Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Août-septembre 2016/volume 19/numéro 4

Première cohorte de gardes-pêche autochtones formés à Québec

En mars dernier, quatre Inuits du Nunavik, provenant de l’Administration régionale Kativik, sont venus à Québec suivre la formation de garde-pêche autochtone. Cette formation leur a permis d’obtenir une certification de garde-pêche en vertu de l’article 5(1) de la Loi sur les pêches.

Durant la dizaine de jours qu’a duré la formation, les participants ont acquis des compétences touchant l’identification des poissons, les engins de pêche, les lois et règlements, les méthodes d’application des règlements, les témoignages en cour, l’usage du GPS ainsi que les présentations efficaces.

Les quatre nouveaux gardes-pêche lors de la remise des certificats
Zebedee Annahatak, Elijah Etok, Johnny Mina et Willie Cain lors de la remise de leur certificat. Ils sont accompagnés de Judy Dwyer, directrice des opérations d’application de la Loi, Patrick Vincent, directeur général régional, et Maryse Lemire, directrice régionale de la gestion des pêches.

La majorité des formations ont été données par du personnel de Pêches et Océans Canada. L’ambiance agréable qui régnait dans la classe a grandement favorisé le partage d’expertises et d’expériences, tout comme elle a permis de développer un lien de confiance entre les formateurs et les participants inuits. Les liens développés seront fort utiles dans le travail de ces derniers, puisque ce sont avec les équipes de Québec qu’ils échangeront et collaboreront régulièrement. D’ailleurs, les participants ont beaucoup apprécié que la formation soit adaptée à leur réalité, celle du Nord du Québec. Habituellement, cette formation est donnée au Collège de la Garde côtière canadienne à Sydney, Nouvelle-Écosse.

Pour Pêches et Océans Canada, offrir la formation nationale de garde-pêche est une façon de démontrer son engagement envers l’intégration des Autochtones au métier d’agent des pêches en conformité avec les exigences des traités en vigueur et des jugements de la Cour suprême du Canada.

Les gardes-pêche autochtones :

  • sont des employés de la communauté ou d’une organisation autochtone;
  • sont désignés par le ministre en vertu de la Loi sur les pêches;
  • travaillent en étroite collaboration avec le Ministère.

Leurs responsabilités peuvent inclure : 

  • des patrouilles et le suivi des activités de récolte;
  • des activités d’information;
  • le droit d’appliquer les règlements, par exemple la saisie de prises et d’équipements, l’émission d’avertissements, la prise de déclarations ou le témoignage en cour;
  • l’observation des activités, la production de rapports et la liaison avec les agents des pêches.


Perry Beaudoin
Gestion des pêches

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter