Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
JUIN-JUILLET 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 3
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Campagne de sécurité nautique 2011
Campagne de sécurité nautique

MPO  A. Therrien

Le 18 mai 2011, le Conseil québécois du nautisme (CQN), dont fait partie le Service hydrographique du Canada et la Garde côtière canadienne, lançait la Campagne de sécurité nautique 2011. Le CQN dresse un bilan encourageant du nombre de noyades de la dernière décennie1. En effet, on constate que les décès liés aux activités de plaisance ont tendance à diminuer depuis les années 90. La seule ombre au tableau : les noyades liées à la pratique du canot et du kayak ont augmenté de près de 40 % en 10 ans. Cette tendance se confirme en 2010, alors que 11 des 25 noyades ont eu lieu à bord de ces types d’embarcations.

« Cette hausse des noyades en canot et en kayak peut notamment s’expliquer par la popularité grandissante de ces activités nautiques. Le Conseil québécois du nautisme recommande fortement aux nouveaux adeptes de suivre un cours », affirme le président du Conseil, Guy L’Écuyer.

D’ailleurs, des simulations d’autorécupération et d’un sauvetage d’un kayakiste ont été présentées aux médias dans le port de Montréal.

Cinq recommandations

En vue de la future saison nautique, le Conseil québécois du nautisme rappelle les règles de sécurité élémentaires à adopter :

  • Portez votre gilet de sauvetage.

  • Ne consommez pas d’alcool en bateau.

  • Comme sur la route, la consommation d’alcool ou de drogue réduit les facultés de la personne qui en a consommé. D’ailleurs, au moins 20 % des victimes sont sous l’influence de l’alcool ou de la drogue.
  • Suivez un cours de navigation.

  • Depuis le 15 septembre 2009, tous les conducteurs d’embarcations motorisées doivent avoir en leur possession une preuve de compétence. Une embarcation motorisée se dit de tout véhicule marin muni d’un moteur de toute taille, même un propulseur électrique.
  • Soyez prêts – vous et votre bateau.

  • Plusieurs équipements essentiels doivent se retrouver à bord d’une embarcation. Un VFI approprié par personne, une ligne d’attrape flottante, des dispositifs de signaux lumineux, une écope, un extincteur d’incendie, etc. Voilà des objets qui pourraient vous sauver la vie!
  • Méfiez-vous des dangers de l’immersion en eau froide.

  • En 2010, 16 des 25 noyades sont survenues alors que les plans d’eau du Québec étaient encore très froids.

Conseil québécois du nautisme

1Données recueillies à partir des Faits saillants sur les noyades et les autres décès liés à l’eau au Québec de 2000-2008– Édition 2010 publiée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et de statistiques confirmées par les autorités policières fournies par le Bureau de la sécurité nautique de Transports Canada.



Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter