Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Stephen I.C. HSIAO

LAYCOCK, M.V., S.W. AYER, M. BILODEAU, J.-P. GAGNÉ, S. HSIAO, J.F. JELLETT, A. LAWRENCE, M. LEDOUX, P. MASSELIN, D. McLACHLAN, S. MICHAUD, S.K. MOHAPATRA, K. SOHET, I. ST-PIERRE, K. THOMAS, B.M. TWAROG, 1992. Detection and quantification of toxic algae and toxins. Pages 81-90 in J.-C. Therriault & M. Levasseur (ed.). Proceedings of the Third Canadian Workshop on Harmful Marine Algae, Maurice-Lamontagne lnstitute, Mont-Joli, Québec, 12-14 May, 1992.

Cliquer pour voir tout le texte

PERCY, J.A., E.H. GRAINGER, J.N. BUNCH, S.I.C. HSIAO, 1992. Oceanography and planktonic communities of two northern Quebec fjords. Can. Data Rep. Fish. Aquat. Sci., 892, 136 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport sert de répertoire tabulaire des données océanographiques et biologiques recueillies au cours des étés 1989 et 1990 dans deux fjords, la baie de Sugluk et la baie de Wakeham, situés sur la côte québécoise de l'ouest du détroit d'Hudson. Les données comprennent des informations sur la distribution verticale de la température, de la salinité, des sels nutritifs, de l'oxygène, du carbone organique total, dissous et particulaire, des bactéries, du phytoplancton, de la chlorophylle a et du zooplancton. Dans la baie de Sugluk, la répartition verticale de la température, de la salinité et du zooplancton à proximité du seuil du fjord a été déterminée périodiquement au cours d'un cycle de marée. La vitesse des courants au-dessus du seuil a été mesurée durant deux semaines au moyen d'un courantomètre électronique.

HSIAO, S.I.C., 1992. Dynamics of ice algae and phytoplankton in Frobisher Bay. Polar Biol., 12: 645-651.

HSIAO, S.I.C., 1992. Diel, tidal and vertical variations of phytoplankton and its environment in Frobisher Bay. Arctic, 45: 327-337.

RUNGE, J.A., M. BRADSTREET, J. BUNCH, S. DEMERS, E.H. GRAINGER, S. HSIAO, G. INGRAM, M. POULIN, J. ROFF, C. TAGGART, W. WELCH, 1990. Report of planktonic and ice production working group. Pages 24-28 in J.A. Percy (ed.). Proceedings of a workshop : Marine Ecosystem Studies in Hudson Strait, November 9-10, 1989, Montréal, Québec. Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 1770).

HSIAO, S.I.C., 1990. Photosynthesis of two arctic intertidal seaweeds. Sarsia, 75: 43-52.

GRAINGER, E.H., S.I.C. HSIAO, 1990. Trophic relationships of the sea ice meiofauna in Frobisher Bay, Arctic Canada. Polar Biol., 10: 283-292.

HSIAO, S.I.C., 1988. Spatial and seasonal variations in primary production of sea ice microalgae and phytoplankton in Frobisher Bay, Arctic Canada. Mar. Ecol. Prog. Ser., 44: 275-285.

HSIAO, S.I.C., 1987. Sedimentation in Arctic Canada : species composition and biomass of phytoplankton contributed to the marine sediments in Frobisher Bay. Polar Biol., 7: 245-251.

[Résumé disponible seulement en anglais]
Sedimentation of phytoplankton provides food and energy for zoobenthic communities. In this study the rates, species composition and biomass of phytoplankton input to Frobisher Bay sediments were examined during ice (late November to July) and open water (late July to October) periods from 1982 to 1985. The rates were higher on the sea bed than at 20 m. The minimum rate (3x105 cells•m-2•day-1) of sedimentation occurred during the early part of the ice period. It increased as the ice thickened and reached a maximum of 2.8x108 cells•m-2•day-1 after the phytoplankton bloom at the beginning of the oper water period in the first two weeks of August. The sedimented phytoplankton was dominated by diatoms, with a great majority of pennate species during the spring (April to June) and centric forms during the summer (July to August). Green flagellates, dinaflagellates and chrysophytes occurred as a low percentage of the total population in all seasons. Other indicators (chlorophyll a and phaeopigments) showed highest biomass levels in the deepest traps. They were consintently low during the winter (December to March) and reached their maxima during the open-water period of summer. Their abundance was correlated with the seasonal cycle of the phytoplankton in the water column.©1987 Springer-Verlag

PINKEWYCZ, N., S.I.C. HSIAO, 1987. Phytoplankton data from the southern Beaufort Sea. Can. Data Rep. Fish. Aquat. Sci., 637, 25 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Le phytoplancton provenant d'échantillons d'eau ramassés au cours de l'été 1975 dans le sud de la mer de Beaufort a été analysé quantitativement. Trente-neuf genres et soixante espèces ont été identifiés. Les diatomées étaient composées de 42 espèces (9 centriques et 33 pennées), les algues vertes de 5, les chrysophycées de 3, les euglénoïdes de 3, et les dinoflagellées de 7 espèces. Les diatomées formaient le plus grand groupe en termes de nombre d'espèces et de cellules.

PINKEWYCZ, N., F.J. FIFE, S.I.C. HSIAO, 1987. Phytoplankton, temperature and salinity data from northeastern Ungava Bay. Can. Data Rep. Fish. Aquat. Sci., 644, 67 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Les données de phytoplancton recueillies à la fin de l'été et au début de l'automne en 1984 et en 1985 au nord-est de la baie d'Ungava ont été compilées. On a identifié cinquante-quatre genres et cent deux espèces. Les diatomées représentaient le groupe le plus abondant et le plus diversifié. Les diatomées centriques étaient moins diversifiées mais plus abondantes que les diatomées pennées. Les chlorophytes, les chrysophytes, les cyanophytes, les euglenoïdes et les dinoflagellés étaient encore moins nombreux et moins diversifiés. La température de l'eau de mer variait entre 0.2 °C en eau profonde et 3.2 °C près de la surface, la plupart des relevés se situant entre 1.5° et 2.0 °C. La salinité était constante à 30-32 ppt sauf à la station 7.

HSIAO, S.I.C., N. PINKEWYCZ, 1987. Phytoplankton data from western Baffin Bay and adjacent waters. Can. Data Rep. Fish. Aquat. Sci., 674, 55 p .

Cliquer pour voir tout le texte

Des échantillons de phytoplancton ont été collectionnés à des profondeurs de 1, 5, 20, 50, 100 et 200 m à 23 stations dans l'est du détroit de Jones, l'est du détroit de Lancaster et l'ouest de la baie de Baffin pendant l'été et l'automne 1979. Ces échantillons ont été analysés quantitativement selon la composition et l'abondance d'espèces. En termes d'espèces et cellules, les diatomées formaient le plus grand groupe; algues vertes, chrysophytes, euglenoïdes et dinoflagellées se trouvaient en plus petit nombre.