Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2012/VOLUME 15/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Le thon rouge de l’Atlantique en péril
la consultation est lancée
Thon rouge
MPO C. MacDonald

Pêches et Océans Canada étudie la possibilité d’inscrire le thon rouge de l’Atlantique sur la liste des espèces en péril et invite la population et les organisations soucieuses de la survie de cette espèce à faire connaître leur point de vue avant le 14 décembre 2012.

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) juge que cette espèce risque de disparaître. Il rapporte que la surpêche se poursuit malgré le fait que le nombre d’adultes en mesure de frayer est au plus bas niveau jamais observé. De plus, une partie de ceux-ci (et probablement aussi des larves et des œufs) ont été exposés aux hydrocarbures déversés par la plate-forme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique en 2010.

Si le thon rouge de l’Atlantique est inscrit sur la liste des espèces protégées au Canada en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP), il faudra planifier son rétablissement, et des mesures de conservation entreront immédiatement en vigueur.

Un poisson étonnant

Le thon rouge, un poisson mythique profilé à la manière d’une torpille, est un nageur extrêmement efficace. Il sillonne les mers sur de grandes distances, de Terre-Neuve au golfe du Mexique. Il a le sang chaud, une caractéristique particulière qui lui permet de plonger à 1 000 mètres de fond et de survivre en eaux froides. Il s’agit d’un avantage important qui lui permet de venir se nourrir jusque dans les eaux poissonneuses du golfe du Saint-Laurent. Ce majestueux poisson peut atteindre une taille de plus de trois mètres et un poids de 400 kg.

Un poisson convoité

Le thon rouge est pêché au Canada et dans les eaux internationales. Sa gestion revient principalement à la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA). Au Canada, l’allocation de la CICTA de 489 tonnes en 2012 fait l’objet d’un plan de gestion intégrée des pêches. La délicate chair du thon rouge, destinée aux sushis et autres mets raffinés, se négocie à fort prix sur un marché très lucratif.

Faites connaître vos préoccupations et votre avis

Un guide de consultation vous permet de faire part de votre avis sur la protection du thon rouge en vertu de la LEP. Il est accessible sur le site Web du Registre public des espèces en péril. Pour plus de renseignements, communiquez avec la Gestion des espèces en péril de Pêches et Océans Canada au 1-877-775-0848.

Profil d’espèce

Documents de consultation


Myriam Bourgeois
Gestion des écosystèmes
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter