Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Lyse GODBOUT

GODBOUT, L., 1996. Québec green sea urchin. DFO, Atlantic Fisheries, Stock Status Report, 96/8, 7 p.

GODBOUT, L., 1996. L'oursin vert du Québec. MPO, Pêches de l'Atlantique, Rapport sur l'état des stocks, 96/8, 8 p.

GODBOUT, L., D. DOBSON, G. MOREAULT, L. DEVINE, 1995. Suspended and sedimented matter at a fixed station near Gascons, baie des Chaleurs, Québec. Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2058, 42 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Les composantes de la matière en suspension ainsi que le taux de sédimentation du C, N et des pigments ont été mesurées à une station fixe près de Gascons (26 m), baie des Chaleurs, Québec, à des intervalles de 1 à 4 jours, entre le 16 juin et le 20 août 1992. La chlorophylle a et les phéopigments (< 5 µ, 5-153 µ, > 0.7-153 µ) ainsi que le carbone et l'azote organique ont été mesurés dans la colonne d'eau. Sauf pour la chlorophylle a plus grand que 5 µ et les phaéopigments < 5 µ (CV > 117 %), la concentration des particules en suspension a peu varié au cours de la saison (CV < 50 %). Le taux de sédimentation des diverses composantes varia peu (CV < 50 %) sauf pour celui de la chlorophylle a (CV=92 %). Le stock de chlorophylle a > 5 µ peut être prédit à partir du stock de chlorophylle a totale. Cette relation log-log a une pente de 2.25 et explique 86.5 % de la variation. Les modèles empiriques décrivant le taux de sédimentation des pigments ont une plus grande capacité de prédiction (R2=20.2 %-24.2 %). Le stock de pigments > 5 µ (R2=46.4 %) est le meilleur prédicteur du taux de sédimentation des pigments. La pente (0.41) de ce modèle log-log indique que le taux sédimentation des pigments augmente de façon non linéaire avec une augmentation du stock de pigments > 5 µ. Les inférences de ces modèles et leurs implications sur le monitorage de la baie des Chaleurs sont discutées.

SCARRAT, D.J., C. MARTIN, T. de FREITAS, M. HAWRYLUK, M. DESBIENS, H. CHEBIB, S. DEMERS, M. FRÉCHETTE, D. BAUDINET, D.J. WILDISH, S.T. DUNCAN, W.W. YOUNG-LAI, T.J. SOMERSET, E. TODD, L. GODBOUT, 1992. Transfer of phycotoxins in the benthic food web. Pages 67-71 in J.-C. Therriault & M. Levasseur (ed.). Proceedings of the Third Canadian Workshop on Harmful Marine Algae, Maurice-Lamontagne lnstitute, Mont-Joli, Québec, 12-14 May, 1992.

Cliquer pour voir tout le texte

DeANGELIS, D.L., L. GODBOUT, B.J. SHUTER, 1991. An individual-based approach to predicting density-dependent dynamics in smallmouth bass populations. Ecol. Model., 57: 91-115 .