Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Décembre 2014 - janvier 2015/volume 17/numéro 6

Dépêches

Nouveau directeur à la Gestion de la ressource et des affaires autochtones

Denis Gros-Louise
Denis Gros-Louis

M. Denis Gros-Louis s’est joint à Pêches et Océans Canada, le 30 octobre 2014, à titre de directeur de la Direction de la gestion de la ressource et des affaires autochtones, région du Québec. Il occupait auparavant le poste de registraire des indiens à Affaires autochtones et Développement du Nord.

Avocat de formation, il a débuté sa carrière en région aux Affaires indiennes et du Nord où il a assumé successivement les fonctions de directeur associé aux opérations foncières et de directeur au programme d’initiative sur la gestion des terres des Premières nations. Après un passage au Bureau du Conseil privé et à Infrastructure Canada, il a été nommé, en 2007, registraire des terres indiennes et directeur des opérations foncières aux Affaires indiennes et du Nord.

Il a complété avec succès des affectations au Bureau de l’ombudsman des vétérans et à Patrimoine canadien. Lors de cette dernière affectation, M. Gros-Louis et son équipe ont reçu le Prix de la sous-ministre pour le projet de la présence Web du gouvernement du Canada pour les Jeux d’hiver de Vancouver 2010.

De beaux défis attendent M. Gros-Louis, qui ne cache pas son enthousiasme à travailler avec les secteurs maritimes et l’industrie de la pêche et de l’aquaculture afin d’offrir des services de qualité. «Je suis très impatient de retravailler dans un contexte régional où le travail est en symbiose avec la clientèle!»

Patrick Vincent, directeur régional
Gestion des pêches

Nouveau gestionnaire à la Gestion de la ressource et de l’aquaculture

Dario Lemelin
Dario Lemelin

Nous sommes fiers d’annoncer la nomination de M. Dario Lemelin au poste de gestionnaire de la nouvelle division de la Gestion de la ressource et de l'aquaculture pour la région du Québec. Il occupait auparavant le poste de conseiller principal au poisson de fond au sein de la Gestion des pêches depuis 2003.

Biologiste de formation et passionné des pêches, monsieur Lemelin compte 30 années d'expérience dans le domaine. Il a débuté sa carrière au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec à titre d’inspecteur des produits marins, puis comme coordonnateur des relations intergouvernementales. Il a occupé ces fonctions pendant 18 ans avant de joindre les rangs de Pêches et Océans Canada.

Dario Lemelin a entrepris officiellement son nouveau mandat dans les derniers mois. De concert avec son équipe, il est enthousiaste à l'idée de collaborer avec les intervenants des pêches et de l’aquaculture afin de relever les défis associés à une gestion durable des ressources aquatiques.

Patrick Vincent, directeur régional
Gestion des pêches

Financement de projets de recherche en aquaculture

Le Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA) lance un appel de propositions en vue du financement de projets de recherche pour l’exercice 2015-2016.

Les propositions doivent appuyer la recherche et le développement en aquaculture dans l’environnement marin et viser le rendement environnemental et la santé optimale des poissons. La priorité sera accordée aux projets qui correspondent aux priorités de recherche établies pour le PCRDA . Le Programme ne finance plus la recherche qui vise à améliorer la production de poissons ou de mollusques/crustacés ou la recherche sur l'aquaculture en eau douce.

Priorités nationales en matière de recherche établies pour le PCRDA, 2015-2016

Au Québec, en 2014-2015, un financement de 235 700 $ a été accordé à un projet visant le développement durable de la conchyliculture en milieu ouvert aux Îles-de-la-Madeleine, en ciblant plus particulièrement le potentiel de production et les interactions avec la pêche commerciale.

Si vous avez des questions concernant les types de projet qui peuvent bénéficier d’un financement, ou le processus de présentation d’une demande, n’hésitez pas à communiquer avec Charley Cyr (418-775-0825).

La date limite pour la soumission des propositions est le 1er février 2015.

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture

Emplois d'été étudiants en recherche et sauvetage

Exercice de sauvetage en mer
MPO S. De Brocker
 

Les étudiantes et étudiants intéressés à travailler dans le domaine de la navigation, du sauvetage maritime, de la prévention et des premiers soins, sont invités à poser leur candidature au Service d'embarcations de sauvetage côtier (ESC) de la Garde côtière canadienne pour l’été 2015. Vous pouvez postuler dès maintenant, et jusqu'au 31 janvier 2015.

Les candidats retenus seront assignés à l'un des six postes de sauvetage ESC suivants : Pointe-aux-Anglais, Beaconsfield, Longueuil, Sorel, Trois-Rivières ou Bainsville (Ontario). Ils pourraient être confrontés à toutes sortes d'incidents : embarcation en panne, échouement, personne tombée à l'eau, envahissement d’eau, chavirement, etc. Ils devront aussi tenir compte de plusieurs lois ou règlements : Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada, Règlement sur les cartes marines et les publications nautiques, Règlement sur les petits bâtiments, etc.

Service d’embarcations de sauvetage côtier - Programme d’emplois étudiants
Garde côtière canadienne - MarInfo

Ce programme offre une occasion unique de faire partie d'une équipe de recherche et de sauvetage des plus efficaces.

Pour plus d'information, composez le 418-648-3338 ou le 418-648-5326 ou visitez le site MarInfo.

C'est plus qu'un travail. C'est une aventure.

Le Forum Saint-Laurent 2014 : s’adapter aux changements climatiques

Une participante intervient au micro
MDDELCC

Le Forum Saint-Laurent s’est tenu à Québec, les 29 et 30 octobre derniers, sur le thème L’adaptation aux changements climatiques. L’objectif de ce forum était de soutenir la concertation des acteurs concernés par le Saint-Laurent (gouvernements, organisations privées, ONG, OSBL, etc.) afin d’établir des orientations pour la mise en œuvre d’initiatives d’adaptation aux changements climatiques.

Une centaine de participants étaient présents, invités sur la base de leur expertise et de leur implication dans la gestion des ressources et des usages du Saint-Laurent, en fonction du thème du Forum.

Quatre conférences ont particulièrement marqué le Forum :

  • S’adapter aux changements climatiques dans le secteur fluvial du Saint-Laurent : prévoir le prévisible et l’imprévisible, Serge Lepage, ingénieur et océanographe;
  • Le Saint-Laurent : un géant qui veut reprendre son lit !, François Morneau, ministère de la Sécurité publique – Ouranos;
  • Les changements climatiques illustrés, Catherine Dubois, architecte et doctorante, Université Laval;
  • Le Saint-Laurent et les changements climatiques : gérer l’inévitable et éviter l’ingérable?, Claude Villeneuve, Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi.

De plus, les participants ont été invités à assister à deux ateliers ayant les objectifs suivants :

  • IDENTIFIER des orientations communes d’action afin de s’adapter aux effets des changements climatiques;
  • DÉFINIR des projets visant à réaliser concrètement les orientations;
  • APPLIQUER au thème de l’adaptation aux changements climatiques une méthode permettant de travailler en concertation et de METTRE À PROFIT l’expertise et les ressources de tous les milieux.
Le Forum Saint-Laurent

Le Forum Saint-Laurent est un lieu de concertation rassemblant, sur une base annuelle, les différents acteurs concernés par la gestion des ressources et des usages du Saint-Laurent. Il vise à définir des orientations communes afin de traiter de problématiques concernant le Saint-Laurent et à susciter l’engagement en vue d’une prise en charge cohérente de ces problématiques par les différents acteurs.

Le Forum Saint-Laurent 2014 a été un franc succès grâce à l’excellente participation de tous et toutes. L’édition 2015 portera sur la qualité de l’eau.

Martial Ménard
Politiques et Économique

Condamnations en vertu de la Loi sur les pêches

Pêches et Océans Canada, région du Québec, rend public le nom de pêcheurs condamnés pour diverses infractions à la Loi sur les pêches et continue d'appliquer avec rigueur sa politique de tolérance zéro à l'égard des contrevenants. Le Ministère, dont le mandat est de protéger et de conserver les ressources halieutiques, surveille de très près les activités de pêche.

Pêches et Océans Canada encourage la population à signaler tout acte de braconnage par son nouveau formulaire en ligne ou en composant le 1-800-463-9057. Les signalements sont confidentiels.