Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
FÉVRIER - MARS 2012/VOLUME 15/NUMÉRO 1
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Atelier réussi avec
les Premières Nations
Fred Metallic Fred Metallic lors de sa présentation

Delphine Metallic

Depuis quelques années, Pêches et Océans Canada, en collaboration avec les Premières Nations de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, organise des rencontres annuelles sous formes d’ateliers de travail afin de répondre à des interrogations sur les enjeux reliés aux pêches commerciales.

Lors de cette troisième rencontre annuelle, tenue les 11, 12 et 13 janvier 2012, les rôles ont été inversés : les Premières Nations ont développé l’ordre du jour et, pour la première fois, la rencontre s’est déroulée à l’intérieur d’une réserve, soit Listiguj.

La cérémonie d’accueil traditionnelle présentée devant tous les participants mettait bien la table pour les différentes discussions à suivre.

Selon l’ordre du jour proposé, les représentants du Ministère ont pu exposer diverses mises à jour sur la gouvernance sectorielle et régionale, les programmes autochtones, les projets de restructuration des flottilles traditionnelles et leur historique ainsi que les mesures de conservation et les nouvelles technologies.

Par la suite, Fred Metallic, de Listiguj, a su captiver les participants avec une présentation fort intéressante et constructive. Elle portait sur les relations et les connaissances autochtones reliées aux pêcheries, tout en exposant les droits et les obligations de ces groupes, de même que leurs enjeux futurs. De plus, les quatre Premières Nations ont partagé leurs plans d’affaires selon leurs particularités respectives, dans un contexte de développement durable.

Des membres de l’industrie de la transformation, de la commercialisation et de ont aussi pris part à cette rencontre et contribué à sa réussite.

L’accueil chaleureux des membres de la Première Nation de Listiguj, jumelé à une excellente préparation des ateliers, a permis d’atteindre un haut niveau de discussion, notamment sur les développements futurs et la saine gouvernance avec les Premières Nations. Tous les participants se sont montrés enchantés de la formule adoptée cette année.


Vincent Malouin
Secteur Gaspésie–Bas-Saint-Laurent
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter