Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Le banc des Américains :
progrès en matière de protection du milieu marin
Morues

Lors de la Journée mondiale des océans, l’honorable Keith Ashfield, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé que le site d’intérêt du banc des Américains était présentement considéré afin d’être désigné officiellement zone de protection marine en vertu de la Loi sur les océans. Cette annonce constitue une étape clé vers la réalisation de l’engagement du gouvernement à établir un réseau national d’aires marines protégées. Elle indique également l'intention du Ministère de participer, de concert avec les autres gouvernements, les Premières Nations, les intervenants, l'industrie et autres groupes concernés, à l'établissement d'un espace océanique requérant des mesures de conservation et de protection additionnelles grâce à une désignation de zone de protection marine.

Carte du secteur du site d'intérêt du banc des Américains
Carte du secteur du site d'intérêt du banc des Américains
MPO SIGHAP
Cliquez sur la carte pour agrandir

Le banc des Américains est une élévation sous-marine prolongeant la pointe est de la Gaspésie dans la portion québécoise du golfe du Saint-Laurent. Ce banc culmine à 12 mètres de profondeur et est caractérisé par deux plateaux séparés par une crête abrupte. D’une superficie de 1000 km2, ce site se démarque par la diversité de ses habitats, par la présence permanente ou saisonnière de nombreuses espèces à valeur commerciale et de baleines, par la présence d’espèces en péril et par une grande diversité de mollusques et crustacés. Il possède aussi un grand potentiel en tant qu’aire d’alimentation pour différentes espèces de poissons et de mammifères marins, notamment pour les populations de poissons de fond actuellement en déclin, incluant le stock de morues du sud du golfe. Historiquement, ce secteur était très convoité pour la pêche.

La mise en place d’une zone de protection marine dans ce secteur favoriserait la productivité et la diversité des espèces, dont plusieurs à valeur commerciale, et le rétablissement des espèces en péril qui fréquentent ce site particulier.

Consultations

Un processus de consultations auprès de tous les intervenants concernés, dont les autorités gouvernementales, les organisations environnementales, les groupes autochtones, l'industrie de la pêche et les croisières d'observation, permettra d’identifier les mesures de conservation ou de gestion pertinentes pour atteindre les objectifs de conservation. De plus, afin de bonifier le projet, des consultations seront tenues par la suite auprès du public dans le but d’obtenir ses préoccupations et commentaires.


Pierre Gauthier
Gestion des écosystèmes
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter