Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2010/VOLUME 13/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Mot de la direction
Pêches et Océans Canada procède à des changements pour
faire face aux défis actuels


Le 1er janvier 2010, le tout nouveau Bureau de certification des captures de Pêches et Océans Canada (MPO) délivrait un premier certificat répondant aux exigences du règlement de l’Union européenne sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée qui entrait en vigueur le même jour. Cet événement, en apparence anodin, résulte pourtant du travail assidu du MPO dans le but de garantir à l’industrie canadienne des pêches et de l’aquaculture un accès aux marchés extérieurs.

En effet, pour faire face à la complexité accrue des marchés et à la fragilité grandissante des écosystèmes, le MPO adapte continuellement ses façons de faire afin de promouvoir la prospérité économique des secteurs maritimes et des pêches commerciales. C’est aussi afin d’œuvrer toujours plus efficacement à assurer des pêches durables et à protéger les écosystèmes aquatiques que le MPO a procédé cette année à des changements organisationnels au sein de son administration centrale.

Un nouveau secteur de la Gestion des écosystèmes et des pêches a ainsi été créé. Il regroupe les programmes de la Gestion de l’habitat du poisson et des espèces en péril, celui de la Gestion de la ressource et de l’aquaculture, de même que celui des Ports pour petits bateaux. Les programmes des Sciences et des Océans ont également été regroupés pour devenir le secteur des Océans et des Sciences. Enfin, le secteur des Politiques du MPO se voit renforcé par l’ajout d’une fonction de politiques opérationnelles en complément d’une fonction de politiques stratégiques consolidée. Les partenaires du MPO dans la région du Québec conserveront les mêmes interlocuteurs, puisque ces changements ne s’appliquent pas, pour le moment, aux structures organisationnelles des bureaux régionaux.

Cette nouvelle structure vise à concentrer nos ressources et nos énergies sur nos mandats afin d’améliorer notre efficacité dans un contexte budgétaire difficile. Nous devons en effet contribuer à la réduction des dépenses gouvernementales, tout en maintenant et même en améliorant l’excellence de nos programmes et de nos services aux citoyens.

En cette période d’importants changements, notre détermination à assurer l’excellence dans la prestation de services et à rester à l’écoute de l’industrie demeure intacte. L’équipe régionale poursuivra ainsi ses efforts en vue de contribuer à l’amélioration de la viabilité de l’industrie des pêches par des moyens concrets, en étroite collaboration avec nos partenaires de l’industrie et du gouvernement du Québec. Nous continuerons notamment d’appuyer les démarches d’écocertification de l’industrie et nous renforcerons la mise en œuvre du Cadre pour la pêche durable du Ministère.


Richard Nadeau
Directeur général régional