Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Décembre 2016-janvier 2017/volume 19/numéro 6

Des scientifiques de l’IML dressent le portrait de l’état du Saint-Laurent marin

Vue d’un krill
MPO  J.-F. St-Pierre

Cinq scientifiques de l’Institut Maurice-Lamontagne (IML) ont dressé le portrait de l’état du Saint-Laurent marin à l’occasion de la cinquième édition du Rendez-vous Saint-Laurent tenue à Québec, en octobre dernier.

Organisé tous les trois ans sous les auspices du Plan d’action Saint-Laurent (PASL) 2011-2026, cet événement rassemblait des experts et porte-parole des collectivités, des organismes non gouvernementaux, de l’industrie et des milieux universitaire, municipal et gouvernemental. Les plus récents résultats obtenus à partir des indicateurs environnementaux du programme Suivi de l’état du Saint-Laurent y ont été présentés et des pistes pour améliorer le programme ont été explorées.

Portrait de l’état du Saint-Laurent marin

Chercheuse sur les mammifères marins, Véronique Lesage a tracé un portrait de l’évolution de l’état du béluga du Saint-Laurent. Malheureusement, la situation de cette espèce se détériore, alors que la population est en déclin depuis 2000 et que le taux de mortalité des jeunes a fortement augmenté durant la même période.

De son côté, Peter Galbraith, chercheur en océanographie physique, a présenté les récentes tendances des conditions physiques de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent. Il a notamment mis en lumière que les eaux profondes de l’estuaire sont actuellement les plus chaudes et les moins oxygénées observées depuis les années 1930.

Michel Starr, chercheur en océanographie biologique, a résumé les tendances récentes dans les conditions océanographiques chimiques et biologiques (phytoplancton, zooplancton et algues toxiques) dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Il a fait état des changements survenus en réponse aux conditions environnementales.

Biologiste des espèces aquatiques envahissantes, Nathalie Simard a pour sa part décrit l’état de la situation de ces espèces en milieu marin, montrant entre autres une augmentation du taux d’envahissement depuis le début du suivi en 2003 aux Îles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord.

Finalement, Yvan Lambert, directeur des sciences démersales et benthiques, a fait un exposé sur le développement de nouveaux indicateurs écosystémiques pour le secteur marin du Saint-Laurent. Sa présentation a permis de mettre en perspective le grand potentiel des données obtenues lors des campagnes d’échantillonnage annuelles de poissons et d’invertébrés du Ministère (sur les navires NGCC Needler et NGCC Teleost) pour le suivi de l’état de l’écosystème marin.

Près de 200 personnes ont assisté aux conférences données à l’Institut Maurice-Lamontagne lors du Rendez-vous Saint-Laurent marin.
Près de 200 personnes ont assisté aux conférences données à l’Institut Maurice-Lamontagne lors du Rendez-vous Saint-Laurent marin.
© Société Radio-Canada. Tous droits réservés.

Franc succès pour la présentation à l’Institut Maurice-Lamontagne

De retour à l’IML, les scientifiques ont eu l’occasion de présenter à nouveau les résultats de leurs recherches dans une version marine du Rendez-vous Saint-Laurent organisée à l’Institut. C’est dans un auditorium bondé qu’un large public, composé de représentants des Premières Nations, d’associations de pêcheurs, de l’industrie du transport maritime, d’étudiants et de chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski, a pu apprécier la qualité du travail des chercheurs. Un franc succès que le Ministère espère répéter dans l’avenir!

Engagement ferme du MPO

Pêches et Océans Canada (MPO) est fermement engagé dans le Plan d’action Saint-Laurent alors qu’il participe à dix comités de suivi, comités de concertation et groupes de travail et qu’il collabore étroitement au programme Suivi de l’état du Saint-Laurent. La Direction régionale des sciences du Ministère entend accroître cet engagement et jouer un rôle encore plus grand dans les prochaines années grâce à son expertise scientifique de pointe.

© Société Radio-Canada. Tous droits réservés.
Vlogo

À propos du Plan d’action Saint-Laurent (PASL)

  • Le PASL est une entente de collaboration fédérale-provinciale qui a été renouvelée en 2011 pour une durée de 15 ans et qui vise à conserver et à mettre en valeur le Saint-Laurent, tant en eau douce qu’en milieu marin.
  • À la manière d’un bilan de santé du Saint-Laurent, l’ensemble des indicateurs suivis dans le cadre du PASL permettent de tracer un portrait global de l’état environnemental du fleuve. Il se veut un outil qui appuie la prise de décisions menant à des actions susceptibles de favoriser la conservation de la biodiversité et des ressources du Saint-Laurent.

Pour de plus amples renseignements sur le Rendez-vous Saint-Laurent, consultez le site du Plan d’action Saint-Laurent.


Guy Cantin
Sciences

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter