Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Octobre - novembre 2014/volume 17/numéro 5

Réunion annuelle de l’American Fisheries Society à Québec : un succès retentissant

Participants du congrès lors de l’inscription

La 144e réunion annuelle de l’American Fisheries Society (AFS) s’est tenue dans la ville de Québec du 17 au 21 août 2014, sur le thème De la recherche à la gestion des pêches : penser et agir localement et globalement. Pêches et Océans Canada, région du Québec, avait été mandaté pour organiser cette réunion annuelle. Le mandat de l’AFS —améliorer la conservation et le développement durable des ressources halieutiques et des écosystèmes aquatiques— rejoint tout à fait la mission du Ministère. Les membres de l’AFS sont notamment des professionnels provenant majoritairement de la communauté scientifique et du domaine des ressources halieutiques (scientifiques, gestionnaires, consultants, professeurs, chercheurs, étudiants, membres de l’industrie, etc.).

Le congrès a réuni quelque 1 900 participants provenant de plus d’une quarantaine de pays. C'est la ministre des Pêches et des Océans, l’honorable Gail Shea, qui a eu le plaisir de souhaiter la bienvenue aux participants lors du cocktail d’ouverture. Parmi les événements ayant marqué le Congrès, mentionnons les conférences prononcées par quatre scientifiques de renommée internationale : Louis Bernatchez de l’Université Laval, Canada, Thierry Oberdoff du Muséum national d’Histoire naturelle, France, Ana Parma du Centro Nacional Patagonico, Argentine et David Bella de l’Oregon State University, États-Unis.

Des sujets variés et une saveur marine particulière

La réunion de Québec a présenté un mélange diversifié de symposiums ou de sessions de communications libres, sous forme orale ou d’affiche, touchant à tous les aspects de la science et de la conservation des ressources aquatiques. Des communications ont porté entre autres sur :

  • les méthodes scientifiques de pointe ou d’avenir (notamment, la génomique et l’ADN environnemental),
  • la gestion de méga-bases de données complexes,
  • les tendances contemporaines et futures en évaluation des stocks,
  • les progrès en matière de télémétrie et de suivi de migrations marines de grande ampleur,
  • la gestion des pêches commerciales et récréatives y compris des espèces hautement migratrices et à distributions transfrontalières.
Le comité organisateur
AFS B. Beard
Le comité organisateur reçoit l’appréciation des membres de l’AFS : (de gauche à droite) Sarah Larochelle, Bernard Sainte-Marie, Maité Chavez, Robert Hughes (président de l’AFS), Louise Deschênes (présidente du comité organisateur) et Martin Castonguay

La réunion a aussi été le théâtre de quelques symposiums animés sur des sujets d’actualité : les interactions entre mammifères marins et pêcheries, le paradigme de la pêche vers le bas du réseau alimentaire (fishing down the food web) ou l’impact des barrages et des réseaux routiers sur la migration et la connectivité des populations de poissons d’eau douce.

Les avancées halieutiques au Québec ont été présentées dans un symposium intitulé Recherche et innovation pour une pêche durable dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, regroupant des participants des gouvernements, des Premières Nations, de l’industrie et du milieu de l'éducation.

De plus, plusieurs sessions ou symposiums ont été consacrés à l’avancement des connaissances sur des espèces, des groupes d’espèces ou des stades de vie particuliers. Les deux plus imposants symposiums, qui avaient une forte participation internationale, portaient sur les jeunes stades de vie et l’anguille.

La 144e réunion de l’AFS s’est démarquée par son contenu marin très important, encouragé par les coprésidents du programme scientifique Martin Castonguay et Bernard Sainte-Marie. Elle a bien reflété les préoccupations de l’hôte, Pêches et Océans Canada, en matière de conservation des ressources marines. De fait, parmi les 40 symposiums présentés, 15 avaient exclusivement ou principalement une saveur marine alors qu’une demi-douzaine d’autres abordaient des sujets d’intérêt autant pour les intervenants travaillant en eaux douces que marines.

Résumés des quelque 1 500 communications (en anglais seulement)
Site Web de l’American Fisheries Society

En plus des 40 symposiums scientifiques qui se sont déroulés pendant la réunion de l’AFS, on retrouvait une foire commerciale regroupant environ 70 exposants de même qu’une activité de mentorat jumelant une cinquantaine d’étudiants universitaires à une trentaine de mentors.

Les participants à la réunion de l’AFS ont été extrêmement satisfaits de l’événement et impressionnés par la qualité et la diversité des communications scientifiques. Le comité organisateur, sous la présidence de Louise Deschênes, et les nombreux bénévoles du MPO et d’ailleurs, peuvent se dire « mission accomplie »!

Martial Ménard
Politiques et économique

Bernard Sainte-Marie
Martin Castonguay
Sciences

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter