Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
FÉVRIER - MARS 2010/VOLUME 13/NUMÉRO 1
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Biodiversité
GUIDE D’IDENTIFICATION DES POISSONS
UN OUTIL POUR L’ÉTUDE DE LA BIODIVERSITÉ
GUIDE_01-large.jpg

Pêches et Océans Canada effectue chaque année un important relevé biologique à bord du grand chalutier NGCC Teleost. Les données récoltées dans l’estuaire et le nord du golfe du Saint-Laurent sont une source précieuse d’information sur l’état des ressources marines exploitées. Elles sont utilisées pour estimer l’abondance et la biomasse de cinq espèces importantes commercialement, soit la morue franche, le flétan du Groenland (turbot), les sébastes (sébaste d'Acadie et sébaste atlantique) et la crevette nordique.

Depuis quelques années, les biologistes cherchent à mieux intégrer l’information sur l’état de ces stocks et des écosystèmes où ils vivent, ce qui nécessite un effort accru pour mieux décrire la capture de nombreuses autres espèces de poissons. Cet effort s’est vite heurté à la difficulté de bien identifier les dizaines d’espèces capturées. Bien que le personnel soit familiarisé avec les espèces les plus communes, l’identification de plusieurs autres peut être problématique. Il faut observer les épines, la présence de barbillons ou de tubercules, la couleur du péritoine, la position des photophores, et tout ça, en seulement quelques minutes.

Pour faciliter ce travail, Pêches et Océans Canada vient de publier le Guide d’identification des poissons marins de l’estuaire et du nord du golfe du Saint-Laurent. Il décrit, au moyen de fiches d'identification et de planches en couleurs, 115 espèces de poissons marins. Le guide est incorporé au Rapport technique canadien des sciences halieutiques et aquatiques, numéro 2866, lequel présente également le protocole d’échantillonnage et une analyse sommaire de la capture de poissons lors des relevés à bord du NGCC Teleost entre 2004 et 2008.

En plus d’être un compagnon indispensable pour les biologistes et les techniciens du Ministère, ce guide sera une aide précieuse pour le personnel navigant, les observateurs en mer, ceux qui vivent de la mer ou qui s’y intéressent. Il est offert en format PDF, ou en version papier, avec CD, à la bibliothèque de l’Institut Maurice-Lamontagne : biblioIML@dfo-mpo.gc.ca ou 418-775-0500.

De meilleures connaissances sur la biodiversité et les habitats marins se traduisent par des décisions éclairées et une capacité accrue pour le Ministère à s’acquitter de ses obligations légales, qu’elles découlent de la Loi sur les pêches, ou de celles sur les océans et sur les espèces en péril.



Jean-Denis Dutil
Sciences