Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
ÉDITION SPÉCIALE - SEMAINE DE L'ACTION BÉNÉVOLE
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
La Garde côtière auxiliaire canadienne :
des bénévoles qui sauvent des vies
Garde côtière auxiliaire canadienne Garde côtière auxiliaire canadienne

Avez-vous déjà été secouru en mer? Vous a-t-on déjà sorti d’un mauvais pas à la suite d’un échouement ou d’une panne de moteur, ou encore parce que la marée vous a surpris?

Pour couvrir les 14 000 km de côtes navigables du Québec, des hommes et des femmes bénévoles prêtent main-forte à la Garde côtière canadienne en se joignant à la Garde côtière auxiliaire canadienne (GCAC).

Ces 651 bénévoles couvrent les voies navigables du fleuve Saint-Laurent et de ses principaux affluents, depuis la frontière de l’Ontario jusqu’à la limite du Labrador, ainsi que la baie des Chaleurs et une partie du golfe du Saint-Laurent. Ils contribuent chaque année à sauver de nombreuses vies. De fait, en 2010, les membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne ont participé à plus de 500 opérations de recherche et sauvetage.

Parce que certains écueils de navigation peuvent être évités, les sauveteurs maritimes bénévoles de la GCAC croient en l’importance de la prévention. C’est pourquoi ils procèdent à des vérifications de courtoisie à bord des embarcations. Ils reçoivent une formation et travaillent souvent en collaboration avec les organisations de sécurité civile des localités qu’ils desservent.

La Garde côtière auxiliaire canadienne accorde beaucoup d’importance au recrutement de membres qui connaissent bien la navigation afin d’être en mesure de porter secours le plus efficacement possible et de façon sécuritaire.

Nouveau prix de reconnaissance

En mars 2010, la Garde côtière canadienne a décidé d’honorer l’engagement exceptionnel de ces bénévoles qui poursuivent l’objectif de sauvegarder la vie humaine sur l’eau en instaurant un nouveau prix annuel de reconnaissance.

Ce prix est décerné à un bénévole ou à un groupe de bénévoles qui a fait preuve d’héroïsme ou de dévouement hors du commun. Le 19 mars 2011, ce prix a été remis pour la première fois. Les lauréats sont Richard Lévesque et ses coéquipiers de l’unité de Sept-Îles. Ils se sont impliqués de façon exceptionnelle en donnant bénévolement plus de 500 heures pour remettre à neuf deux embarcations de recherche et sauvetage, dont l’une était destinée à leurs collègues de l’unité de Gaspé.

Pour en savoir plus sur cette organisation ou pour devenir bénévole :
La Garde côtière auxiliaire canadienne - région du Québec


Nathalie Letendre
Communications
Partager | Partager sur facebook Partager sur twitter