Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
JUIN-JUILLET 2011/VOLUME 14/NUMÉRO 3
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
L'honorable Keith Ashfield
Nouveau ministre des Pêches et des Océans
L'honorable Keith Ashfield
L'honorable Keith Ashfield

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé, en mai, la composition du nouveau Conseil des ministres. L’honorable Keith Ashfield, député de la circonscription fédérale de Fredericton au Nouveau-Brunswick, a été nommé ministre des Pêches et des Océans.

Keith Ashfield a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2008, puis réélu en 2011. En octobre 2008, il a été nommé ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique), puis, en janvier 2010, ministre du Revenu national, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et ministre de la porte d’entrée de l’Atlantique.

Avant d’être élu, M. Ashfield a siégé à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. De 1999 à 2003, il y a assumé les fonctions de président adjoint et, de 2003 à 2006, il a occupé le poste de ministre provincial des Ressources naturelles.

M. Ashfield a joué un rôle actif dans les associations locales, provinciales et nationales de conseillers scolaires avant de se lancer en politique. Il a également occupé des postes de cadre supérieur dans des sociétés locales, en plus de gérer ses propres entreprises. Il a étudié l’administration des affaires à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Des fonctions considérables

En plus de son rôle de ministre des Pêches et des Océans, M. Ashfield agira à titre de ministre de la porte d’entrée de l’Atlantique.

Il siégera également à deux comités du Cabinet. Il fera tout d’abord partie du Comité sur les opérations, qui permet une coordination quotidienne du plan d’action du gouvernement, dont les dispositions législatives et la planification des activités de la Chambre. Il siégera aussi au Comité chargé de la prospérité économique et de la croissance durable, lequel s’occupe des questions sectorielles, dont le commerce international, les ressources naturelles, les pêches, l’agriculture et le développement régional, de même que l’environnement et la sécurité énergétique.



Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter