Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Estelle LABERGE

SINCLAIR, M., M. CHADWICK, D. CLAY, G. CHOUINARD, D. D'AMOURS, A. FRÉCHET, D. GASCON, P. HUDSON, E. LABERGE, T. LAMBERT, B. RANDALL, J. RUNGE, R. TALLMAN, 1991. Report on the Workshop on Fish. Pages 31-45 in J.-C. Therriault (ed.). The Gulf of St. Lawrence : small ocean or big estuary ? Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Spec. Publ. Fish. Aquat. Sci., 113).

SINCLAIR, M., M. CHADWICK, D. CLAY, G. CHOUINARD, D. D'AMOURS, A. FRÉCHET, D. GASCON, P. HUDSON, E. LABERGE, T. LAMBERT, B. RANDALL, J. RUNGE, R. TALLMAN, 1991. Rapport de l'atelier de travail sur les poissons. Pages 31-45 in J.-C. Therriault (éd.). Le golfe du Saint-Laurent : petit océan ou grand estuaire? Ministère des pêches et des océans (Publ. spéc. can. sci. halieut. aquat., 113).

FRÉCHET, A., E. LABERGE, 1990. New strata for groundfish surveys in the Gulf of St. Lawrence, NAFO divisions 4RST. NAFO SCR Doc., 90/45, 2 p.

McLAREN, I.A., E. LABERGE, C.J. CORKETT, J.-M. SÉVIGNY, 1989. Life cycles of four species of Pseudocalanus in Nova Scotia. Can. J. Zool., 67: 552-558.

Le copépode Pseudocalanus acuspes, une espèce principalement arctique, relique dans le bassin Bedford en Nouvelle-Écosse, produit une première génération (G1) à la fin de l'hiver, dont la majorité des individus atteignent leur maturité à la fin du printemps. Cette première génération produit à son tour une G2 dont la majorité des individus restent en diapause aux stades copépodites III et IV jusqu'au début de l'hiver. D'importantes réserves de lipides s'accumulent chez ces stades au début de l'été, puis diminuent lentement par la suite. Une petite fraction de la population continue de se développer à un rythme qui varie en fonction de la température; ces individus atteignent leur maturité au début de l'automne et produisent une génération d'adultes G3 en novembre. Les copépodites qui se développent en hiver et au printemps accumulent moins de lipides. L'espèce principalement arctique Pseudocalanus minutus, rare dans le bassin Bedford et sur la plate-forme néo-écossaise, a un cycle strictement annuel et atteint le stade copépodite V, rempli de lipides, après la reproduction à la fin de l'hiver. L'espèce arctique-tempéré Pseudocalanus newmani abonde sur la plate-forme néo-écossaise, mais semble incapable de survivre lorsqu'elle est entraînée dans le bassin Bedford. C'est une espèce qui accumule peu de lipides et qui semble produire au moins trois générations d'adultes entre mai et novembre, selon la température, sur le banc Browns. Elle entre probablement en diapause en hiver, ou alors le synchronisme observé au printemps résulte d'un développement limité par la nourriture durant l'hiver. L'espèce tempérée Pseudocalanus moultoni semble avoir un cycle semblable à celui de P. newmani, mais est moins abondante au banc Browns en été. Ces cycles sont bien adaptés aux régions géographiques où habitent les espèces et ils rappellent par certains aspects ceux des espèces de Calanus©1989 Conseil national de recherches Canada

LABERGE, E., S. HURTUBISE, 1989. Évaluation du stock de sébaste (Sebastes spp.) des divisions 4RST de l'OPANO. CSCPCA doc. rech., 89/50, 47 p.

LABERGE, E., 1988. Assessment of divisions 4RST redfish (Sebastes spp.). CAFSAC Res. Doc., 88/44, 44 p.

LABERGE, E., P.J. RUBEC, D. GASCON, D.B. ATKINSON, 1987. Assessment of 4RST redfish (Sebastes spp.). CAFSAC Res. Doc., 87/64, 45 p .

Les débarquements totaux de sébaste des Divisions 4RST de l'OPANO ont été évalués à 33,107 t pour 1986. Malgré une augmentation de 5,000 t par rapport aux valeurs de débarquement de l'an dernier, seulement 60 % des TPA n'auront été pêchés. Les taux de prises des chaluts Engel, des chaluts de fond (autres que les chaluts de type Engel) et des chaluts pélagiques ont été analysés séparément à l'aide d'un modèle multiplicatif. La série de taux de prises normalisés qui en résulte montre la présence de 2 maxima, un premier en 1967-1968 (1.33 t/h) et l'autre en 1981-1982 (1.29 t/h), suivis d'une diminution; la baisse de taux de prises enregistrée depuis 1982 semble s'être arrêtée en 1986. Les distributions de fréquence de longueur obtenues de l'échantillonnage des prises commerciales et des relevés de recherche indiquent la présence de 2 fortes classes d'âge : celle du début des années 70 (poissons d'environ 30 cm) et celle du début des années 80 (poissons d'environ 20 cm). Ces dernières seront commercialement exploitables dans quelques années. Les résultats d'une version de non-équilibre du modèle de production de Schaefer indiquent une biomasse actuelle (début de 1987) de 473,000 t. Le modèle est cependant imprécis quant à l'estimation du point d'inflexion de la courbe d'équilibre passé le REM. Étant donné cette incertitude le TPA pour 1988 a été établi, sur la base de rendement au point 2/3frme, à 56,000 t.