Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Mollusques - Bivalves / Ensis directus / Couteau de l'Atlantique

LEBEUF, M., M. CHAGNON, 2011. Les biphényles polychlorés (BPC) dans les organismes et sédiments marins côtiers aux Îles-de-la-Madeleine : évaluation de la contamination par le mazout contenu dans les sacs enfouis dans les dunes. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2941, 57 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le naufrage de la barge Irving Whale dans le golfe du Saint-Laurent en septembre 1970 a conduit à une perte importante de sa cargaison et la formation d’une importante nappe de mazout. Une partie de cette nappe a atteint les rives du secteur nord-ouest des Îles-de-la- Madeleine (IDLM). Lors des activités de nettoyage, le mazout échoué sur les plages a été ensaché puis enfoui dans les dunes. En 1996, soit plus de 25 ans après l’évènement, il a été reconnu que le mazout était contaminé aux biphényles polychlorés (BPC). Un projet de recherche a été réalisé en 2009 afin d’évaluer si les sacs de mazout enfouis dans les dunes contribuaient à une contamination du milieu environnant en BPC. Des organismes marins, soit le crabe commun (Cancer irroratus), la moule bleue (Mytilus edulis), la mactre de l’Atlantique (Spisula solidissima) et le couteau de l’Atlantique (Ensis americanus) et des échantillons de sédiments de surface ont été prélevés à cinq sites côtiers entourant les IDLM. Trois de ces sites étaient situés du côté des IDLM où des sacs contenant du mazout ont été enfouis alors que les deux autres sites étaient situés du côté sud-est et ont servi de sites témoins. Les concentrations et les patrons de BPC dans les organismes ainsi que les sédiments de surface récoltés aux sites dits exposés ne montrent pas de différence significative par rapport aux échantillons des sites témoins. Les sacs de mazout enfouis dans les dunes ne constituent donc pas une source identifiable de BPC pour les organismes et sédiments côtiers. De plus, selon les critères et recommandations du gouvernement canadien, les concentrations de BPC mesurées dans les différents types d’organismes et dans les sédiments de surface ne présentent pas de risque pour les organismes exposés aux sédiments, les consommateurs de biote aquatique (mammifères et oiseaux) ou la santé humaine

SOURISSEAU, M., Y. SIMARD, F.J. SAUCIER, 2009. Corrigendum : krill diel vertical migration fine dynamics, nocturnal overturns, and their roles for aggregation in stratified flows. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 66: 509.

CALLIER, M.D., C.W. McKINDSEY, G. DESROSIERS, 2008. Evaluation of indicators used to detect mussel farm influence on the benthos : two case studies in the Magdalen Islands, Eastern Canada. Aquaculture, 278(1-4): 77-88.

[Résumé disponible seulement en anglais]
The aim of this study was to identify appropriate indicators to determine the influence of mussel aquaculture on the benthic environment. Both sediment [particle size, sediment profile imaging (SPI), % OM] and benthic community (abundance, biomass, number of species, Margalef’s species richness, Shannon-Weiner diversity, Pielou’s eveness, individual body mass, trophic group, a biotic index — AMBI, and community structure) characteristics were evaluated at two mussel farms in Great-Entry (GE) and Havre-aux-Maisons (HAM) lagoons in the Magdalen Islands (Quebec, Canada). Sampling stations were positioned directly beneath the outer-most mussel lines (0 m) and at distances of 3, 6, 9, 15, 30 m and at a control site (at either 300 or 500 m) along a transect leading from each farm. Contrasting patterns were observed. At GE, sediment characteristics and benthic communities did not vary among stations and were characterized by low diversity, abundance and biomass. At HAM, % OM decreased and macrofaunal diversity and abundance increased with increasing distance from the farm. Biomass was low under the mussel line, increased between 3 and 30 m and was low again at 300 m. This was explained by the abundance of the polychaete Pectinaria granulata, which seems to have benefited from a moderate organic loading associated with the mussel farm. The mean individual biomass of the second-order opportunistic deposit feeders P. granulata and Heteromastus filiformis decreased with distance from the farm, whereas that of the pollution-sensitive suspension feeder Ensis directus and deposit feeder Tellina agilis increased with increasing distance from the farm. At HAM, the effects of mussel farming were restricted to the vicinity of the farm, while at GE the pattern was less clear. The GE mussel farm had either little effect on the local environment or else larger-scale but diffuse effects. The study showed that the a priori choice of the sampling stations and indicators may influence the interpretation of the results. Community structure and SPI were the most efficient indices for detecting both small- and broader-scale influences at both studied mussel farms.©2008 Elsevier B.V.

SOURISSEAU, M., Y. SIMARD, F. J. SAUCIER, 2008. Krill diel vertical migration fine dynamics, nocturnal overturns, and their roles for aggregation in stratified flows. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 65: 574-587.

Un ensemble d’observations à haute résolution de la dynamique à court terme des migrations verticales nycthémérales (MVN) du krill dans l’estuaire du Saint-Laurent est présenté. Il incorpore des mesures de transfert de masse sur la verticale à partir d’échosondages multifréquences couplés à l’échantillonnage des strates au filet à nappe et le suivi des mouvements verticaux individuels par des mesures de pigments stomacaux sur une période de 72 h. Des séries temporelles des patrons circadiens des vitesses verticales de migrations déterminées à l’aide d’un ADCP (« acoustic Doppler current profiler »; profileur de courant acoustique à effet Doppler) complètent les mésures sur une période allant jusqu’à 3 mois. L’ensemble du krill migre toujours rapidement et en synchronie jusqu’en surface lors du coucher du soleil. Peu de temps après l’ascension, du krill nourri commence à nager vers le bas, ce qui se poursuit avec une intensité notable jusqu’au milieu de la nuit. Il forme alors une couche acoustique de rétrodiffusion à sa profondeur diurne, ce qui engendre une distribution verticale nocturne bimodale, souvent accompagnée de densités acoustiques notables aux profondeurs intermédiaires, particulièrement au milieu de la nuit. Une réorganisation dans la partie supérieure de la colonne d’eau survient ensuite, vraisemblablement pour une dernière période d’alimentation avant l’aube. A l’aube, la masse de krill s’alimentant toujours dans la partie supérieure de la colonne d’eau nage en synchronie vers sa profondeur diurne. Ce comportement vertical nocturne asynchrone, conforme à l’hypothèse de faim-satiété de la MVN, s’est répété entre les mois d’août et d’octobre à deux années différentes, la synchronisation de la MVN dépendant de la durée du jour.©2008 NRC Canada

LAMBERT, J., P. GOUDREAU, 1995. Stimpson's surf clams and razor clams on the Québec coast. Pages 90-99 in L. Savard (ed.). Status report on invertebrates in 1994 : crustaceans and molluscs on the Québec coast, northern shrimp and zooplankton in the estuary and Gulf of St. Lawrence. DFO (Can. Manuscr. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2323).

LAMBERT, J., P. GOUDREAU, 1995. Mactre de Stimpson et couteau des côtes du Québec. Pages 93-103 in L. Savard (éd.). Rapport sur l'état des invertébrés en 1994 : crustacés et mollusques des côtes du Québec, crevette nordique et zooplancton de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent. MPO (Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2323).

LAMBERT, J., 1994. Bivalve molluscs (Stimpson's surf clam, softshell clam, razor clam) with developing fisheries on the Québec coast. Pages 82-90 in L. Savard (ed.). Status report in invertebrates 1993 : crustaceans and molluscs on the Québec coast and northern shrimp in the Estuary and Gulf of St. Lawrence. DFO (Can. Manuscr. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2257).

LAMBERT, J., 1994. Mollusques bivalves (mactre de Stimpson, mye commune, couteau) dont les pêcheries sont en développement sur les côtes du Québec. Pages 93-102 in L. Savard (éd.). Rapport sur l'état des invertébrés en 1993 : crustacés et mollusques des côtes du Québec et crevette nordique de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent. MPO (Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2257) .