Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Denis LEFAIVRE

BERNATCHEZ, P., C. FRASER, D. LEFAIVRE, S. DUGAS, 2011. Integrating anthropogenic factors, geomorphological indicators and local knowledge in the analysis of coastal flooding and erosion hazards. Ocean Coast. Manage. 54(8) 621-632.

[Résumé disponible seulement en anglais]
The settlement and development of Québec's maritime coastline has generally taken place without consideration for coastal dynamics and coastal hazards. Consequently, fighting coastal erosion has become a necessity. Until now, the construction of rigid walls and encroachments has been the preferred approach to the problem. In the Chaleur Bay region, coastal communities are particularly vulnerable to erosion and flooding because a number of residential, commercial and transportation infrastructures have been installed on beach terraces and sand spits. Recent storms, such as the storm of December 2, 2005, have made possible a better understanding of how these rigid defence structures amplify the effects of storm surges and waves. These structures drive the sand away from the coast, lowering beach levels and even causing beaches to vanish entirely from the areas situated in front of the defence structures. The end result is a weakening of the natural capacity of these coastal systems to absorb the energy of waves and a greater risk of coastal flooding. An integrated approach using local knowledge on the one hand, along with LIDAR surveys and a DGPS system on the other hand, have made possible to map the levels reached by flooding at the time of the storm. The results indicate that such levels vary greatly in spatial terms and that the difference between the levels actually reached and the water level measured by tide gauge can be as much as 2 m; a difference that is due to anthropogenic perturbations. This raises questions concerning the safety and the reference levels used for mapping coastal flooding risk. Taking into account knowledge of local communities, analysis of water levels, geomorphological indicators and aggravating anthropogenic factors, an approach and basic criteria are put forward with a view of establishing a reference level for the mapping of flood risk that can be used by community land-use planners. 2011 Elsevier Ltd. All rights reserved

SAUCIER, F.J., F. ROY, S. SENNEVILLE, G. SMITH, D. LEFAIVRE, B. ZAKARDJIAN, J.-F. DUMAIS, 2009. Modélisation de la circulation dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent en réponse aux variations du débit d'eau douce et des vents;Modelling of the circulation in the estuary and gulf of St. Lawrence in response to variations in fresh water runoff and winds. Rev. Sci. Eau;J. Water Sci., 22(2): 159-176.

Nous examinons des résultats récents issus d'observations et de simulations numériques de la circulation générale et du climat de l'estuaire moyen et du golfe du Saint-Laurent. Nous focalisons cette étude sur l'intensité de la circulation estuarienne. Rapproche méthodologique est présentée avec une emphase sur l'intégration, à l'aide de simulations numériques, des processus clés tels que le mélange turbulent associé aux marées à la tête du chenal Laurentien et les échanges atmosphère-océan dans l'ensemble de l'estuaire maritime et du golfe. Les simulations numériques permettent de suivre l'évolution de la circulation et du climat sur des périodes de quelques heures à plusieurs années. Nous examinons d'une parrt la variabilité tidale de la circulation à la tête du chenal Laurentien et dans l'estuaire moyen, illustrant l'importance des processus qui gouvernent largement la circulation estuarienne du Saint-Laurent. Ces principaux processus sont les instabilités dynamiques associées à l'étirement de marée et aux sauts hydrauliques internes aux abords des seuils. D'autre part, la contrainte du vent est dominante pour propulser les eaux douces vers l'océan Atlantique dans l'estuaire maritime, et le golfe. À l'aide d'expériences de sensibilité, les effets sur la circulation de variations dans l'apport d'eau douce et dans l'intensité des vents sont isolés. Les résultats montrent que notre modèle du Saint-Laurent répond aux forçages externes à l'instar d'un estuaire classique à deux couches lors des périodes de forte stratification (printemps et été), c'est-à-dire lorsque l'apport en eau douce entraîne une intensification de la circulation de la couche intermédiaire froide du golfe vers le continent jusqu'à une profondeur d'environ 150 m. D'autre part, lors des périodes de plus faible stratification (automne et hiver), la contrainte du vent gouverne la circulation des couches d'eau profondes (plus de 150 m) vers le continent. Un excès dans l'apport d'eau douce inhibe partiellement leur ventilation, comme dans une mer marginale nordique. Ces résultats suggèrent qu'une diminution éventuelle de l'apport en eau douce du fleuve Saint-Laurent, associée au réchauffement climatique ou au développement, pourrait diminuer l'intensité de la circulation estuarienne au printemps et à l'été. Durant l'hiver, une diminution du débit pourrait favoriser l'apport en eaux profondes du chenal Laurentien.©2009 RSE inc.

LEFAIVRE, D., S. HAMDI, B. MORSE, 2009. Statistical analysis of the 30-Day water level forecasts in the St. Lawrence River. Mar. Geod., 32(1): 30-41.

[Résumé disponible seulement en anglais]
Forecasts of water levels in the St. Lawrence River on the east coast of Canada have been issued every working day since 1997 using a one-dimensional hydrodynamic model (One-D) for periods extending up to 30 days. In order to assess the performance of these forecasts, a comparison between the model forecasts and the observations of the water levels during 2005 was done at 12 stations of the SINECO network located between Montreal and Quebec City. The statistical analysis shows that mean errors are small compared to the water level fluctuations. Confidence intervals of the forecasted values for all stations are evaluated.©2009 Taylor & Francis

DAVIDSON, F.J.M., D.G. WRIGHT, D. LEFAIVRE, J. CHASSÉ, 2006. The need for ongoing monitoring programs in the development of ocean forecasting capabilities in Canada. AZMP Bull. PMZA, 5: 43-47.

Cliquer pour voir tout le texte

Le Programme de Monitorage de la Zone Atlantique (PMZA) est un atout important pour le développement de l’océanographie opérationnelle au Canada. Il permet d’obtenir des observations pouvant être utilisées autant comme valeurs à assimiler dans les modèles que comme références permettant de valider les sorties des modèles numériques de prévisions océaniques. Bien que toutes les observations du PMZA ne soient pas encore recueillies et transmises de façon automatique et en temps réel, les futurs systèmes de prévisions océaniques pourraient avec avantage faire usage des observations in situ recueillies en temps réel par le PMZA. Dans ce contexte, l’utilisation conjointe des observations satellitaires d’altimétrie et de la température de surface avec les observations in situ de profils de température et de salinité devrait faire partie de la première étape débouchant sur le développement de la prévision océanique sur les plateaux continentaux de l’est du Canada.

LEFAIVRE, D., 2005. Effet des changements climatiques sur les niveaux d'eau du fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec : projections pour les années 2050. Ministère des pêches et des océans, , Institut Maurice-Lamontagne, Direction des sciences oceaniques, Sciences, 34 p.

GALBRAITH, P.S., F.J. SAUCIER, N. MICHAUD, D. LEFAIVRE, R. CORRIVEAU, F. ROY, R. PIGEON, S. CANTIN, 2002. Shipborne monitoring of near-surface temperature and salinity in the Estuary and Gulf of St. Lawrence. AZMP Bull. PMZA, 2: 26-30.

Cliquer pour voir tout le texte

Une collaboration entre le Service Météorologique du Canada, le Ministère des Pêches et des Océans et des armateurs a permis l'installation de thermosalinographes (TSG) à bord de trois navires commerciaux et d'un navire de la Garde Côtière naviguant sur le Saint-Laurent. Ces instruments permettent le suivi en temps réel de la température des eaux près de la surface via le Système Global de Télécommunication d'Environnement Canada et l'Observatoire du Saint-Laurent. Ces données sont ensuite assimilées dans des modèles de circulation océanique permettant de prévoir l'évolution de la couverture hivernale de la glace de mer et des conditions océanographiques dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. L'installation typique d'un appareil est illustrée de même que des exemples de diffusion des données. Après seulement quelques années de fonctionnement, les appareils déployés sur les navires commerciaux font déjà découvrir de nouveaux aspects de l'océanographie du Saint-Laurent.

OUELLET, P., D. LEFAIVRE, J.-P. ALLARD, 2001. Abondance des larves de homard (Homarus americanus) et disponibilité des post-larves pour l'établissement benthique aux Îles-de-la-Madeleine, sud du golfe du Saint-Laurent (Québec). Pages 17-21 in M.J. Tremblay & B. Sainte-Marie (eds.). Symposium sur le Programme intégré sur le homard canadien et son environnement (PINHCE): résumés et sommaire des travaux. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2328, 130 p.

OUELLET, P., D. LEFAIVRE, J.-P. ALLARD, 2001. Lobster (Homarus americanus) abundance and post-larvae availability to settlement at the Magdalen Islands, southern Gulf of St. Lawrence (Quebec). Pages 14-18 in Tremblay M.J. & B. Sainte-Marie (eds.). Canadian Lobster Atlantic Wide Studies (CLAWS) Symposium : abstract and proceedings summary. Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2328, 130 p.

SAUCIER, F.J., J. CHASSÉ, M. COUTURE, R. DORAIS, A. D'ASTOUS, D. LEFAIVRE, A. GOSSELIN, 1999. The making of a surface current atlas of the St. Lawrence Estuary, Canada, Fourth international conference on computer modelling of seas and coastal regions. Pages 87-97 in C. A. Brebbia & P. Anagnostopoulos (ed.). Coastal engineering and marina developments : Proceedings of the 4th international conference on computer modelling of seas and coastal regions. Lemnos, May 1999..

GILBERT, M., R. ALEXANDER, J. ARSENAULT, W.R. ERNST, W. FAIRCHILD, P. HENNIGAR, G. JULIEN, T. KING, M. LEBEUF, D. LEFAIVRE, 1998. Contamination par les BPC des sédiments et du crabe des neiges aux environs du site du naufrage de la barge Irving Whale après son renflouage ; PCB contamination of sediments and snow crab (Chionoecetes opilio) around the site of the sinking of the Irving Whale barge after its recovery. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat. ; Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2204, 32 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Au printemps et au début de l'été 1997, des échantillons de sédiments et de crabes des neiges (Chionoecetes opilio) ont été prélevés aux environs du site où la barge Irwing Whale a sombré et été renflouée dans le sud du golfe du Saint-Laurent. Les objectifs de cette campagne d'échantillonnage étaient : 1) d'évaluer les changements dans la contamination locale par les BPC depuis la récupération de la barge; et 2) de mieux déterminer les impacts potentiels de cette contamination sur la pêche au crabe des neiges dans le sud du golfe. De plus, les concentrations et la composition en congénères de BPC ont été déterminées dans divers compartiments de l'écosystème du Golfe afin d'évaluer le devenir des BPC qui ont été libérés de la barge puis dispersés dans l'environnement. Les concentrations en BPC dans les sédiments à l'intérieur des zones de forte contamination (>100 µg•g-1) à proximité de l'empreinte de la barge ont diminué depuis son renflouage et un certain étalement des BPC a été observé, possiblement en raison du transport local de sédiments au cours de l'hiver. Bien que l'estimation de la charge totale en BPC dans les sédiments à l'intérieur d'une surface de 20 000 m2 au sud-est de l'empreinte de la barge suggère une diminution de 119 kg en octobre 1996 à 76 kg au printemps de 1997, aucune perte apparente de BPC du site ne peut être clairement établie à l'heure actuelle. La contamination locale du crabe des neiges par les BPC a également diminué depuis la récupération de l'Irving Whale, principalement au niveau des concentrations des congénères des BPC faiblement chlorés moins persistants qui sont présents dans le mélange de BPC (Aroclor 1242) de la barge. Par conséquent, aucun échantillon de crabe prélevé aux environs du site de l'Irving Whale en 1997 ne présentait des concentrations en BPC supérieures à la norme canadienne de 2 µg•g-1 pour la consommation humaine. Les impacts potentiels de la contamination locale par les BPC sur la pêche au crabe des neiges dans le sud du golfe sont considérés comme étant négligeables, mais la zone actuelle d'interdiction à la pêche, d'une superficie de 9 km sur 9 km, entourant le site du naufrage de l'Irving Whale devrait être maintenue afin d'assurer la qualité de la pêche et de prévenir la remise en suspension des sédiments locaux contaminés. Les sédiments du chenal Laurentien et le substrat rocheux sous-jacent aux sédiments superficiels aux environs de l'empreint de la barge ne contiennent pas de quantités appréciables de BPC provenant de l'Irving Whale, ce qui indique que ces compartiments de l'écosystème du Golfe ne constituent pas des réservoirs importants pour les BPC qui se sont écoulés de la barge. Certaine observations indiquent que la plupart des BPC manquants se sont déversés lors du naufrage ou autour de cette période, et que le sort des fractions faiblement chlorées dans l'environnement marine du golfe du Saint-Laurent est différent de celui des fractions fortement chlorées. Des travaux de recherche additionnels sont actuellement en cours afin de résoudre les incertitudes relatives à ces questions.

THERRIAULT, J.-C., B. PETRIE, P. PEPIN, J. GAGNON, D. GREGORY, J. HELBIG, A. HERMAN, D. LEFAIVRE, M. MITCHELL, B. PELCHAT, J. RUNGE, D. SAMEOTO, 1998. Proposal for a northwest Atlantic zonal monitoring program. Can. Tech. Rep. Hydrogr. Ocean Sci., 194, 57 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Un programme de monitorage exhaustif a été conçu pour la région nord-ouest de l'Atlantique afin d'accroître la capacité du Ministère des pêches et des océans à comprendre, décrire et prévoir l'état de l'écosystème marin et à mesurer les changements qui se produisent dans le milieu océanique, en particulier dans les relations prédateurs-proies des ressources marines. Ce rapport présente d'abord une vue d'ensemble des activités de monitorage actuelles et identifie ce que nous considérons comme des éléments fondamentaux d'un programme de monitorage zonal. Ceux-ci incluent : 1) la surveillance multidisciplinaire in situ des variables biologiques, chimiques et physiques à des stations fixes et le long de sections; 2) la télédétection de la température de surface et de la couleur de l'océan; 3) la mesure du niveau de la mer; 4) les relevés de poisson de fond dans toutes les régions; et 5) l'échantillonnage par enregistreur de plancton en continu (CPR : "Continuous Plankton Recorder") le long des plateaux de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. Nous discutons ensuite de la nécessité de coordonner et standardiser les activités d'échantillonnage et de gestion des données. Finalement, l'importance de l'analyse et de l'interprétation des données est discutée et nous proposons la formation de comités qui seront responsables de la gestion et de la coordination du programme de monitorage zonal.

THERRIAULT, J.-C., B. PETRIE, P. PEPIN, J. GAGNON, D. GREGORY, J. HELBIG, A. HERMAN, D. LEFAIVRE, M. MITCHELL, B. PELCHAT, J. RUNGE, D. SAMEOTO, 1998. Proposition pour un programme zonal de monitorage de la région nord-ouest de l'Atlantique. Rapp. tech. can. hydrogr. sci. océan., 194, 69 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Un programme de monitorage exhaustif a été conçu pour la région nord-ouest de l'Atlantique nord-ouest afin d'accroître la capacité du Ministère des pêches et des océans à comprendre, décrire et prévoir l'état de l'écosystème marin et à mesurer les changements qui se produisent dans le milieu océanique, en particulier dans les relations prédateurs-proies des ressources marines. Ce rapport présente d'abord une vue d'ensemble des activités de monitorage actuelles et identifie ce que nous considérons comme des éléments fondamentaux d'un programme de monitorage zonal. Ceux-ci incluent : 1) la surveillance multidisciplinaire in situ des variables biologiques, chimiques et physiques à des stations fixes et le long de sections; 2) la télédétection de la température de surface et de la couleur de l'océan; 3) la mesure du niveau de la mer; 4) les relevés de poisson de fond dans toutes les régions; et 5) l'échantillonnage par enregistreur de plancton en continu (CPR : <Continuous Plankton Recorder>) le long des plateaux de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. Nous discutons ensuite de la nécessité de coordonner et standardiser les activités d'échantillonnage et de gestion des données. Finalement, l'importance de l'analyse et de l'interprétation des données est discutée et nous proposons la formation de comités qui seront responsables de la gestion et de la coordination du programme de monitorage zonal.

THERRIAULT, J.-C., D. GILBERT, P. LAROUCHE, D. LEFAIVRE, B. PELCHAT, 1997. L'estuaire et le golfe du Saint-Laurent scrutés de près. Le Fleuve : bull. d’inf., 8(1) : 2-4.

Cliquer pour voir tout le texte

La mer n’est pas inépuisable. La chute des stocks de morue dans l’est du Canada et les manchettes faisant état depuis quelques années des difficultés des pêcheurs aux deux extrémités du pays ont puissamment contribué à sensibiliser le grand public à la nécessité de mieux connaître le milieu marin, si l’on veut en gérer les ressources durablement.©1997 Saint-Laurent Vision 2000

LEFAIVRE, D., J.F. SAUCIER, J. CHASSÉ, A. GOSSELIN, 1997. Forecasting trajectory of would-be and actual oilspills during the 1996 Irving Whale Barge Salvage in the Gulf of St. Lawrence. Bulletin SCMO 25(3): 68-71.

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, J.-C. THERRIAULT, L. LEGENDRE, 1996. Bacterial dynamics in the upper St. Lawrence estuary. Limnol. Oceanogr., 41(8): 1610-1618.

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, J.-C. THERRIAULT, L. LEGENDRE, 1995. Physical processes controlling bacterial distribution and variability in the upper St. Lawrence Estuary. Estuar. Coasts, 18: 433-444.

[Résumé disponible seulement en anglais]
The vertical structure of the water column and the spatial distribution and semidiurnal variability of bacteria were investigated at six stations in the upper St. Lawrence estuary. The sigmat profiles indicate that the upper St. Lawrence is a partially mixed estuary. Stratification results from buoyancy input from the freshwater outflow of the St. Lawrence River, and its variability is controlled by tidal and, to a lesser extent, wind mixing. Calculations show that tidal mixing largely exceeds mixing caused by wind. Free and attached bacteria presented different patterns of spatial distribution and temporal variability. Free bacteria exhibited highest mean concentrations at the freshwater station (3.5-4.4 106 ml-1) and lowest concentrations at the downstream stations (0.3-0.5 106 ml-1); their numbers declined exponentially relative to salinity. Attached bacteria had highest mean concentrations (3.2-5.5 106 ml-1) at salinities between 0.5 and 5 and were virtually absent at downstream stations (<0.05 106 ml-1). The importance of semidiurnal variability was demonstrated. Over the tidal cycle, variability of attached bacteria was always greater than that of free bacteria. The analysis of causal models between salinity and free and attached bacteria, showed that the two types of bacteria are uncoupled and that both types have a strong relationship with salinity. Physical processes are thus important controlling factors of the distribution and variability of bacteria. Results suggest that large-scale processes, such as freshwater outflow and residual circulation, largely control free bacteria, whereas short-term and more local processes (e.g., sediment resuspension caused by wind) may also be important in the control of attached bacteria.©1995 Springer

FRÉCHETTE, M., D. LEFAIVRE, 1995. On self-thinning in animals. Oikos, 73: 425-428.

LEFAIVRE, D., 1995. Les eaux froides dans la région de l'archipel de Mingan. Naturaliste can., 119(2): 74-75.

OUELLET, P., D. LEFAIVRE, 1994. Vertical distribution of northern shrimp (Pandalus borealis) larvae in the Gulf of St. Lawrence; implications for trophic interactions and transport. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 51: 123-132.

GRATTON, Y., M. COUTURE, D. LEFAIVRE, 1994. Océanographie physique du fjord du Saguenay. Pages 8-16 in J.-M. Sévigny & C.M. Couillard (éd.). Le fjord du Saguenay : un milieu exceptionnel de recherche. Ministère des pêches et des océans (Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2270).

TEE, K.T., P.C. SMITH, D. LEFAIVRE, 1993. Topographic upwelling off southwest Nova Scotia. J. Phys. Oceanogr., 23: 1703-1726.

FRÉCHETTE, M., D. LEFAIVRE, C.A. BUTMAN, 1993. Bivalve feeding and the benthic boundary layer. Pages 325-369 in R.F. Dame (ed.). Bivalve filter feeders in estuarine and coastal ecosystem processes. Springer-Verlag.

LEBLOND, P., D. LEFAIVRE, G. BUGDEN, D. CAIRNS, A. CONDAL, M. EL-SALH, L. FORTIER, D. GREENBERG, M. JEAN, V. KOUTITONSKY, Y. SIMARD, P. YEATS, 1991. Rapport de l'atelier de travail sur l'océanographie physique. Pages 6-12 in J.-C. Therriault (éd.). Le golfe du Saint-Laurent : petit océan ou grand estuaire? Ministère des pêches et des océans (Publ. spéc. can. sci. halieut. aquat., 113).

LEBLOND, P., D. LEFAIVRE, G. BUGDEN, D. CAIRNS, A. CONDAL, M. EL-SALH, L. FORTIER, D. GREENBERG, M. JEAN, V. KOUTITONSKY, Y. SIMARD, P. YEATS, 1991. Report of the Workshop on Physical Oceanography. Pages 6-12 in J.-C. Therriault (ed.). The Gulf of St. Lawrence : small ocean or big estuary ? Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Spec. Publ. Fish. Aquat. Sci., 113).

KOUTITONSKY, V.G., B. LONG, D. LEFAIVRE, M. SALA, 1991. The influence of hydrodynamical processes on sediment transport in the northern Gulf of St. Lawrence. Cont. Shelf Res., 11: 1209-1221.

TEE, K.-T., D. LEFAIVRE, 1990. Three-dimensional modeling of the tidally induced residual circulation off southwest Nova Scotia. Pages 79-92 in R.T. Cheng (ed.). Residual currents and long-term transport. Springer-Verlag, New York (Coastal and estuarine studies, 38).

FRÉCHETTE, M., D. LEFAIVRE, 1990. Discriminating between food and space limitation in benthic suspension feeders using self-thinning relationships. Mar. Ecol. Prog. Ser., 65: 15-23.

OUELLET, P., D. LEFAIVRE, V.G. KOUTITONSKY, 1990. Distribution of shrimp (Pandalus borealis) larvae and hydrographic pattern in the northern Gulf of St. Lawrence. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 47: 2068-2078.

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, G.-H. TREMBLAY, J.-C. THERRIAULT, 1990. Analysis of the distribution of suspended particulate matter, bacteria, chlorophyll a and Po4 in the Upper St. Lawrence Estuary, using a two-dimensional box model. Pages 59-65 in W. Michaelis (ed.). Estuarine water quality management : monitoring, modelling and research. Springer-Verlag, New York (Coastal and estuarine studies, 36).

GREGORY, D.N., O.C. NADEAU, D. LEFAIVRE, 1989. Current statistics of the Gulf of St. Lawrence and Estuary. Can. Tech. Rep. Hydrogr. Ocean Sci., 120, 178 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le présent rapport contient un résumé statistique de toutes les données des courantomètres du golfe et de l'estuaire du Saint-Laurent recueillies par l'Institut océanographique de Bedford et par l'Institut Maurice Lamontagne. Il comprend notamment mille quatre-vingt-sept données-mois, provenant de deux cent cinq endroits et portant sur la période 1963-1988. Organisée par mois et par carrés d'un degré de côte, l'information présentée comprend aussi, pour tous les mouillages, des tableaux de la vitesse maximale observée, de la grandeur et de la direction du vecteur courant moyen ainsi que la grandeur et de l'orientation des axes minimal et maximal de variabilité. Cette dernière est donnée en valeurs tidales et intertidales (basse fréquence). L'information est également présentée sous forme de cartes portant sur trois couches, soit z ≤ 30m, 30m < z ≥ 100m et z > 100m. Dans les cartes principales, on considère d'une part le golfe et d'autre part l'estuaire du Saint-Laurent. Les cartes secondaires portent sur des régions spécifiques, en l'occurrence le courant de Gaspé, le détroit de Belle-Isle et le détroit de Cabot.

TEE, K.-T., P.C. SMITH, D. LEFAIVRE, 1988. Estimation and verification of tidally induced residual currents. J. Phys. Oceanogr., 18: 1415-1434.

GAGNÉ, J.A., D. LEFAIVRE, 1988. Recruitment research in the Gulf of St. Lawrence and Northern Quebec. Pages 116-141 in M. Sinclair, J.T. Anderson, M. Chadwick, J. Gagné, W.D. McKone, J.C. Rice & D. Ware (ed.). Report from the National Workshop on Recruitment. Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 1626).

TEE, K.-T., P.C. SMITH, D. LEFAIVRE, 1987. Modelling and observations of the residual current of southwest Nova Scotia. Pages 455-470 in J.C.J. Nihoul & B.M. Jamart (ed.). Three-dimensional models of marine and estuarine dynamics. Elsevier, Amsterdam (Elsevier oceanography series, 45).

PAINCHAUD, J., D. LEFAIVRE, J.-C. THERRIAULT, 1987. Box model analysis of bacterial fluxes in the St. Lawrence Estuary. Mar. Ecol. Prog. Ser., 41: 241-252.

LEGENDRE, L., S. DEMERS, D. LEFAIVRE, 1986. Biological production at marine ergoclines. Pages 1-29 in J.C.J. Nihoul (ed.). Marine interfaces ecohydrodynamics. Elsevier, Amsterdam (Elsevier oceanography series, 42) .