Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2010/VOLUME 13/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Financement de
l’innovation aquacole au Québec

Trois projets innovateurs conçus pour améliorer la production et le rendement économique de l’industrie québécoise de l’élevage des coquillages (conchyliculture) ont reçu la somme totale de 127 000 $ du gouvernement du Canada dans le cadre du Programme d’innovation en aquaculture et d’accès aux marchés (PIAAM).

MPO  P. Lauzier
  • Menu-Mer ltée a reçu 57 215 $ du PIAAM pour élaborer une méthode de stockage des moules durant leur période de ponte. Le coût total du projet est de 112 000 $.

  • La Société de développement de l'industrie maricole a reçu 20 814 $ pour mettre au point une nouvelle méthode de récolte des naissains de moules au moyen d’un filet. Le coût total du projet est de 62 400 $.

  • La Société de développement de l'industrie maricole a reçu 49 062 $ pour mettre au point une nouvelle méthode de conservation des pétoncles géants destinée à améliorer leur attrait sur les nouveaux marchés. Le coût total du projet est de 159 000 $.

L’industrie québécoise profitera également de projets ayant une portée nationale. Ainsi, un projet d’accès au marché de l’Alliance de l’industrie canadienne de l’aquaculture a reçu un financement de 200 000 $ du PIAAM pour examiner les normes relatives à l’aquaculture et les avantages de la certification pour le Canada dans le cadre du Forum canadien sur les normes de l'aquaculture (FCNA). Ce projet a aussi reçu 69 000 $ d’autres sources.

Programme d’innovation en aquaculture et d’accès aux marchés (PIAAM)

Pêches et Océans Canada s’engage, avec le PIAAM, à accroître la compétitivité, la productivité et la performance environnementale de l’industrie canadienne de l’aquaculture en appuyant ce secteur très productif qui contribue à l’essor économique des Premières Nations et des communautés rurales et côtières.

Le PIAAM vise d’abord les projets de courte durée (de un à trois ans) qui procurent des bénéfices pour l’ensemble de l’industrie, selon les priorités établies avec les provinces et l’industrie. Les soumissions de projets pour 2011-2012 sont acceptées jusqu’au 3 décembre prochain.

Programme d'innovation en aquaculture et d'accès au marché
Site national de Pêches et Océans Canada


Pierre Lauzier
Gestion des pêches et de l’aquaculture