Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Dossier Écocertification
Une industrie qui s'adapte
Homard
Magazine Les Îles

L’industrie québécoise de la pêche et de l’aquaculture dispose de différents outils pour répondre aux préoccupations des consommateurs en matière de produits durables. Pour être compétitive et se positionner sur les marchés, l’industrie peut se distinguer en obtenant les certifications qui garantissent que ses produits proviennent de pêcheries ou d’opérations aquacoles durables et respectueuses de l’environnement.

L’écocertification

Cette option intéressante permet de démontrer aux acheteurs et aux consommateurs que l'exploitation d'un stock ou qu'une production aquacole est durable. Dans le cadre de cette démarche, l'industrie sollicite un organisme indépendant pour évaluer ses méthodes d'exploitation et leurs impacts sur les populations de poissons et l'écosystème. L'organisme établit la durabilité des méthodes de capture ou d'élevage, puis autorise l'utilisation d'un logo certifiant que le produit provient d'une source durable. Cependant, avant la mise en marché, la traçabilité du produit dans l'ensemble de la chaîne de commercialisation, du bateau aux tablettes, doit également être certifiée. Ceci permet de garantir que seuls des produits évalués et certifiés portent le logo.

La traçabilité

Toute démarche qui vise à différencier un produit doit d’abord permettre l’identification de sa source. L’origine des produits peut être garantie par la mise en place d’un système de traçabilité. Il peut même parfois être justifié de pousser la différenciation plus loin. L’appellation contrôlée en est un exemple : en plus d’identifier la provenance, le producteur prouve qu’il a respecté les normes d’un cahier des charges strict.

Ainsi, les outils disponibles peuvent offrir un appui très important dans les démarches entreprises par l’industrie pour s’adapter aux nouvelles réalités du marché.

Des produits aquatiques durables… la nouvelle réalité des marchés


Maité Chavez et Cédric Arseneau
Politiques et Économique et Gestion des pêches
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter