Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
JUIN-JUILLET 2012/VOLUME 15/NUMÉRO 3
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Le Programme de rétablissement du béluga du Saint-Laurent :
Une stratégie pour la conservation
Béluga du Saint-Laurent
TPSGC  F. McCann

Avec son nouveau Programme de rétablissement du béluga du Saint-Laurent, Pêches et Océans Canada poursuit ses efforts de conservation pour cette espèce emblématique.

En 1995, un plan de rétablissement du béluga du Saint-Laurent a été produit par une équipe menée par le Fonds mondial pour la nature et par Pêches et Océans Canada. En mai 2005, cette population a été officiellement inscrite à la liste de la Loi sur les espèces en péril à titre d’espèce menacée. Une nouvelle équipe a ensuite été formée par Pêches et Océans Canada pour élaborer un programme de rétablissement qui intègre les nouvelles connaissances sur cette population.

Les menaces

Outre la chasse menée dans le passé (interdite depuis 1979), dix menaces qui limitent le rétablissement du béluga du Saint-Laurent sont décrites dans ce programme. Quatre d’entre elles affectent l’ensemble de la population, soit les contaminants, le dérangement par les activités humaines, la réduction de la qualité et de la quantité des proies et les autres dégradations de l’habitat. Les collisions avec les bateaux, l’empêtrement dans les engins de pêche et les activités scientifiques peuvent aussi perturber le béluga ou même aller jusqu’à causer la mort de quelques individus chaque année. Finalement, trois dernières menaces ponctuelles peuvent limiter le rétablissement du béluga du Saint-Laurent : le déversement de produits toxiques, les efflorescences d’algues toxiques et les épidémies.

Le programme

La taille de la population actuelle est estimée à environ 1 100 individus au total (jeunes et adultes). Le programme établit une cible de population à court terme de 1 000 adultes et une cible à long terme de 7 070 individus au total. Une série de mesures sont prévues afin d’atteindre ces objectifs. Ces derniers visent à réduire les contaminants chez le béluga, ses proies et leurs habitats; à réduire le dérangement; à assurer au béluga des ressources alimentaires accessibles et adéquates; à atténuer les effets des autres menaces; à protéger son habitat et à assurer un suivi régulier de la population.

Le programme touche aussi l’habitat essentiel, soit l’habitat nécessaire à la survie ou au rétablissement du béluga. Les fonctions vitales de mise bas et d’élevage ont lieu au sein même de l’habitat essentiel, dans ce cas-ci délimité par l’estuaire moyen (la rivière Saguenay jusqu’à la baie Sainte-Marguerite) et le chenal du sud de l’estuaire maritime.

Ce programme de rétablissement est le plus récent des nombreux efforts investis depuis 1983 pour rétablir la population de bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent. L’engagement et la collaboration de tous ceux qui participeront à la mise en œuvre des recommandations sont essentiels à l’atteinte des objectifs.

Le Programme de rétablissement du béluga du Saint-Laurent est disponible en ligne pour toute personne intéressée par la protection de cette espèce emblématique de l’estuaire.


Andréanne Demers
Gestion des écosystèmes
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter