Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Pierre NELLIS

GIGUÈRE, N., P. NELLIS, G.H. TREMBLAY, M. GIANGIOPPI, H.-F. ELLEFSEN, A. MAGASSOUBA, S. COMTOIS, C. SAVENKOFF, R. DUFOUR, 2011. Démarche d’évaluation du risque : développement d’outils et application à la zone de fraie et d’alevinage du capelan. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2947, 45 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le présent projet pilote s’annexe aux travaux nationaux en cours et vise à appliquer les concepts théoriques d’une approche d’analyse de risque aux particularités d’une situation réelle, la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent. Alors que la phase I a conduit à l’identification et à la formulation de la problématique par l’élaboration de modèles de séquence des effets (SdE), la phase II présentée dans ce document a ciblé l’élaboration d’une démarche d’évaluation du risque par le développement d’outils et par leur application. La démarche proposée se compose de quatre blocs d’analyses : les analyses des conditions prédites, des conditions mesurées et des conditions désirées, de même que l’analyse comparative de ces conditions. Afin de réaliser les exercices de développement et d’application des outils, les activités humaines et les facteurs de stress identifiés par les SdE pour leur potentiel d’altération de la zone côtière, donc ayant un effet probable sur la zone de fraie et d’alevinage du capelan, ont été retenus. À cet effet, la plage de Gallix, située dans la région de Sept-Îles (Québec, Canada), a été identifiée comme unité écologique de référence. La démarche d’évaluation du risque proposée a permis de développer un outil d’analyse des conditions prédites et d’explorer, par la réalisation d’ébauche d’outils, certaines avenues possibles pour les trois autres blocs d’analyses. Dans l’ensemble, cette deuxième phase du projet pilote a permis de démontrer qu’il est possible de développer des outils d’évaluation du risque de façon à ce qu’ils soient polyvalents, flexibles et performants lorsqu’utilisés dans le contexte d’une situation réelle. Enfin, ces travaux ont permis de valider que l’évaluation du risque, à l’intérieur d’un cadre d’analyse de risque, a le potentiel de permettre aux décideurs de dégager les priorités et, subséquemment, de concentrer leurs efforts sur la gestion et la réglementation des activités qui ont un plus grand potentiel d’impact environnemental, social, culturel ou économique.

GIGUÈRE, N., P. NELLIS, G.H. TREMBLAY, M. GIANGIOPPI, H.-F. ELLEFSEN, A. MAGASSOUBA, S. COMTOIS, C. SAVENKOFF, R.DUFOUR, 2011. Risk assessment procedure : development of tools and application in the capelin spawning. Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci.,2947, 44 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le présent projet pilote s’annexe aux travaux nationaux en cours et vise à appliquer les concepts théoriques d’une approche d’analyse de risque aux particularités d’une situation réelle, la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent. Alors que la phase I a conduit à l’identification et à la formulation de la problématique par l’élaboration de modèles de séquence des effets (SdE), la phase II présentée dans ce document a ciblé l’élaboration d’une démarche d’évaluation du risque par le développement d’outils et par leur application. La démarche proposée se compose de quatre blocs d’analyses : les analyses des conditions prédites, des conditions mesurées et des conditions désirées, de même que l’analyse comparative de ces conditions. Afin de réaliser les exercices de développement et d’application des outils, les activités humaines et les facteurs de stress identifiés par les SdE pour leur potentiel d’altération de la zone côtière, donc ayant un effet probable sur la zone de fraie et d’alevinage du capelan, ont été retenus. À cet effet, la plage de Gallix, située dans la région de Sept-Îles (Québec, Canada), a été identifiée comme unité écologique de référence. La démarche d’évaluation du risque proposée a permis de développer un outil d’analyse des conditions prédites et d’explorer, par la réalisation d’ébauche d’outils, certaines avenues possibles pour les trois autres blocs d’analyses. Dans l’ensemble, cette deuxième phase du projet pilote a permis de démontrer qu’il est possible de développer des outils d’évaluation du risque de façon à ce qu’ils soient polyvalents, flexibles et performants lorsqu’utilisés dans le contexte d’une situation réelle. Enfin, ces travaux ont permis de valider que l’évaluation du risque, à l’intérieur d’un cadre d’analyse de risque, a le potentiel de permettre aux décideurs de dégager les priorités et, subséquemment, de concentrer leurs efforts sur la gestion et la réglementation des activités qui ont un plus grand potentiel d’impact environnemental, social, culturel ou économique.

GIGUÈRE, N., L. PERREAULT, P. NELLIS, C. SAVENKOFF, F.BILODEAU, M. GIANGIOPPI, G.H. TREMBLAY, R. DUFOUR, S. COMTOIS, F. GRÉGOIRE, 2011. Pathways of effects (PoE) model development for capelin conservation as part of a risk analysis process. Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2934, 78 p.

Cliquer pour voir tout le texte

La première phase de ce projet pilote visait la création de modèles de séquence des effets (SdE) appliqués à la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, à l’intérieur du cadre d’analyse de risque. Lors d’une telle analyse, la SdE est créée à l’étape d’identification et de formulation de la problématique afin d’identifier les liens potentiels existant entre les activités humaines, les facteurs de stress générés et leurs impacts sur une composante de l’écosystème et, par conséquent, sur les collectivités qui en dépendent. Le présent projet vient s’annexer aux travaux nationaux réalisés sur le sujet de l’analyse de risque et vise à appliquer les concepts théoriques établis par ceux-ci à une situation réelle. Pour ce faire, le sujet de la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent a été retenu, puisque le capelan est une espèce clé dans le réseau trophique marin. Au cours de l’exercice, six modèles SdE ont été élaborés. Ils illustrent chacun une vision soit générale, soit spécifique du contexte de la conservation du capelan. L’ensemble des modèles permet d’obtenir un portrait des liens existants entre les volets écologique, socio-économique et culturel et les paramètres écologiques d’importance que sont la quantité et la qualité de l’habitat de fraie et d’alevinage du capelan et l’abondance du capelan. La création de modèles et leur application à un cas réel (conservation du capelan) ont permis de confirmer l’utilité des SdE en tant qu’outil d’intégration des connaissances et de communication, en plus de confirmer leur rôle de support à la prise de décision et de guide pour les étapes subséquentes de l’analyse de risque.

GIGUÈRE, N., L. PERREAULT, P. NELLIS, C. SAVENKOFF, F. BILODEAU, M. GIANGIOPPI, G.H. TREMBLAY, R. DUFOUR, S. COMTOIS, F. GRÉGOIRE, 2011. Réalisation de modèles de séquence des effets (SdE) appliqués à la conservation du capelan dans le cadre d'une approche d'analyse de risque. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2934, 83 p.

Cliquer pour voir tout le texte

La première phase de ce projet pilote visait la création de modèles de séquence des effets (SdE) appliqués à la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, à l’intérieur du cadre d’analyse de risque. Lors d’une telle analyse, la SdE est créée à l’étape d’identification et de formulation de la problématique afin d’identifier les liens potentiels existant entre les activités humaines, les facteurs de stress générés et leurs impacts sur une composante de l’écosystème et, par conséquent, sur les collectivités qui en dépendent. Le présent projet vient s’annexer aux travaux nationaux réalisés sur le sujet de l’analyse de risque et vise à appliquer les concepts théoriques établis par ceux-ci à une situation réelle. Pour ce faire, le sujet de la conservation du capelan de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent a été retenu, puisque le capelan est une espèce clé dans le réseau trophique marin. Au cours de l’exercice, six modèles SdE ont été élaborés. Ils illustrent chacun une vision soit générale, soit spécifique du contexte de la conservation du capelan. L’ensemble des modèles permet d’obtenir un portrait des liens existants entre les volets écologique, socio-économique et culturel et les paramètres écologiques d’importance que sont la quantité et la qualité de l ’habitat de fraie et d’alevinage du capelan et l’abondance du capelan. La création de modèles et leur application à un cas réel (conservation du capelan) ont permis de confirmer l’utilité des SdE en tant qu’outil d’intégration des connaissances et de communication, en plus de confirmer leur rôle de support à la prise de décision et de guide pour les étapes subséquentes de l’analyse de risque.

McQUINN, I.H., P. NELLIS, 2007. An acoustic-trawl survey of middle St. Lawrence Estuary demersal fishes to investigate the effects of dredged sediment disposal on atlantic sturgeon and lake sturgeon distribution. Pages 257-271 in J. Munro(ed.), D. Hatin, K. McKown, J. Hightower, K.J. Sulak, A.W. Kahnle & F. Caron(co-ed.). Anadromous sturgeons : habitats, threats, and management. American Fisheries Society (Am. Fish. Soc. Symp., 56).

[Résumé disponible seulement en anglais]
Atlantic sturgeon Acipenser oxyrinchus and lake sturgeon A. fulvescens in the middle St. Lawrence estuary are under consideration for designation as "endangered" or "vulnerable"” species. A potential threat to these species is the disposal of dredged sediments in an area where young-of-the-year and juvenile Atlantic sturgeon concentrate. The objectives of this study were (1) to study the short-term and cumulative impacts, if any, of the dumped sediments on the abundance, distribution, and movements of the two sturgeon species downstream of the disposal area, and (2) to investigate the usefulness of acoustic surveys for assessing sturgeon density and distribution. A two-phase, combined acoustic-trawl survey was conducted to describe sturgeon distributions and produce concurrent acoustic and trawl estimates of the relative abundance of demersal fish within the area (lake sturgeon and Atlantic sturgeon were presumed to dominate the acoustic echoes). This series of surveys was the first known attempt to quantify sturgeon abundance and distribution with a vertically deployed echo sounder. The results showed good correspondence between the two methods. Replicated sampling also showed the repeatability of the acoustic technique and stability in demersal fish distribution on a scale of days. The acoustic surveys indicated that the spatial distribution of demersal fishes was dependent on substrate, as these fishes avoided areas of dredged sediment dumping and associated sand dunes. Our study showed that under certain conditions, acoustic-trawl surveys can reliably assess sturgeon density and distribution.©2007 American Fisheries Society

NELLIS, P., S. SENNEVILLE, J. MUNRO, G. DRAPEAU, D. HATIN, G. DESROSIERS, F.J. SAUCIER, 2007. Tracking the dumping and bed load transport of dredged sediment in the St. Lawrence estuarine transition zone and assessing their impacts on macrobenthos in Atlantic sturgeon habitat. Pages 215-234 in J. Munro(ed.), D. Hatin, K. McKown, J. Hightower, K.J. Sulak, A.W. Kahnle & F. Caron(co-ed.). Anadromous sturgeons : habitats, threats, and management. American Fisheries Society (Am. Fish. Soc. Symp., 56).

[Résumé disponible seulement en anglais]
The short- and long-term impacts of the annual disposal of dredged sediment within Atlantic sturgeon Acipenser oxyrinchus habitat in the St. Lawrence estuary were assessed by simulating sediment transport over 10 years and by sampling sediment and macrobenthos on impacted and control radials. The model applied bed load transport functions embedded in a baroclinic hydrodynamic model. The path predicted by the model was validated at its half-way point (5 years) using multibeam sonar images of the seabed as well as qualitative and quantitative sediment analyses. Sediment took more than 1 year to completely clear the disposal site, indicating continuous sand drift along the predicted path. In the first 2 years, the sediment path increased rapidly in length (10 km), bypassing a field of sand dunes and following the deepest depressions (10 m) in the downstream direction. In the middle of its 10-year course (ca 12 km), the sediment track crossed the most important core area used by early juvenile Atlantic sturgeon. Afterward, sediment progression slowed and accumulated in a 15-m-deep channel between islands in the middle of the estuarine transition zone. The impact stations showed a significant reduction in the average biomass of tubifids, the most important food item of juvenile Atlantic sturgeon in the St. Lawrence. Conversely, the number and abundance of epi- and suprabenthic taxa increased. Model and field results suggest that sand drift generated from disposal operations reduces benthic productivity along the modeled path, including critical habitats of early juvenile Atlantic sturgeon. Sand accumulation from dredged spoil that drift in dead current areas are also likely to reduce juvenile sturgeon habitat quality.©2007 American Fisheries Society

NELLIS, P., J. MUNRO, D. HATIN, G. DESROSIERS, R.D. SIMONS, F. GUILBARD, 2007. Macrobenthos assemblages in the St. Lawrence estuarine transition zone and their potential as food for Atlantic sturgeon and lake sturgeon. Pages 105-128 in J. Munro(ed.), D. Hatin, K. McKown, J. Hightower, K.J. Sulak, A.W. Kahnle & F. Caron(co-ed.). Anadromous sturgeons : habitats, threats, and management. American Fisheries Society (Am. Fish. Soc. Symp., 56).

[Résumé disponible seulement en anglais]
The St. Lawrence estuarine transition zone (ETZ) harbors the only known concentrations of age-0 and early juveniles of the St. Lawrence Atlantic sturgeon and lake sturgeon populations. Past dredging and disposal operations conducted in the ETZ to deepen the navigation channel resulted in the creation of an extensive sand dune biotope near the juvenile sturgeon concentration areas. In order to characterize the dune biotope within a diversified set of biotopes in the ETZ, nine areas were selected for study, including two areas to cover the sand dune complex. The study objectives were (1) to identify the benthos assemblages of the ETZ and the main physical factors controlling them, (2) to measure the sampling areas' biological characteristics and feeding potential for sturgeon, and (3) to compare the dune areas' feeding potential with selected control areas. In 1999-2001, grab sampling was conducted at 141 stations to determine macrobenthos composition and sediment parameters. Depth, slope, and slope orientation were measured from multibeam sonar echosoundings. Salinity, current velocity, and tidal amplitude were provided by a hydrodynamic model of the ETZ. Benthos assemblages were determined using cluster analysis on taxon biomass. Four major assemblages were identified, all having Tubificidae as the dominant or subdominant taxon : zebra mussel Dreissena polymorpha, Gammarus tigrinus, Tubificidae, and Capitella sp. assemblages. A succession of the major assemblages was observed from the freshwater front to the upper mesohaline waters. Three minor assemblages, the Chironomidae, Physidae, and Cumacea, were concentrated in the upper oligohaline zone. Taxonomic richness was highest in areas with the lowest maximum salinity (0.0-0.5), and diversity was highest in areas with intermediate maximum salinities (0.5-2.0). The largest biomass values were found in areas with maximum salinities less than 0.5, in the zebra mussel assemblage. Controls and dune areas had similar macrobenthos richness and diversity, but dune areas had significantly lower densities and biomasses. Feeding potential for a given sturgeon life stage was measured as the sum of taxa biomasses standardized using the prey proportions in that life stage's feeding regime. For age-0 Atlantic sturgeon and for all lake sturgeon lige stages, all of which feed mostly on gammarids, the feeding potential of control and dune areas were not significantly different. For juvenile and subadult Atlantic sturgeon, which feed mostly on tubificids, the dune areas had a significantly lower feeding potential than the control areas. The lower feeding potential of the sand dune areas created by dredged sediment deposition is considered an important issue for the management of the St. Lawrence Atlantic sturgeon population.©2007 American Fisheries Society

COUILLARD, C.M., P. NELLIS, 1999. Organochlorine contaminants in mummichog (Fundulus heteroclitus) living downstream from a bleached-kraft pulp mill in the Miramichi Estuary, New Brunswick, Canada. Environ. Toxicol. Chem., 18: 2545-2556 .