Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Gordon WALSH

CHAREST, P., G. WALSH, 1997. La récolte faunique des Mamiunnuat au début des années 1980. Recherches amérindiennes au Québec, XXVII: 39-47.

INSTITUT MAURICE-LAMONTAGNE. DIRECTION DES SCIENCES; CENTRE DES PÊCHES DU GOLFE, DIRECTION DES SCIENCES, INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE DE BEDFORD, 1996. Conséquences potentielles d'un déversement de BPC provenant de la barge Irving Whale sur le milieu marin du golfe du Saint-Laurent. Institut Maurice-Lamontagne, Direction des sciences; Centre des pêches du Golfe, Direction des sciences et Institut océanographique de Bedford, 53 p.

Le présent document fournit des avis scientifiques sur les impacts potentiels d'un déversement de BPC provenant de la barge Irving Whale sur l'environnement marin du golfe du Saint-Laurent. Bien que toutes les informations disponibles aient été obtenues pour évaluer les impacts potentiels d'un déversement de BPC, le peu de données sur les BPC dans le Golfe ainsi que les limitations des modèles utilisés indiquent que c'est l'ordre de grandeur des résultats qu'il faudra considérer, et non la valeur des résultats. Deux méthodes indépendantes ont été utilisées pour calculer un bilan des BPC dans l'Estuaire et le Golfe est de l'ordre de 72 à 85 tonnes métriques (T), dont plus de 80 % seraient associé aux sédiments. Les BPC initialement contenus dans la barge (7,25 T) représenteraient donc de 8 à 10 % environ de la charge totale estimée. Trois différents scénarios de déversements possibles des BPC provenant de l'Irving Whale ont été examinés, soit : 1) un écoulement faible, intermittent ou continu, des BPC contenus dans la barge; 2) un déversement important de BPC provenant de la barge près du fond; et 3) un déversement important de BPC provenant de la barge dans les eaux de surface. Le premier scénario pourrait se produire si aucune mesure d'intervention n'est prise tandis que les second et troisième scénarios sont reliés aux opérations de renflouage de la barge. Le présent rapport examine le devenir possible des BPC ainsi que leurs impacts potentiels pour chacun des trois scénarios.

MAURICE LAMONTAGNE INSTITUTE. SCIENCE BRANCH, GULF FISHERIES CENTRE, SCIENCE BRANCH, BEDFORD INSTITUTE OF OCEANOGRAPHY, 1996. Potential consequences of a PCB spill from the barge Irving Whale on the marine environment of the Gulf of St. Lawrence. Maurice Lamontagne Institute, Gulf Fisheries Centre & Bedford Institute of Oceanography, 51 p.

Le présent document fournit des avis scientifiques sur les impacts potentiels d'un déversement de BPC provenant de la barge Irving Whale sur l'environnement marin du golfe du Saint-Laurent. Bien que toutes les informations disponibles aient été obtenues pour évaluer les impacts potentiels d'un déversement de BPC, le peu de données sur les BPC dans le Golfe ainsi que les limitations des modèles utilisés indiquent que c'est l'ordre de grandeur des résultats qu'il faudra considérer, et non la valeur des résultats. Deux méthodes indépendantes ont été utilisées pour calculer un bilan des BPC dans l'Estuaire et le Golfe est de l'ordre de 72 à 85 tonnes métriques (T), dont plus de 80 % seraient associé aux sédiments. Les BPC initialement contenus dans la barge (7,25 T) représenteraient donc de 8 à 10 % environ de la charge totale estimée. Trois différents scénarios de déversements possibles des BPC provenant de l'Irving Whale ont été examinés, soit : 1) un écoulement faible, intermittent ou continu, des BPC contenus dans la barge; 2) un déversement important de BPC provenant de la barge près du fond; et 3) un déversement important de BPC provenant de la barge dans les eaux de surface. Le premier scénario pourrait se produire si aucune mesure d'intervention n'est prise tandis que les second et troisième scénarios sont reliés aux opérations de renflouage de la barge. Le présent rapport examine le devenir possible des BPC ainsi que leurs impacts potentiels pour chacun des trois scénarios.

WALSH, G., A. BOURGEOIS (ed.), 1996. July 1996 floods in Québec : identification of potential impacts on the marine environment and freshwater habitats in the Saguenay, North Shore, and Charlevoix Regions. Can. Manuscr. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2382, 20 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport présente une évaluation des impacts potentiels des inondations de juillet 1996 sur le milieu marin et sur les habitats d'eau douce au Saguenay, sur la Côte-Nord et dans Charlevoix. De façon globale, les secteurs qui ont été les plus touchés se situent dans la baie des Ha! Ha! et dans les divers cours d'eau de la région du Saguenay. Sur la Côte-Nord et dans Charlevoix, les dommages causés au milieu marin et aux habitats d'eau douce ont été moins sévères et moins nombreux. Les principaux impacts rencontrés dans les rivières tributaires du Saguenay sont liés à une érosion importante de leurs rives et de leur lit ainsi qu'à une dévalaison massive des espèces de poissons. Les modifications rencontrées dans le milieu marin sont attribuables à un apport de sédiments et de débris de toutes sortes qui se sont déposés sur les fonds marins. Ces accumulations ont probablement eu des effets considérables sur la faune benthique et sur les herbiers aquatiques. Il en résulte une perte d'habitats pour la reproduction et l'alimentation de plusieurs espèces utilisatrices de ces milieux. Sur la base de nouvelles informations qui seront recueillies par le ministère des Pêches et des Océans (MPO) et d'autres organisations scientifiques, le secteur des Sciences du MPO poursuivra son travail d'évaluation des impacts des inondations et, le cas échéant, recommandera les mesures requises pour effectuer un suivi de l'état du milieu marin, des ressources halieutiques et des usages du milieu marin du Saguenay.

WALSH, G., A. BOURGEOIS (éd.), 1996. Inondations de juillet 1996 au Québec : identification des impacts potentiels sur le milieu marin et les habitats d'eau douce dans les régions du Saguenay, de la Côte-Nord et de Charlevoix. Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2382, 21 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport présente une évaluation des impacts potentiels des inondations de juillet 1996 sur le milieu marin et sur les habitats d'eau douce au Saguenay, sur la Côte-Nord et dans Charlevoix. De façon globale, les secteurs qui ont été les plus touchés se situent dans la baie des Ha! Ha! et dans les divers cours d'eau de la région du Saguenay. Sur la Côte-Nord et dans Charlevoix, les dommages causés au milieu marin et aux habitats d'eau douce ont été moins sévères et moins nombreux. Les principaux impacts rencontrés dans les rivières tributaires du Saguenay sont liés à une érosion importante de leurs rives et de leur lit ainsi qu'à une dévalaison massive des espèces de poissons. Les modifications rencontrées dans le milieu marin sont attribuables à un apport de sédiments et de débris de toutes sortes qui se sont déposés sur les fonds marins. Ces accumulations ont probablement eu des effets considérables sur la faune benthique et sur les herbiers aquatiques. Il en résulte une perte d'habitats pour la reproduction et l'alimentation de plusieurs espèces utilisatrices de ces milieux. Sur la base de nouvelles informations qui seront recueillies par le ministère des Pêches et des Océans (MPO) et d'autres organisations scientifiques, le secteur des Sciences du MPO poursuivra son travail d'évaluation des impacts des inondations et, le cas échéant, recommandera les mesures requises pour effectuer un suivi de l'état du milieu marin, des ressources halieutiques et des usages du milieu marin du Saguenay.

GILBERT, M., D. GAUTHIER, J.A. GAGNÉ, Y. GRATTON, P. LAROUCHE, B. MORIN, R. MORIN, J.A. PERCY, T.G. SMITH, G.-H. TREMBLAY, G. WALSH, 1996. Hypothèses reliées aux effets environnementaux du projet Grande Baleine sur l'écosystème marin côtier du sud-est de la baie d'Hudson. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2127, 67 p.

Cliquer pour voir tout le texte

La réalisation éventuelle du projet de développement hydroélectrique Grande Baleine pourrait avoir des indices biophysiques significatives sur le milieu marin côtier du sud-est de la baie d'Hudson. Le présent document documente les résultats des discussions d'un groupe de travail formé de personnel scientifique du MPO - Région Laurentienne qui a cerné, sous la forme d'hypothèses et de propositions de recherche, certains aspects environnementaux lies à la réalisation du projet Grande Baleine. Ces aspects concernent principalement l'océanographie physique, chimique et biologique du sud-est de la baie d'Hudson, ainsi que la biologie de certaines espèces importantes de poissons et de mammifères marins peuplant cette région. On y présente également une description sommaire des aménagements hydroélectriques actuels et projets dans le bassin hydrographique des baies James et d'Hudson, ainsi qu'une synthèse des activités de recherche et des connaissances acquises à ce jour sur le milieu marin de cette région.

GILBERT, M., G. WALSH (éd.), 1996. Conséquences potentielles d'un déversement de BPC provenant de la barge Irving Whale sur le milieu marin du golfe du Saint-Laurent ; Potential consequences of a PCB spill from the barge Irvin Whale on the marine environment of the Gulf of St. Lawrence. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat. ; Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2113, 62 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le présent rapport fait état des conséquences potentielles d'un déversement possible de BPC provenant de la barge Irving Whale sur l'environnement marin du golfe du Saint-Laurent. La description des impacts est basée sur : 1) les caractéristiques physiques et les ressources halieutiques présentes dans le golfe du Saint-Laurent et plus particulièrement aux environs de la barge; 2) les caractéristiques physiques et chimiques des BPC de même que leur bioaccumulation et leur toxicité dans l'environnement marin; 3) les déversements accidentels connus de BPC dans l'environnement aquatique; 4) leur répartition et leur bilan de masse dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent; 5) la localisation des BPC dans la barge et la contamination actuelle qui leur est attribuable dans les sédiments et les organismes présents aux environs de l'Irving Whale; et 6) la modélisation de leur comportement et de leur dispersion potentiels lorsque déversés en grande quantité dans l'environnement. Les impacts potentiels sont examinés selon trois différents scénarios hypothétiques de déversement de BPC, soit un écoulement faible, intermittent ou continu, des BPC contenus dans la barge, et des déversements majeurs de BPC près du fond ou de la surface lors des opérations de renflouage de l'Irving Whale. Enfin, des orientations générales sont proposées pour un programme de surveillance éventuel, à la lumière des informations disponibles et des besoins en matière de recherche sur les BPC dans le golfe du Saint-Laurent et aux environs de la barge.

DRAPEAU, G., D. LAVALLÉE, J.F. DUMAIS, G. WALSH, 1993. Dispersion model of dredge spoil dumped in coastal waters. Pages 3054-3067 in Coastal engineering, 1992 : proceedings of the twenty-third International Conference, October 4-9, 1992, Venice, Italy. American Society of Civil Engineers.

MORIN, B., G. WALSH, C. AUDET, L. LAPIERRE, 1992. Histopathologie des branchies et du foie de poisson comme indicateur de la qualité des habitats aquatiques du Saint-Laurent. Pages 128-130 in A.J. Niimi & M.C. Taylor (éd.). Comptes rendus du dix-huitième atelier annuel sur la toxicité aquatique, 30 septembre au 3 octobre 1991, Ottawa, Ontario (Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1863).

WALSH, G., Y. LAVERGNE, 1991. Sédimentation et dispersion des déblais de dragage en mer et effets sur la moule bleue (Mytilus edulis) en élevage dans la baie des Chaleurs. Pages 55-73 in Atelier de planification sur les mollusques et la pollution marine, les 12-13 septembre 1990, Percé. Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation, Québec.

VAILLANCOURT, R., D. VÉZINA, G. WALSH, 1990. Revue des indicateurs d'effets sous-létaux des contaminants en milieu aquatique. Pages 203-223 in D. Messier, P. Legendre & C.E. Delisle (éd.). Symposium sur le Saint-Laurent : un fleuve à reconquérir. Association des biologistes du Québec et Centre Saint-Laurent (Collection environnement et géologie, 11).

JACQUAZ, B., L. COUILLARD, M. PELLETIER, M. SARRAZIN, G. WALSH, 1990. Étude bio-physique de l'habitat du poisson de quatre barachois de la baie des Chaleurs. Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2089, 131 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Nous avons effectué, du printemps 1984 à l'hiver 1985, une étude visant à décrire les barachois de Carleton, Bonaventure, Hopetown et Paspébiac, situés sur la rive nord de la baie des Chaleurs tout en soulignant leur rôle comme habitat du poisson. Les caractéristiques morphosédimentologiques, courantologiques, physico-chimiques, végétales, zooplanctoniques, benthiques et ichtyologiques ont été documentées. Il ressort que chaque barachois présente des traits distinctifs à tous les niveaux, le facteur le plus explicatif étant l'importance de l'apport des eaux douces. On souligne le rôle de ces milieux en tant que zone de passage et de transition pour les salmonidés et de reproduction, d'alevinage et de nutrition pour au moins dix espèces commerciales de poisson fréquentant la région.

BERGERON, P., M. FRÉCHETTE, L. PAGÉ, Y. LAVERGNE, G. WALSH, 1990. Sédimentation et dispersion des déblais de dragage en mer et effets sur la moule bleue (Mytilus edulis) en élevage dans la baie des Chaleurs. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1746, 59 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Un volume total de 1,903 et 3,660 m3 de sédiments a été dragué aux abords des quais de Carleton et Saint-Godefroi respectivement. Ces matériaux ont été déversés en eaux libres à environ 2,5 milles marins de la côte et leur dispersion a été suivie sur une distance de 1 mille marin en périphérie du site de déversement à l'aide d'une échosondeuse et d'un turbidimètre. La granulométrie des sédiments, la vitesse et la direction des courants ainsi que la transparence de l'eau ont été utilisées pour estimer la forme et la trajectoire du cône de dispersion. Une réduction maximale de transparence de 47,2 % des valeurs naturelles enregistrées avant les travaux de dragage a été notée à moins de 50 m du site de déversement. La portion de sable fin qui représente la texture principale des matériaux déversés a sédimenté très rapidement (une à trois minutes) et à une faible distance du site de rejet. Les nuages de sédiments se sont propagés généralement dans une seule direction et les dimensions du panache, estimée à l'aide des traces observées sur l'échosondeuse, ne dépassait pas 20 m de diamètre. La réduction de la transparence n'était plus que de 5-15 % des valeurs pré-dragage à une distance de 0,75 mille marin. La déposition sur le fond et la dispersion quasi-complète des particules détectées par l'échosondeuse se produisent à l'intérieur d'un rayon de 1 mille du site de rejet dans la direction des courants dominants. Les résultats ne permettent pas de détecter quelqu'effet que ce soit à court et moyen terme (3 mois) de la présence dans la colonne d'eau des déblais de dragage sur la croissance, la mortalité et le taux de filtration des moules. La sédimentation rapide et la dispersion limitée des déblais rejetés en mer ainsi que la circulation nette de la masse d'eau au cours des déversements montrent toutefois que les moules n'aient pas été en contact avec les sédiments en suspension.

THERRIAULT, J.-C., J. PAINCHAUD, P. HODSON, M. CASTONGUAY, G. WALSH, J. GEARING, M. KINGSLEY, B. TESSIER, 1990. Le plan d'action Saint-Laurent à la Direction des sciences, Institut Maurice-Lamontagne : orientations et objectifs. Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2055, 15 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Pour le secteur Sciences-IML du Ministère des Pêches et des Océans, l'objectif principal du Plan d'action Saint-Laurent (PASL) est d'augmenter nos connaissances sur les causes et les effets de la contamination chimique dans le Saint-Laurent.

BERTRAND, P., G. VERREAULT, Y. VIGNEAULT, G. WALSH, 1988. Biphényles polychlorés dans les sédiments et les organismes marins de la Baie-des-Anglais (Côte-Nord du golfe du Saint-Laurent). Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1669, 42 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Depuis 1983, la Baie-des-Anglais est considérée comme le secteur côtier le plus contaminé par les BPC dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Cette contamination origine du déversement d'effluents industriels locaux. Cette étude a permis de circonscrire le panache de dispersion des BPC, d'identifier un secteur d'accumulation à long terme, de définir son étendue et d'établir un taux d’accumulation des sédiments contaminés. Pour ce faire, des indicateurs biologiques (Buccinum undatum L. et Mytilus edulis L.) et physico-chimiques (sédiments, Pb, Zn e t Cs-137) ont été utilisés. II ressort que dans la Baie-des-Anglais, le panache de dispersion est ancré à l'Anse du Moulin et s'étend jusqu'à des profondeurs de 70-80m à environ 4 km au large de Baie-Comeau. Au centre de ce panache de dispersion, prend place une aire d'accumulation plus permanente où des particules en suspension contaminées s'y déposent au rythme de 0,2 cm an. La contamination des organismes marins tend à confirmer ce modèle de dispersion. On observe une relation significative entre les teneurs en BPC, mesurées dans les sédiments et les buccins de la Baie-des-Anglais.

WALSH, G., R. MORIN, R.J. NAIMAN, 1988. Daily rations, diel feeding activity and distribution of age-0 brook charr (Salvelinus fontinalis) in two subarctic streams. Environ. Biol. Fishes, 21: 195-205.

LACHANCE, M., D. BROUARD, G. WALSH, 1988. Airborne transport of sulphur : impacts on chemical composition of rivers on North Shore of the St. Lawrence River (Québec). Water Air Soil Pollut., 39: 311-322.

WALSH, G., G. VERREAULT, Y. VIGNEAULT, 1987. Acidification minérale et organique des rivières de la Côte-Nord (golfe du Saint-Laurent). Naturaliste can., 114: 269-282.

LACHANCE, M., D. BROUARD, G. WALSH, 1987. Importance du transport atmosphérique du soufre dans la composition chimique des rivières de la Côte-Nord du fleuve Saint-Laurent (Québec). Institut national de la recherche scientifique (Rapport scientifique, 231), 20 p.

WALSH, G., Y. VIGNEAULT, 1986. Analyse de la qualité de l'eau de rivières de la Côte-Nord du golfe Saint-Laurent en relation avec les processus d'acidification. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1540, 118 p .

Cliquer pour voir tout le texte

Des données physico-chimiques de 33 rivières de la Côte-Nord du golfe Saint-Laurent, recueillies périodiquement entre 1982 et 1986, ont été analysées dans le cadre d'un programme de recherche sur les dépôts acides. Les rivières échantillonnées sont très sensibles aux retombées acides en raison de la nature peu altérable de la roche en place (granite et gneiss granitique) et des matériaux de surface non calcaires ainsi que des faibles niveaux d'alcalinité (moyenne ±écart-type : 59 ± 50 µéq HCO3- /1) et de conductivité (21 ± 8 µS/cm) des eaux de surface. Durant la fonte printanière, plusieurs rivières ont vu leur niveau de pH chuter sous 5.5 et leur alcalinité devenir pratiquement nulle. Les teneurs en SO4-2 non marins ont suivi en gradient décroissant de l'ouest vers l'est. Les concentrations de fond de SO4-2 ont été de l'ordre de 20-30 µéq/l. Les anions organiques estimés se sont avérés importants (46 ± 12 µéq RCOO-/l) représentant 36 % (± 14 %) des anions. L'emploi d'un modèle a montré une acidification printanière prononcée pour la plupart des rivières. L'intégration des RCOO- dans le modèle a révélé que cette acidification était causée, pour plusieurs rivières, par les acides organiques, qui jouent un rôle important dans l'équilibre des eaux fluviales de la Côte-Nord, particulièrement dans l'est du territoire.