Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Juin-juillet 2016/volume 19/numéro 3

Partenariats sur le terrain pour des pêches récréatives durables

travaux d’aménagement
Des travaux d'aménagement ont été réalisés par le Groupe de concertation des bassins versants de la zone de Bécancour (GROBEC) afin de diversifier l'habitat pour l'omble de fontaine, de freiner l'érosion des berges et d'accroître l'hétérogénéité de l'écoulement.

En 2013, Pêches et Océans Canada a mis en place le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives (PPCPR) afin de soutenir financièrement des projets de restauration d’habitat des poissons visés par les pêches récréatives. Ce programme de contribution vise des projets gérés et réalisés par les promoteurs locaux afin de maintenir la pêche récréative au Canada. Au Québec, le programme est coordonné par la Division de la protection des pêches – Liaison avec les clients, partenariats, normes et lignes directrices, qui a entre autres comme mandat de favoriser des partenariats avec des organisations dans le but d’améliorer la durabilité des pêches.

Le Programme de partenariats fournit du financement aux organismes promoteurs jusqu’à un maximum de 50 % du coût total d’un projet. La différence devant être financée par d’autres sources de soutien. C’est pour cette raison que des partenaires majeurs, comme la Fondation de la faune du Québec ou la Fédération québécoise pour le saumon atlantique, sont souvent impliqués dans les projets du PPCPR.

Véritable levier économique pour les territoires fauniques comme les Zones d’exploitation contrôlées (Zecs), le Programme de partenariats permet d’obtenir du financement pour des projets essentiels au maintien de la qualité de la pêche et, par ricochet, de créer des emplois saisonniers.

Depuis 2013, quatre appels de projets ont été lancés. Près de 60 % des organismes qui ont déposé un projet ont pour mandat principal la mise en valeur de la pêche récréative; l’autre 40 % a un mandat de conservation. Depuis le lancement du Programme, plus de 87 projets répartis au Québec ont obtenu près de 4,5 millions de dollars.

Représentation des organismes ayant déposé un projet depuis 2013
ZECS : 36 %,
Pourvoiries : 15 %,
Réserves fauniques : 9 %,
Organismes de bassin versant : 11 %,
Association plan d’eau / pêches : 18 %,
Conservation / Mise en valeur : 11 %
Depuis 2013, six types d’organismes ont déposé un projet.

Un nouvel appel de projets a été lancé du 11 mars au 22 avril dernier pour inviter les organismes admissibles (dont les groupes autochtones depuis le dernier appel) à soumettre leurs projets pour restaurer l’habitat du poisson. Les ententes de contribution liant un organisme et le ministère seront établies pour des périodes d’un an à trois ans. Celai amorce donc une nouvelle vague de partenariats pour les trois prochaines années.

Deux autres périodes de présentation de demandes de financement sont prévues à la fin de l’automne 2016 et à l’automne 2017.

Consultez notre site Web pour en apprendre davantage sur le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives.


Marie-Hélène Gendron
Gestion des écosystèmes

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter