Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Quand les navires de la Garde côtière canadienne
reviennent de l'Arctique
Brise-glace amarrés à Québec
MPO  P. Dionne

Après avoir sillonné l’Arctique tout l’été, les brise-glace NGCC Des Groseilliers, NGCC Pierre Radisson et NGCC Amundsen de la Garde côtière canadienne sont attendus à Québec en même temps que le retour de l’automne et des oies blanches.

Cette année, ces trois navires ont été affectés à différents secteurs d’opérations, dont le détroit et la baie d’Hudson, la baie de Frobisher, le détroit de Lancaster, le détroit d’Eureka, la mer de Beaufort et le fameux passage du Nord-Ouest canadien.

Les équipages avaient comme mission de ravitailler des communautés nordiques, d’effectuer des opérations de recherche et de sauvetage, de déglacer, de porter assistance à la navigation commerciale, d’entretenir des aides à la navigation et des voies navigables et de contribuer, par leur expertise en navigation, à l’avancement de la science en Arctique.

Tous les ans, les navires de la Garde côtière canadienne quittent Québec vers la mi-juin pour ne revenir qu’en septembre, octobre ou novembre. Au retour, c’est la préparation des navires et des équipements à la prochaine saison hivernale de déglaçage sur le fleuve Saint-Laurent qui s’active, pour être prêts juste avant l’arrivée des premières glaces.

Dates du retour prévu des navires
  • NGCC Des Groseilliers – 28 septembre 2011
  • NGCC Pierre Radisson – 25 octobre 2011
  • NGCC Amundsen – 1er novembre 2011

Le saviez-vous ?

En Arctique, les changements d'équipage se font aux six semaines. Lorsqu'en hiver les brise-glace sont en service sur le Saint-Laurent, les changements d'équipage se font aux quatre semaines.

Flotte de la Garde côtière canadienne - Région du Québec
Marinfo


Nathalie Letendre
Communications
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter