Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
JUIN - JUILLET 2010/VOLUME 13/NUMÉRO 3
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
PROSPÉRITÉ ET DURABILITÉ
DE L’INDUSTRIE DU HOMARD
Bateaux de pêche au homard au quai Bateaux de pêche au homard au quai de
Cap-aux-Meules

MPO  J.C. Richard

La crise financière et économique mondiale des dernières années a contribué à l’effondrement du prix du homard. En réponse à cette situation, la ministre Gail Shea annonçait en juin 2009, dans le cadre du Plan d’action économique du Canada, un investissement de 65 millions de dollars pour venir en aide à ce secteur de l’industrie.

De ce montant, 50 millions de dollars sont accessibles dans le cadre du programme sur les Mesures de durabilité pour l’industrie du homard de l’Atlantique (MDIHA). Ce programme a comme objectif l’élaboration et la mise en œuvre de solutions à long terme visant à consolider l’industrie de la pêche au homard au Québec et dans les provinces de l’Atlantique.

Le processus pour accéder au financement de ce programme est simple. La première étape nécessite le dépôt d’un plan de durabilité décrivant les mesures de conservation qui seront mises en place par les pêcheurs pour l’ensemble d’une zone de pêche au homard. Ces mesures doivent viser les objectifs suivants :

  1. Améliorer les perspectives d’avenir de la productivité biologique;
  2. Accroître la fiabilité de l’information fournie par les pêcheurs;
  3. Diminuer l’impact sur les écosystèmes.

Un comité de révision externe analyse les propositions et, selon le résultat, le niveau de contribution financière alloué peut représenter de 20 % à 50 % du budget requis.

La seconde étape est le dépôt d’une demande de financement de projets permettant de contribuer à l’atteinte des objectifs du plan. Les organisations de pêcheurs doivent élaborer et déposer des propositions d’initiatives répondant à une des catégories suivantes :

  • Conservation et intendance;
  • Restructuration et rationalisation du secteur de la capture;
  • Gouvernance des organisations de pêche.

Le comité externe évaluera les projets et formulera une recommandation à Pêches et Océans Canada quant à leur financement. Les demandes seront évaluées en fonction de la capacité de l’organisation à mettre en œuvre le projet, des résultats mesurables des propositions et de la structure de financement. Les organisations devront présenter, à l’intérieur de leurs demandes, le montage financier et une confirmation de la contribution financière des partenaires. Les projets approuvés dans le cadre du programme MDIHA devront être complétés avant le 31 mars 2014.

La date butoir pour déposer un plan de durabilité et une demande de financement est le 30 septembre 2010.

Restructuration de la pêche canadienne au homard de l'Atlantique
Pêches et Océans Canada – Site national


Cédric Arseneau
Gestion des pêches et de l'aquaculture