Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
AVRIL - MAI 2012/VOLUME 15/NUMÉRO 2
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives

Deux nouvelles administrations portuaires sont créées!

C’est maintenant officiel : deux nouvelles administrations portuaires ont récemment joint le réseau des Administrations portuaires de Pêches et Océans Canada. Dans chacun des cas, les usagers trouvent important de se prendre en main et de participer activement à la gestion de leurs installations et des activités qu’ils y mènent, le tout en collaboration avec la Direction régionale des ports pour petits bateaux du Ministère.

La première administration portuaire est située dans la région de la haute et moyenne Côte-Nord, à Baie-Comeau, et a été mise sur pied en février dernier. Son premier conseil d’administration a élu Patrick Perron au poste de président, pour un mandat de deux ans.

Administration portuaire de Baie-Comeau
Administration portuaire de Baie-Comeau
MPO L. Morency

Dans la baie des Chaleurs en Gaspésie, la deuxième porte le nom d’Administration portuaire de Carleton-sur-Mer. Cette nouvelle corporation à but non lucratif n’a pas encore élu de président, mais cela ne saurait tarder.


Rampe de mise à l’eau de Carleton-sur-Mer
Rampe de mise à l’eau de Carleton-sur-Mer
MPO J.P. Huet

Le réseau des Administrations portuaires existe depuis 1990 et regroupe dans la région du Québec 40 administrations portuaires qui gèrent 59 ports appartenant au Ministère. Ces administrations portuaires sont des corporations à but non lucratif, gérées par des bénévoles qui s’impliquent au bénéfice de leur communauté.

Bienvenue aux nouvelles administrations portuaires!

Lyne Beaumont
Ports pour petits bateaux

Pêches et Océans Canada rencontre
des élèves du Québec

Tous les ans, des agents des pêches de Pêches et Océans Canada rendent visite à des élèves d’écoles primaires de la Gaspésie, de la Côte-Nord, des Îles-de-la-Madeleine et du Grand Nord québécois. Ces rencontres permettent de sensibiliser les jeunes au travail des agents des pêches ainsi qu’à la protection de la ressource halieutique et de l’habitat du poisson. Pour l’année scolaire en cours, les agents ont rencontré près de 1000 élèves dans une trentaine d’écoles.

Daniel Desbois, président de l'Association des crabiers gaspésiens

Daniel Desbois, président de l'Association des crabiers gaspésiens, discute avec des élèves de l'école Saint-Bernard de Gascons.
MPO P. Gagnon


Les agents des pêches du sud de la Gaspésie ont innové cette année : cinq pêcheurs commerciaux locaux, dont un Autochtone, les ont accompagnés dans les écoles et ont pris part aux présentations. Ceux-ci ont eu l’occasion de parler des rudiments de leur métier et de présenter le matériel qu’ils utilisent, entre autres, une mesure à crabe des neiges, un crochet à filet et un journal de bord électronique pour le homard.


Jeremy Jerome à l'école Cap Beau-Soleil
Lors de sa présentation à l’école Cap Beau-Soleil de Caplan, Jeremy Jerome de Gesgapegiag parle de son métier en projetant une vidéo démontrant la pêche au homard.
MPO P. Gagnon

L'expérience, fort appréciée de tous, fut un grand succès et sera sûrement répétée l’an prochain.

Pierre Gagnon
Secteur Gaspésie – Bas-Saint-Laurent

Une belle histoire d’entraide à partager

L’un des objectifs de Pêches et Océans Canada est la prospérité économique des pêches et des villages côtiers qui vivent de cette industrie. Cet article propose un regard sur l’importance de l’entraide humaine dans des situations difficiles, et encore davantage dans des petites municipalités.

Depuis le printemps 2011, des Innus de la Côte-Nord font le débarquement de crabe pour trois de leurs bateaux à Baie-Johan-Beetz, une petite municipalité à l’est de Havre-Saint-Pierre. Nul ne se doutait que cette décision allait changer plusieurs choses dans la vie de cette collectivité et dans celle des Innus.

Baie-Johan-Beetz
La municipalité de Baie-Johan-Beetz
J. Beardsell

En pleine nuit, le 16 avril 2011, une violente tempête éclata à Baie-Johan-Beetz, alors que les Innus, dont les bateaux étaient amarrés au quai, avaient quitté la municipalité pour prendre un peu de repos. Les citoyens, alertés par les bruits étranges provenant du quai, se mobilisèrent et travaillèrent toute la nuit pour sauver in extremis les bateaux d’un échouage ou d’une perte en mer. N’eût été l'acharnement des villageois, les dommages aux bateaux auraient été très importants. Cela aurait pu compromettre la saison de pêche et avoir de lourdes conséquences pour les pêcheurs et pour tout le village. En apprenant la nouvelle de cet acte héroïque de la part des villageois, les Innus, très émus, ont organisé une fête qui a eu lieu au mois d'août suivant. Le crabe, gracieusement fourni par les Innus, était au centre du festin. Depuis cet épisode, un solide lien d’amitié unit les deux communautés.

L’apport économique des activités innues à Baie-Johan-Beetz est considérable. Les Innus ont engagé des gens de la région pour travailler au quai et leur présence a redonné un second souffle à cette communauté de la Minganie.

Jean Morisset
Secteur Côte-Nord