Abonnez-vous Courriel RSS
Logo d'Infocéans

Bulletin d’information pour le Québec
Juin - juillet 2013/volume 16/numéro 3

Le chant des navires du Saint-Laurent

Mise à l’eau de l’observatoire acoustique
Mise à l’eau de l’observatoire acoustique

Pour accroître nos connaissances de l’environnement sonore des baleines dans leur habitat de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, un observatoire acoustique de la navigation a été installé dans le chenal Laurentien au large de Métis-sur-Mer en novembre 2012. Cet observatoire mesure le bruit rayonné par les navires qui transitent par la Voie maritime du Saint-Laurent sur une période d’un an.

La signature acoustique de chaque navire qui passe au-dessus de l’observatoire est mesurée de façon à constituer une banque d’information sur les caractéristiques acoustiques de la flotte. Ces caractéristiques spécifiques de la navigation sont combinées à une cartographie du trafic réalisée simultanément à partir du réseau de suivi de la Garde côtière canadienne. Ce réseau enregistre les positions des navires fournies par le système d’identification automatique (SIA) dans les eaux canadiennes.

Les caractéristiques acoustiques ainsi que la cartographie du trafic serviront à développer un modèle du bruit introduit par la navigation dans les habitats fréquentés par les baleines dans le Saint-Laurent marin. Au début du mois de mai 2013, une équipe de scientifiques de l’Institut Maurice-Lamontagne s’est rendue au large pour effectuer l’entretien des deux premiers mouillages de l’observatoire et en installer deux nouveaux. La sortie en mer a aussi permis de tester un ensemble de nouveaux dériveurs acoustiques suivis par satellite avec lesquels sera mesuré le bruit des navires au cours de l’été.

Yvan Simard et Nathalie Roy
Sciences

Partager | Partager sur Facebook Partager sur Twitter