Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Février-mars 2016/volume 19/numéro 1

Février-mars 2016

Le ministre Tootoo de passage au Québec

Le ministre Tootoo de passage au Québec

Le 20 janvier dernier, l’Honorable Hunter Tootoo, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et son secrétaire parlementaire, Serge Cormier, ont rencontré à Québec les principaux acteurs de l’industrie des pêches, les représentants autochtones et les divers clients et partenaires du domaine maritime. Le lendemain, le ministre présidait à Montréal la réunion du Conseil canadien des ministres des Pêches et de l’Aquaculture.

En savoir plus
Banc des américains

Banc des Américains : les plongeurs à la rescousse!

Le banc des Américains et ses alentours, situés à la pointe est de la Gaspésie, ont été sélectionnés en 2011 par Pêches et Océans Canada comme site d’intérêt afin de devenir une aire marine protégée. Cette initiative contribue à l’objectif du Canada d’accroître la proportion de zones marines et côtières protégées du pays à 10 %, d’ici 2020.

En savoir plus
Morses

Relevés aériens des morses dans le Nord canadien

La famille des morses ne compte plus qu’une espèce, elle-même divisée en deux sous-espèces : le morse du Pacifique Nord et le morse de l’Atlantique Nord. Autrefois largement répandus au Canada, les morses de l’Atlantique Nord étaient abondants jusqu’au golfe du Saint-Laurent et à l’île de Sable, mais ils ont disparu de ces zones vers la fin des années 1700.

En savoir plus
Activités d’aquaculture

Nouveau règlement pour une aquaculture plus saine

Pêches et Océans Canada a un nouveau Règlement sur les activités d’aquaculture. Ce dernier clarifie la réglementation fédérale qui encadre les activités aquacoles, particulièrement lors du contrôle des maladies et du rejet de matières organiques.

En savoir plus
Homard

Bilan préliminaire des pêches commerciales, saison 2015

En 2015, les données préliminaires de la saison de pêche commerciale au Québec font état d’un total de débarquements de 57 000 tonnes pour une valeur de 229,2 M$. Pour la deuxième année consécutive, il s’agit d’un record historique en termes de valeur. L’année a été marquée par une baisse de 2 % du volume des débarquements et d’une hausse de 12 % de la valeur.

En savoir plus