Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Logo d'Infocéans
RSS
BULLETIN D'INFORMATION DE LA RÉGION DU QUÉBEC
OCTOBRE - NOVEMBRE 2009/VOLUME 12/NUMÉRO 5
Accueil Dépêches Nouvelles publications
  Condamnations   Cartouche   Archives
Station Montréal Radio Garde côtière :
déjà 100 ans
Station Montréal Radio Garde côtière : déjà 100 ans

L’année 2009 marque le 100e anniversaire de la Station Montréal Radio Garde côtière. Toujours à la fine pointe de la technologie, cette station, érigée par la compagnie Canadian Marconi, a vécu les grands changements du domaine des communications maritimes du dernier siècle. Elle a été témoin d’événements maritimes qui meublent encore aujourd’hui l’imaginaire de bien des navigateurs.

Avec le regroupement des services de la Garde côtière, cette station est aujourd’hui le centre des Services de communications et de trafic maritimes de Montréal. Elle couvre les eaux navigables entre Trois-Rivières (bouée S2) et Cornwall ainsi que les rivières Richelieu, des Outaouais et des Prairies, et les lacs Saint-Pierre, Saint-François, des Deux Montagnes et Champlain. Cette station reçoit le plus grand nombre de demandes d’assistance au Canada.

1909 : La Station Montréal Radio Garde côtière est érigée dans le Port de Montréal. Elle débute ses opérations en novembre sous l’appellation « MTL », laquelle changera pour « VCA », puis, en 1915, pour « VFN » utilisée depuis.

1914 : Les mauvaises conditions de réception radio au Port de Montréal obligent de déménager la station dans la région de Saint-Michel-de-Laval. Mais la Première Guerre mondiale retarde les travaux qui ne débuteront qu’en août 1921. La nouvelle station sera inaugurée le 10 octobre 1921.

1959 : Avec l'ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent, le nombre de navires utilisant cette nouvelle route ne cesse de croître. Le gouvernement canadien avance l'idée d’un système qui permettrait d’observer les mouvements des navires, de faciliter la surveillance des aides à la navigation, d'émettre des avis de protection de la pollution et de coordonner les opérations de recherche et sauvetage.

Station Montréal Radio Garde côtière : déjà 100 ans, MPO, P. Dionne
MPO  P. Dionne

1961 : Les services maritimes sont combinés aux services aériens et la station Montréal Radio Garde côtière déménage à l'aéroport de Dorval jusqu'en 1978.

1968 : Le centre des Services du trafic maritime (STM) de Montréal est inauguré et intègre les services de gestion du trafic maritime jusque là géré par la capitainerie du Port de Montréal.

1990 : Les services de la Garde côtière canadienne à Montréal sont réunis sous un même toit à Longueuil. Le nouveau centre regroupe le personnel de la Station Montréal Radio Garde côtière et les régulateurs du trafic maritime (STM). Les services seront ensuite fusionnés pour devenir, en 1995, ce que nous connaissons aujourd'hui comme étant les Services de communications et de trafic maritimes (SCTM) de Montréal.


Claude Paquette
Garde côtière canadienne