Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Octobre-novembre 2015/volume 18/numéro 5

Un réseau d’aires marines protégées pour conserver les écosystèmes dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent

Plantation de saules en haut du talus. Mention de source : Comité ZIP du lac Saint-Pierre
Faune et flore d'un fond marin.

En collaboration avec ses partenaires, Pêches et Océans Canada s’est engagé à conserver les écosystèmes côtiers et marins au moyen de réseaux d’aires marines protégées. Le Ministère entend conjuguer ses efforts avec ceux d’autres ministères fédéraux et des gouvernements provinciaux pour développer un réseau visant à conserver les richesses naturelles qui se trouvent dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

Un réseau d’aires marines protégées appuie la conservation et la gestion durable des ressources marines vivantes et de leurs habitats. Pêches et Océans Canada souhaite également préserver les valeurs tant économiques (comme les activités de pêche et de tourisme) qu’environnementales qui y sont associées.

Différentes étapes sont nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre ce réseau d’aires marines protégées. Il faut déterminer les objectifs de conservation; recueillir et analyser les données écologiques, économiques, sociales et culturelles; et établir différents scénarios pour le développer. Le développement du réseau s’appuie sur la concertation avec les groupes autochtones et les intervenants clés.

Tout au long du processus de développement du réseau, Pêches et Océans Canada et ses partenaires contacteront l’ensemble des groupes concernés pour leur transmettre  une information à jour sur le développement du réseau; les inviter à fournir des renseignements de nature économique, sociale et culturelle; et leur demander de partager leur avis et leurs préoccupations concernant les différents scénarios possibles pour mettre ce réseau en place.

Plus tôt dans l’année, les gouvernements provinciaux et les groupes autochtones ont été informés et invités à fournir leurs commentaires quant au processus proposé. D’autres démarches de mobilisation sont prévues pour chacune des étapes de la conception.

Les discussions sur les différents scénarios de réseau qui seront produits permettront de compléter une carte répertoriant les sites importants à protéger. Une fois achevée, cette carte sera utilisée par les instances gouvernementales concernées afin de procéder à l’identification des sites potentiels et de déterminer l’ordre de priorités pour la création de futures aires marines protégées. Des démarches distinctes de consultation seront réalisées par la suite pour chacun des sites d’intérêt sélectionnés.

Carte représentant les limites géographiques pour le développement du réseau d’aires marines protégées dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent
Limites géographiques pour le développement du réseau d’aires marines
protégées dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

La collaboration des parties intéressées est un élément clé du succès pour le développement et la mise en œuvre du réseau d’aires marines protégées!

Qu’est-ce qu’un réseau d’aires marines protégées?
Les aires marines protégées sont un outil pour protéger à long terme la biodiversité marine, les fonctions écosystémiques et les caractéristiques particulières du milieu marin. Un réseau, c’est un ensemble d’aires marines protégées qui fonctionnent en collaboration pour fournir plus de bénéfices que ne le feraient des sites individuels.

Selma Pereira
Gestion des écosystèmes

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter