Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
AOÛT - SEPTEMBRE 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 4
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Le NGCC Cap Aupaluk
nouvelle vedette de recherche et sauvetage
NGCC Cap Percé Le NGCC Cap Aupaluk est une vedette de sauvetage multitâches, tout comme le NGCC Cap Percé représenté ici.

MPO F. Servant

Depuis le 5 août 2011, le nouveau navire de relève en recherche et sauvetage de la Garde côtière canadienne (GCC), le NGCC Cap Aupaluk, est en activité au Québec.

Cette vedette de recherche et sauvetage permettra à la Garde côtière canadienne de prolonger la durée de vie des navires de cette classe puisque les travaux d’entretien pourront être effectués en temps opportun, sans nuire à sa capacité d’intervention. Le navire de relève NGCC Cap Aupaluk sera donc en fonction dans les différentes bases de recherche et sauvetage, selon les besoins opérationnels.

Au Québec, la GCC dispose de six autres embarcations de recherche et sauvetage, basées à Cap-aux-Meules, Rivière-au-Renard, Havre-Saint-Pierre, Québec, Tadoussac et Kegaska.

La Garde côtière canadienne nomme la classe de ses navires de recherche et sauvetage selon les caractéristiques géographiques des caps ou des baies du Canada. La municipalité du village nordique d’Aupaluk est située au Québec et signifie « là où la terre est rouge.»

Recherche et sauvetage
Garde côtière canadienne – site national


Nathalie Letendre
Communications
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter