Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
AVRIL - MAI 2010/VOLUME 13/NUMÉRO 2
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Les innus de la côte-nord
s'intègrent à la gestion de la ressource

Les membres des sept communautés innues du littoral sont sans contredit des interlocuteurs importants de Pêches et Océans Canada (MPO) sur la Côte-Nord. Regroupant environ 6 400 personnes, ces communautés sont localisées sur le territoire compris entre Tadoussac et Blanc-Sablon.

Avec la collaboration de l’équipe de livraison des programmes autochtones du MPO de la région, les gestionnaires du Secteur Côte-Nord négocient et mettent en œuvre différents projets de collaboration essentiels au développement de ces communautés riveraines. Les intérêts de celles-ci sont habituellement représentés par l’AMIK, un organisme désigné pour échanger avec le MPO au nom des Innus de la Côte-Nord dans différents dossiers reliés aux pêches communautaires, traditionnelles et culturelles.

Un collaborateur unique
AMIK désigne l'Agence Mamu Innu Kaikusseth, qui pourrait se traduire en français par « Ensemble les pêcheurs autochtones ». Fondée en février 2006, l’AMIK est partenaire avec les Innus d'Essipit (Les Escoumins), d’Ekuantshit (Mingan), d'Uashat mak Mani-Utenam (Sept-Îles/Moisie), de Nutaskuan (Natashquan), de Pessamit (Betsiamites), de Pakua Shipu (Saint-Augustin) et d'Unamen Shipu (La Romaine). La création de cet organisme a pu compter sur le Programme autochtone de gestion des ressources aquatiques et océaniques (PAGRAO) du MPO, qui vise à intégrer les Autochtones dans la gestion des pêches. Les premières actions de l’agence ont été de procéder, avec l’appui de différents ministères, au rachat d’entreprises de pêches commerciales et d’assurer la formation d’équipages. Grâce à divers partenariats, l’AMIK et les communautés innues ont su étendre leurs activités à tous les volets de l’industrie de la pêche commerciale, dont la formation des équipages et la transformation des captures.

Le Secteur Côte-Nord du MPO est partenaire de plusieurs initiatives de l’AMIK, dont un projet, réalisé en collaboration avec le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, pour mettre en place des agents territoriaux autochtones au sein de certaines communautés innues. Un protocole d’entente permettrait au MPO d'augmenter sa capacité de livraison de service dans différents domaines, tels que la conservation et la protection, la collecte de statistiques, la gestion de la ressource ainsi que la sensibilisation à la protection de l’habitat et des espèces en péril en ayant recours à des agents du milieu.

Un poste de coordonnateur aux affaires autochtones a récemment été doté au Secteur Côte-Nord. Cette addition permet au MPO de raffermir sa relation d’affaires avec les différents intervenants et d’assurer une intégration optimale des Innus aux activités gérées par le Ministère.


Martin St-Gelais
Directeur, Secteur Côte-Nord