Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Février - mars 2014/volume 17/numéro 1

Braconnage-Alerte : pour la protection des ressources halieutiques

Braconnage-Alerte : pour la protection des ressources halieutiques

La protection des ressources halieutiques demande une vigilance de tous les instants. Les activités de pêche illégales peuvent avoir un impact important sur les espèces ainsi que sur les communautés qui dépendent des activités reliées aux pêches. Malheureusement, considérant l’étendue du territoire tant terrestre que marin, il est impossible que les agents des pêches puissent être partout et en tout temps.

Au Québec, depuis maintenant plus de 20 ans, Pêches et Océans Canada (MPO) sollicite l’aide de la population dans sa lutte au braconnage. Au début des années 90, un système de signalement par téléphone a été mis en place. Ce numéro sans frais, permettant à la population de dénoncer des activités suspectes, a constitué le cœur du programme Braconnage-Alerte. Un nombre important de signalements sont ainsi transmis aux agents des pêches. Chacun des signalements est vérifié par les agents du Ministère. Cependant, dans plusieurs cas, le manque de détails rend impossible le déclenchement d’une enquête. Afin de pallier à cette lacune et de tirer parti de l’utilisation sans cesse croissante des nouvelles technologies, le programme Braconnage-Alerte vient de se doter d’un nouvel outil : un formulaire de signalements en ligne.

Le nouveau formulaire, disponible sur le site Web du Ministère, permet à une personne témoin d’une activité suspecte de compléter elle-même les différentes sections et de constater par le fait même les renseignements nécessaires aux agents des pêches. De plus, le formulaire offre la possibilité de joindre aux renseignements des photos de l’activité observée, ainsi que des personnes, embarcations ou véhicules impliqués. Comme le formulaire est disponible sur Internet, il est accessible à partir de n’importe quel appareil ayant une connexion, que ce soit un ordinateur ou un appareil mobile. Il devient alors possible de transmettre directement l’information à partir du lieu de l’activité. Cette information est reçue aussitôt par le superviseur des agents des pêches du secteur concerné qui pourra prendre des mesures rapidement.

Signalez le braconnage

Contrairement à d’autres systèmes qui utilisent le courriel comme moyen de transmission, le nouveau système du MPO utilise un réseau de base de données communiquant entre elles en échangeant des données encryptées. Aucune information sur l’appareil utilisé n’est stockée et, ainsi, aucune identification de la personne qui transmet l’information n’est possible. Le formulaire est donc totalement confidentiel. Bien sûr, si le témoin le souhaite, il peut s’identifier et laisser ses coordonnées afin que les agents des pêches puissent entrer en communication avec lui si un complément d’information était nécessaire. Étant donné que les données sont encryptées au départ, la sécurité des renseignements personnels fournis est assurée.

Le nouveau formulaire du système Braconnage-Alerte est disponible depuis la mi-décembre. Le numéro de téléphone sans frais, le 1-800-463-9057, est toujours disponible. Les deux outils vont ainsi permettre à la population des secteurs maritimes du Québec, ou d’ailleurs, de participer activement à la protection des ressources marines.

Braconnage-Alerte - formulaire

Daniel Perron
Gestion des pêches

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter