de SCTM fonctionnent 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Le salaire et les avantages que leur offre la Garde côtière canadienne sont concurrentiels.

Les officiers des SCTM sont formés au Collège de la Garde côtière canadienne, situé à Sydney en Nouvelle-Écosse. Il s’agit de l'unique institution où il est possible de suivre cette formation spécialisée. D’une durée de 25 semaines, le programme est offert dans les deux langues officielles. Il comprend une combinaison de cours théoriques et de cours pratiques avec des simulateurs. Soulignons, enfin, qu’une carrière d’officier des SCTM présente également plusieurs avenues professionnelles au sein des Services de communication et de trafic maritimes ainsi qu'à la Garde côtière canadienne.

La Garde côtière canadienne est présentement en période de recrutement afin de trouver de nouveaux officiers à former pour la majorité de ses centres de SCTM au Canada. Pour postuler comme stagiaire débutant.

Keven Raymond
Garde côtière canadienne

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter