Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Avril - mai 2015/volume 18/numéro 2

La Garde côtière canadienne modernise ses communications à bord de ses navires

Le brise-glace NGCC Des Groseilliers.
R. Grimard

Afin de moderniser la sécurité de ses opérations, la Garde côtière canadienne procède au remplacement du système de communication interne à bord de ses navires. Le NGCC Des Groseilliers est le troisième et dernier brise-glace lourd opérant dans le secteur Saint-Laurent à recevoir le nouveau système, après le NGCC Pierre Radisson et le NGCC Amundsen.

Le système de communication interne du NGCC Des Groseilliers datait de 1982, soit l’année de construction du navire. Les équipements et composantes du système nécessitaient beaucoup d’entretien. Pour la plupart, leur durée de vie était dépassée et les pièces de rechange n’étaient plus disponibles depuis longtemps.

Le nouveau système, qui répond aux exigences et aux normes très strictes de Transports Canada, permet d’établir des communications internes avec les membres d’équipage, peu importe où ils se trouvent. Il comprend, entre autres, des interphones, des porte-voix électriques, des haut-parleurs, des téléphones à ligne directe et un système de gestion des alarmes

Basé à Québec, le NGCC Des Groseilliers participe à des missions de recherche et sauvetage, de déglaçage des voies navigables, d’assistance à la navigation commerciale et d’entretien des aides à la navigation, en plus de contribuer à l’avancement des sciences. Le navire ravitaille aussi en carburant et en marchandises les communautés les plus au Nord du pays, souvent situées dans des endroits inaccessibles par voie terrestre.

Pour en savoir plus sur la Garde côtière canadienne :
MarInfo
Garde côtière canadienne

Maxime Mercier
Garde côtière canadienne

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter