Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives

Bélugas
MPO  A. MacFarlane
Programme de rétablissement du béluga du Saint-Laurent
Consultation

Afin de planifier le rétablissement de la population de bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent, Pêches et Océans Canada a élaboré un programme de rétablissement en collaboration avec l’Agence Parcs Canada et plusieurs partenaires. Ce programme décrit la biologie de l’espèce ainsi que les menaces qui pèsent sur la population et propose des mesures pour promouvoir son rétablissement. Le programme de rétablissement est affiché sur le Registre public des espèces en péril pour consultation jusqu’au 25 novembre 2011.

La population de bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent a été grandement réduite par la chasse, interdite depuis 1979. En mai 2005, cette population a été officiellement inscrite à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril à titre d’espèce menacée. Espèce emblématique du Saint-Laurent, le béluga vit dans l’estuaire et le golfe. Malgré l’interdiction de la chasse, la population ne démontre aucune croissance et plusieurs menaces, comme les contaminants et la pollution sonore, affectent sa survie et sa reproduction.

Programme de rétablissement du béluga (Delphinapterus leucas), population de l'estuaire du Saint-Laurent au Canada
Registre public des espèces en péril



Rencontrez la Garde côtière
au Salon Éducation Emploi de Québec

Du 26 au 29 octobre 2011, la Garde côtière canadienne sera au Centre de foires de Québec à l'occasion du 17e Salon Éducation Emploi.

Venez rencontrer des employés passionnés qui se feront un plaisir de vous parler de leur travail et des possibilités de carrière à la Garde côtière canadienne.


C'est plus qu'un travail. C'est une aventure. Garde côtière canadienne

Salon Éduction Emploi de Québec


Administrateur portuaire
MPO  M. Papageorges
Administrations portuaires du Québec
Votre expérience au service de votre collectivité

Devenir bénévole pour l’une des administrations portuaires du Québec, c’est mettre ses connaissances au profit des collectivités côtières. Que ce soit sur la Côte-Nord, en Gaspésie ou aux Îles-de-la-Madeleine, une cinquantaine de ports de pêche ont besoin de votre expérience et de votre savoir-faire. Impliquez-vous et contribuez au développement de l’économie de votre région.

Pour plus d’information, contactez votre bureau local de Pêches et Océans Canada.



Affiche du film La peur de l'eau Silence, on tourne…
aux Îles-de-la-Madeleine

Sur les quais des ports de pêche, c’est rarement le silence qui domine. Alors, imaginez la surprise pour certains visiteurs quand ils ont entendu cette phrase clichée « Silence, on tourne » sur les quais à Havre-Aubert et Pointe-Basse aux Îles-de-la-Madeleine.

En effet, durant les deux dernières semaines du mois de septembre 2010 se déroulait le tournage des scènes extérieures du film La peur de l’eau aux Îles-de-la-Madeleine. Ce film est basé sur le roman de Jean Lemieux On finit toujours par payer, dont l’action se situe aux Îles-de-la-Madeleine et gravite autour de la pêche et des bateaux. Jean Lemieux a d’ailleurs habité l’archipel durant plusieurs années.

Les producteurs ont eu besoin de tourner des scènes dans un décor portuaire. Les administrations portuaires des ports de Havre-Aubert et Pointe-Basse ont accepté de les accueillir et ont émis des autorisations (permis d’occupation) à la corporation de production responsable du tournage.

Ces activités, plutôt non conventionnelles, montrent que nos ports peuvent parfois être utilisés pour des motifs tout à fait autres que la pêche commerciale. En plus de générer des revenus d’appoint, ces occasions permettent une visibilité importante.

Lorsque vous visionnerez le film en question, prévu pour une sortie en janvier 2012, soyez attentif : outre les installations portuaires que vous reconnaîtrez sans doute, certains membres des administrations portuaires ou employés ont été figurants!

La Peur de l’eau
Les films Remstar

Christian Houle
Secteur Îles-de-la-Madeleine