Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Juin - juillet 2014/volume 17/numéro 3

Les sauveteurs côtiers sont à pied d’œuvre

Les sauveteurs côtiers sont à pied d’œuvre
En formation, les sauveteurs se sont familiarisés avec les différents types de fusées de détresse.

Depuis le 30 mai dernier, trente-six sauveteurs côtiers sont à l’œuvre dans les lacs fluviaux et sur le fleuve Saint-Laurent en amont de Deschambault–Grondines. Ces étudiants et réservistes navals se partagent les missions de recherche et de sauvetage coordonnées par le Centre secondaire de sauvetage maritime à Québec jusqu’au 1er septembre.

Chaque printemps, depuis plus de 35 ans, la Garde côtière canadienne forme des sauveteurs pour opérer son service d’embarcations de sauvetage côtier en saison estivale. Les équipes de sauveteurs sont localisées à Bainsville, Pointe aux Anglais, Beaconsfield, Longueuil, Sorel et Trois-Rivières. Elles comptent deux membres d’équipage et un patron d’embarcation.

Les sauveteurs répondent aux appels de détresse et aux demandes d’assistance, et ils peuvent prodiguer les premiers soins. Ils sont aussi interpellés, par exemple, lors de déversements d’hydrocarbures ou d’activités de prévention.


Toute urgence maritime peut être signalée à la Garde côtière canadienne 24 heures par jour, 7 jours par semaine, au 1-800-463-4393, au 418-648-3599, par téléphone cellulaire en composant *16 ainsi que par radio VHF sur le canal 16 (156,8 MHz), par l’appel sélectif numérique (ASN/VHF) sur le canal 70 et par radiofréquence MF 2182 kHz.

Pour plus d’information sur les services de recherche et sauvetage de la Garde côtière canadienne, consultez le site Web national de la Garde côtière canadienne et celui de MarInfo, le site Web régional.

Danielle Fortin
Garde côtière canadienne

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter