Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Jean PAINCHAUD

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, J.-C. THERRIAULT, L. LEGENDRE, 1996. Bacterial dynamics in the upper St. Lawrence estuary. Limnol. Oceanogr., 41(8): 1610-1618.

THERRIAULT, J.-C., J. PAINCHAUD, P. HODSON, M. CASTONGUAY, G. WALSH, J. GEARING, M. KINGSLEY, B. TESSIER, 1990. Le plan d'action Saint-Laurent à la Direction des sciences, Institut Maurice-Lamontagne : orientations et objectifs. Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2055, 15 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Pour le secteur Sciences-IML du Ministère des Pêches et des Océans, l'objectif principal du Plan d'action Saint-Laurent (PASL) est d'augmenter nos connaissances sur les causes et les effets de la contamination chimique dans le Saint-Laurent.

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, G.-H. TREMBLAY, J.-C. THERRIAULT, 1990. Analysis of the distribution of suspended particulate matter, bacteria, chlorophyll a and Po4 in the Upper St. Lawrence Estuary, using a two-dimensional box model. Pages 59-65 in W. Michaelis (ed.). Estuarine water quality management : monitoring, modelling and research. Springer-Verlag, New York (Coastal and estuarine studies, 36).

PAINCHAUD, J., 1990. La transition saline du Saint-Laurent : barrière ou lien entre les écosystèmes fluvial et marin?. Pages 225-237 in D. Messier, P. Legendre & C.E. Delisle (éd.). Symposium sur le fleuve Saint-Laurent - un fleuve à reconquérir, 3-5 novembre 1989. Association des biologistes du Québec, Montréal (Collection Environnement et géologie, 11).

DESILETS, H., J. PAINCHAUD, J.-C. THERRIAULT, 1989. Abondance, composition spécifique et biomasse du phytoplancton de l'Estuaire moyen du Saint-Laurent. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1698, 65 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Des données concernant l'abondance et la composition spécifique de 49 échantillons de phytoplancton provenant de l'Estuaire moyen du Saint-Laurent (été 1982) sont présentées dans ce rapport. La méthode d'estimation de la biomasse phytoplanctonique de Smayda (1978) a été appliquée à ces données. Bien que plus laborieuse d'application, la méthode des volumes plasmiques fournit une meilleure image de la biomasse phytoplanctonique présente que les méthodes traditionnelles d'estimation de cette variable. L'abondance du phytoplancton est élevée à la station située dans l'Estuaire maritime, mais diminue considérablement pour atteindre des niveaux faibles dans l'ensemble de l'Estuaire moyen. L'abondance phytoplanctonique atteint à nouveau des niveaux plus élevés en eau douce. Dans l'ensemble de l'Estuaire moyen, la communauté phytoplanctonique est dominée par les microflagellés. La biomasse phytoplanctonique suit un patron semblable : elle est forte dans l'Estuaire maritime, faible dans l'Estuaire moyen et moyenne en eau douce. Les protozoaires ciliés sont observés à toutes les stations. Nos observations suggèrent que la région étudiée serait peu propice au développement des communautés locales de phytoplancton.

PAINCHAUD, J., J.-C. THERRIAULT, 1989. Relationships between bacteria, phytoplankton and particulate organic carbon in the Upper St. Lawrence Estuary. Mar. Ecol. Prog. Ser., 56: 301-311.

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, J.-C. THERRIAULT, 1987. Box model analysis of bacterial fluxes in the St. Lawrence Estuary. Mar. Ecol. Prog. Ser., 41: 241-252 .