Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
JUIN-JUILLET 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 3
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Nouvelles recrues
aux Services de communication et de trafic maritimes
Les nouvelles recrues des Services de communication et de trafic maritimes Les nouvelles recrues des Services de communication et de trafic maritimes

Collège de la Garde côtière canadienne

Le 4 mars 2011, au Collège de la Garde côtière canadienne, a eu lieu la graduation d'une autre cohorte d’élèves officiers pour les Services de communication et de trafic maritimes (SCTM). Six nouveaux officiers sont actuellement en formation en milieu de travail dans l’un des centres SCTM du Québec.

Depuis 2003, 33 personnes ont obtenu la certification pour agir à titre d’officier des SCTM. Avec l’arrivée de tous ces nouveaux employés, il va sans dire que le personnel a rapidement rajeuni.

C’est au terme d’une formation théorique et pratique de 10 à 12 mois que l’officier est prêt à assumer les responsabilités reliées à son poste et à assurer l’offre de multiples services aux navigateurs et à la population en général.

Dans le cadre de ses fonctions, l’officier SCTM doit :

  • exercer une surveillance constante des fréquences internationales de détresse en vue de détecter les situations de détresse, d'intervenir en temps opportun et d'assurer les communications lors des missions de sauvetage;
  • diffuser des renseignements liés à la sécurité maritime, comme des bulletins météorologiques, des renseignements sur les glaces et des avis à la navigation concernant les dangers à la navigation;
  • veiller à ce que les navires entrant en eaux canadiennes fournissent les renseignements pertinents relativement à leur statut et à leur conformité aux lois et règlements canadiens applicables pour empêcher l’entrée de navires présentant un danger;
  • assurer la régulation du trafic maritime afin d'accroître la sécurité de la navigation en prenant les mesures nécessaires pour s'assurer que le trafic maritime se fait en toute sécurité et de façon ordonnée;
  • offrir des services de correspondance publique visant à faciliter les communications entre les navires et la terre.


Le processus de sélection et de formation est long et exigeant, mais les résultats sont probants pour la Garde côtière canadienne et les SCTM. La formation de ces nouveaux employés s'appuie, entre autres, sur les instructeurs du Collège de la Garde côtière canadienne et sur les connaissances des officiers d'expérience.


Diane Caron
Garde côtière canadienne
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter