Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Octobre - novembre 2013/volume 16/numéro 5

Deux nouveaux navires pour la Garde côtière canadienne au Québec

Peut-être les avez-vous vus, au cours des derniers mois, sillonner les eaux du fleuve et du golfe du Saint-Laurent? La Garde côtière canadienne (GCC) a fait l’acquisition de deux nouveaux navires au printemps dernier pour le Québec. Il s’agit des NGCC Leim et Caporal Kaeble V.C.

NGCC Leim

NGCC Leim
NGCC Leim

Le NGCC Leim accueille des chercheurs de Pêches et Océans Canada qui poursuivent des recherches océanographiques et scientifiques essentielles dans les eaux côtières canadiennes. Il permet de récolter des données nécessaires au monitorage de l’écosystème du Saint-Laurent.

D’une longueur de 22 mètres, le Leim offre une plateforme polyvalente. L’utilisation de l’équipement scientifique nécessaire à la recherche halieutique et océanographique se réalise facilement grâce à la manœuvrabilité du navire. Il peut déployer différents types de chaluts, dragues à pétoncles, véhicules téléguidés, traineaux d’appareil photo, filets à plancton, matériel de relevés géophysiques et acoustiques, de même que des dispositifs d’échantillonnage de l’eau.

Ce nouveau navire, qui remplace le NGCC Calanus II, aura son port d’attache à Rimouski et sera principalement utilisé par des scientifiques de l’Institut Maurice-Lamontagne à Mont-Joli. À bord, on y effectuera le suivi de différentes espèces commerciales comme le crabe des neiges, le homard, la crevette, le pétoncle, le buccin et le turbot. On y fera aussi le suivi des mammifères marins comme le rorqual. Sa saison s’échelonnera de la mi-avril à la fin octobre dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent jusqu’à la côte ouest de Terre-Neuve.

Le navire a été nommé ainsi en l’honneur du défunt docteur Alexander Henry Leim. Chercheur à Pêches et Océans Canada, il a consacré sa vie à promouvoir les recherches sur les pêches. Il est reconnu pour sa contribution à l’ouvrage Les poissons de la côte atlantique du Canada.

NGCC Caporal Kaeble V.C.

NGCC Caporal Kaeble V.C.
© Normand Sansfaçon
NGCC Caporal Kaeble V.C.

Le NGCC Caporal Kaeble V.C. honore la mémoire de Joseph-Thomas Kaeble, caporal du Royal 22e Régiment décédé au combat en 1918. La Croix de Victoria (V.C.), la décoration la plus prestigieuse pour bravoure militaire que peut obtenir un Canadien, lui a été décernée à titre posthume.

Principalement utilisé dans le cadre d’un programme conjoint avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le patrouilleur contribue à augmenter la sécurité du fleuve et du golfe du Saint-Laurent, de la Voie maritime ainsi que des Grands Lacs. Le Caporal Kaeble V.C. sera principalement utilisé pour accroître la sécurité nationale, intervenir en cas d’éventuelles menaces et appliquer la réglementation découlant des exigences fédérales sur l’eau.

Pouvant accueillir jusqu’à 14 membres d’équipage, dont cinq officiers de la GRC, l’autonomie du navire en mer est de 14 jours sur un parcours de 2 000 milles marins. Lors de ses missions, la GCC est chargée de l’opération du navire et la GRC est responsable des activités liées à l’application de la loi. Le port d’attache du NGCC Caporal Kaeble V.C. est Québec.

Pascale Fortin
Garde côtière canadienne

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter