Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Juin - juillet 2015/volume 18/numéro 3

Investissements dans des ports pour petits bateaux du Québec

Port de pêche de Gascons.
Port de pêche de Gascons.

D’ici le printemps 2017, quelque 62,6 M$ seront consacrés à la réalisation de 54 projets d’infrastructures portuaires du Québec. Sous la responsabilité de Pêches et Océans Canada, ces projets seront effectués en collaboration avec les administrations portuaires qui exploitent et gèrent ces installations à l’intention des utilisateurs locaux.

Les ports pour petits bateaux servent à l’industrie de la pêche commerciale. Au Canada, près de 90 % des pêcheurs les utilisent. Le soutien annoncé permettra de maintenir ouverts et en bon état ces ports essentiels à l’industrie québécoise de la pêche, tout en améliorant la sécurité et les conditions de travail des pêcheurs.

Les projets consisteront à entretenir, à réparer ou à construire des structures maritimes consacrées à la pêche commerciale, notamment des quais, des brise-lames ou des rampes de mise à l’eau. Y seront également effectués des travaux de dragage de chenaux ou de bassins dont se servent les pêcheurs afin d’assurer la sécurité et la pérennité des havres.

Au total, 34 petits ports de pêche sont concernés par ces travaux de maintenance, de réparation et de construction.

Petits ports de pêche concernés
Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Côte-Nord
Bonaventure Cap-aux-Meules Baie-Comeau
Bonaventure (Rivière) L’Étang-du-Nord Baie-des-Moutons
Cap-Chat Grande-Entrée Baie-Trinité
Gascons Grosse-Île Blanc-Sablon
L’Anse-à-Beaufils Havre-Aubert Havre-Saint-Pierre
L’Anse-à-Brillant Île-d'Entrée Kegaska
Les Méchins Millerand Middle Bay
Mont-Louis (Ouest) Pointe-aux-Loups Mingan
Newport-Pointe Pointe-Basse Rivière-au-Tonnerre
Paspébiac    
Port-Daniel-Est    
Rivière-au-Renard    
Saint-Godefroi    
Sainte-Anne-des-Monts    
Sainte-Thérèse-de-Gaspé    
Shigawake    

Élisabeth Marceau
Ports pour petits bateaux

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter