Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Pierre GAGNON

GENDRON, L., P. GAGNON, 2001. Impact of various fishery management measures on egg production per recruit in American lobster(Homarus americanus). Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2369, 31 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Un modèle détaillé du cycle vital du homard pour les populations des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie, incorporant l'incertitude des paramètres mal estimés ou naturellement variables a été développé et utilisé pour évaluer l'impact de nouvelles mesures de gestion sur la production d'oeufs par recrue (POR). Les mesures de gestion envisagées incluent des restrictions additionnelles sur les tailles de capture (minimale et maximale), la réduction du taux d'exploitation et la protection accrue des femelles par marquage (encoche en V). Les résultats de ces calculs ont servi à l'élaboration des plans de gestion de la pêche mis en place au Québec depuis 1997, dans le but de doubler la POR par rapport au niveau de 1996. Nous présentons également une analyse de risque concernant la gestion de la pêche au homard fondée sur la probabilité de ne pas atteindre un niveau donné de POR.

GENDRON, L., P. GAGNON, 2001. Impact de différentes mesures de gestion de la pêche au homard (Homarus americanus) sur la production d'oeufs par recrue. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2369, 31 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Un modèle détaillé du cycle vital du homard pour les populations des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie, incorporant l'incertitude des paramètres mal estimés ou naturellement variables a été développé et utilisé pour évaluer l'impact de nouvelles mesures de gestion sur la production d'oeufs par recrue (POR). Les mesures de gestion envisagées incluent des restrictions additionnelles sur les tailles de capture (minimale et maximale), la réduction du taux d'exploitation et la protection accrue des femelles par marquage (encoche en V). Les résultats de ces calculs ont servi à l'élaboration des plans de gestion de la pêche mis en place au Québec depuis 1997, dans le but de doubler la POR par rapport au niveau de 1996. Nous présentons également une analyse de risque concernant la gestion de la pêche au homard fondée sur la probabilité de ne pas atteindre un niveau donné de POR.

CASTONGUAY, M., C. ROLLET, A. FRÉCHET, P. GAGNON, D. GILBERT, J.-C. BRÊTHES, 1999. Distribution changes of Atlantic cod (Gadus morhua L.) in the northern Gulf of St. Lawrence in relation to an oceanic cooling. ICES J. Mar. Sci., 56: 333-344.

PROVENCHER, L., M. GIGUÈRE, P. GAGNON, 1997. Caractérisation du substrat entre les isobathes de 10 et 50 mètres autour des Îles-de-la-Madeleine par balayage hydroacoustique et échantillonnages sédimentologiques : évaluation du système de traitement des échos USP RoxAnn. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 2156, 49 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Des relevés hydroacoustiques effectués en 1991 et 1992, au moyen du système de traitement d'échos USP RoxAnn, ont permis de classifier les fonds côtiers des Îles-de-la-Madeleine entre les isobathes de 10 et 50 mètres. Parallèlement, des sédiments ont été prélevés sur 163 stations réparties sur les trajets acoustiques de 1992, de manière à valider la technologie RoxAnn. Cinq types de fond ont été classifiés et cartographiés, soit le sable très fin, le sable fin, le sable moyen, le gravier et la roche. La classification empirique des sédiments par le RoxAnn a été comparée à celle obtenue par analyse discriminante des données hydroacoustiques. Quoique la classification du RoxAnn soit satisfaisante, l'analyse discriminante cerne mieux les différents types de substrat. La calibration empirique du RoxAnn doit être menée correctement, car la fiabilité des résultats en dépend. Des recommandations sur les procédures à suivre sont présentées.

FRÉCHETTE, M., P. BERGERON, P. GAGNON, 1996. On the use of self-thinning relationships in stocking experiments. Aquaculture, 145: 91-112.

MORIN, B., B. BERNIER, R. ARTHUR, G. CHOUINARD, A. FRÉCHET, P. GAGNON, 1996. L'évaluation et la biologie du flétan du Groenland (Reinhardtius hippoglossoides) du golfe du Saint-Laurent (4RST) en 1995 ; Assessment and biology of Greenland halibut (Reinhardtius hippoglossoides) in the Gulf of St. Lawrence (4RST) in 1995. MPO, Pêches de l'Atlantique, Document de recherche ; DFO, Atlantic Fisheries, Research document, 96/53, 59 p.

Les principales concentrations de flétan du Groenland dans le golfe du Saint-Laurent à l'été se retrouvent à l'ouest de l'île Anticosti, dans une moindre mesure, au nord de cette île et près de la côte ouest de Terre-Neuve dans le chenal d'Esquiman. Le filet maillant est l'engin de pêche le plus utilisé depuis le milieu des années 1970. Les débarquements préliminaires de 1995 ont atteint 2300 t. Le total admissible des captures est fixé à 4000 t depuis 1993. En 1996, il a été réduit à 2000 t. Les indices d'abondance du flétan du Groenland montrent une légère augmentation depuis 1990. De plus, l'abondance des flétans du Groenland de taille commerciale a augmenté depuis 1994 due à la présence de bonnes classes d'âge. Toutefois, les flétans du Groenland de grande taille étaient encore peu abondants dans la population en 1995 et le nombre de juvéniles en 1995 étaient encore en-dessous de la moyenne de 1990 à 1995. La longueur ou 50 % des femelles atteignent la maturité sexuelle a été estimée à 49 cm en 1995. Le poids des poissons en fonction de leur longueur a augmenté légèrement en 1995 pour les poissons de plus de 40 cm. En hiver, les flétans du Groenland qui sont concentrés dans la région du détroit de Cabot proviennent fort probablement du golfe du Saint-Laurent.

COUILLARD, C., P.V. HODSON, P. GAGNON, J.J. DODSON, 1995. Lesions and parasites in white suckers, Catostomus commersoni, in bleached-kraft pulp mill-contaminated and reference rivers. Environ. Toxicol. Chem., 14: 1051-1060.

PROVENCHER, L., D. DORION, P. GAGNON, 1995. Stabulation du crabe des neiges en mer : type de casier et niveau d'entassement des crabes. Rapp. can. ind. sci. halieut. aquat., 231, 23 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ces essais de stabulation ont permis de mettre au point un type de casier qui améliore considérablement le taux de survie des crabes. Le taux de survie est de 95 % après neuf semaines de stabulation; il diminue par la suite, probablement dû aux effets directs et indirects du jeûne prolongé. L'entassement optimal des crabes n'a pu être estimé, cependant, la densité de 37 kg/m2 utilisée n'a posé aucun problème.

MORIN, B., D. POWER, P. GAGNON, 1994. Distribution of redfish (Sebastes spp.) in the Gulf of St. Lawrence and in the Laurentian Channel based on RV surveys and commercial fishery catch. MPO, Pêches de l'Atlantique, Document de recherche, 94/91, 52 p.

L'analyse des relevés de poissons de fond dans les divisions 3Ps3Pn4RST de 1978 à 1993 a montré que le sébaste était concentré dans la région du détroit de Cabot en janvier et février. Cette observation semble s'être amplifiée depuis 1990 et les concentrations de sébaste débordent dans la sous-division 3Ps. La distribution des taux de capture de la pêche commerciale d'hiver supporte les données des relevés. En mai, les activités de pêche se déplacent vers le nord dans le golfe du Saint-Laurent, ainsi que vers le sud dans le chenal Laurentien, à la limite de 4Vn et 4Vs jusqu'au mois d'octobre. Les données de taux de capture analysées suggèrent que la migration du sébaste dans la région de Détroit de Cabot (4RT, 3Pn et 4Vn) a débuté aussi tôt que novembre au cours des trois dernières années ce qui ne concorde pas avec les unités de gestion présentement en place (i.e. 3Pn et 4Vn sont considérés comme du sébaste du chenal Laurentien ou Unité 2). La distribution du sébaste par groupe de longueur lors des relevés de poissons de fond a montré un déplacement vers le sud dans le détroit de Cabot à mesure que la taille des poissons augmente. La distribution et la migration des deux principales espèces de sébaste (Sebastes mentella and S. fasciatus) dans le golfe du Saint-Laurent semblent différentes et d'autres analyses sont requises afin de décrire l'impact sur la pêche.

HURTUBISE, S., P. GAGNON, 1993. Survey trawl research at Maurice Lamontagne Institute. Pages 37-39 in S.J. Walsh, P.A. Koeller & W.D. McKone (ed.). Proceedings of the International Workshop on Survey Trawl Mensuration, Northwest Atlantic Fisheries Centre ...1991. Department of fisheries and oceans (Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 1911).

FRÉCHET, A., P. GAGNON, 1993. Changes in distribution and failure of the winter fixed gear cod (Gadus morhua) fishery off Southwestern Newfoundland. NAFO Sci. Counc. Stud., 18: 71-77.

Cliquer pour voir tout le texte

GRÉGOIRE, F., P. GAGNON, 1993. Analyse préliminaire des mesures de L1 sur des otolithes de maquereau bleu (Scomber scombrus L.) du golfe du Saint-Laurent. MPO, Document de recherche sur les pêches dans l'Atlantique, 93/62, 17 p.

Nous avons constaté chez le maquereau du golfe du Saint- Laurent, des variations de la taille moyenne de l'otolithe à un an (L1 parmi les classes d'âge qui sont apparues récemment. Aucune différence n'a été observée pour les classes d'âge antérieures à 1977, alors que la biomasse du stock était beaucoup plus basse. Les fortes classes d'âge de 1982, 1987 et 1988 se sont distinguées par une baisse subite de la valeur moyenne de L1. Nous avons aussi montré que le retard ou l'avance de croissance d'un poisson par rapport à son groupe à un an, tel qu'indiqué par la mesure de L1, tend à se maintenir par la suite.

GAGNON, P., 1992. The analysis of comparative trawl selectivity experiments. CAFSAC Res. Doc., 92/120, 15 p.

CASTONGUAY, M., P. SIMARD, P. GAGNON, 1991. Usefulness of Fourier analysis of otolith shape for Atlantic mackerel (Scomber scombrus) stock discrimination. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 48: 296-302.

FRÉCHET, A., P. GAGNON, 1991. Changes in distribution of the 3Pn, 4RS cod stock and the failure of the winter fixed gear fisheries off southwestern Newfoundland. NAFO SCR Doc., 91/110, 13 p.

SINCLAIR, A., P. GAGNON, A. FRÉCHET, 1991. Seasonal distribution of cod in the northern Gulf of St. Lawrence. CAFSAC Res. Doc., 91/37, 19 p.

La distribution spatiale de différentes tailles de morues dans les unités de gestion 3Pn4RS a été étudiée afin d'identifier quelles zones devraient être fermées à la pêche pour réduire la capture de petites morues par la pêche commerciale. Les données provenant des relevés de recherche d'été et d'hiver pour le poisson de fond ont été utilisées. Les distributions de trois groupes de taille ont été analysées : de 0 à 29 cm (un groupe rarement capturé par la pêche commerciale), de 30 à 41 cm (un groupe de taille inférieure à la taille commerciale qui est capturé et rejeté en mer) et de 42 cm et plus (le groupe de taille commerciale). Les trois groupes de tailles ont la même distribution en été, ils sont abondants dans les eaux côtières du Nord-Ouest de Terre-Neuve et de la rive Nord du Golfe. La fermeture de zones de pêche en été aurait un impact majeur sur la pêche à la morue. En hiver, une division plus nette apparaît : les gros poissons se retrouvent en plus grande proportion dans 3Pn que les poissons des deux autres groupes de tailles. Environ 40 % de la pêche d'hiver a lieu en dehors de 3Pn. Les différences qui apparaissent dans la distribution des groupes de tailles en hiver sont peut être dues à une relation entre la vitesse de migration et la taille des poissons et devraient être confirmées par l'analyse des données d'échantillonnage commercial et d'observateurs.

GAGNON, P., 1991. The effects of set to strata allocation adjustments. CAFSAC Res. Doc., 91/62, 8 p.

On étudie par simulation l'effet de différentes stratégies d'ajustement de l'allocation des traits dans les strates sur la justesse et la fidélité (précision) des valeurs estimées. Les modèles de populations utilisés sont la biomasse de la morue dans la division 3Pn-4RS de l'OPANO l'hiver et l'abondance de la morue dans 2J. Les lois de Poisson, log-normale et négative-binomiale sont utilisées pour modéliser la variabilité des populations dans chaque strate. Les résultats démontrent que l'ajustement optimal des taux d'échantillonnage permet une augmentation significative de la fidélité des valeurs estimées. Par contre, les stratégies qui consistent à modifier l'allocation des traits en tenant compte de l'échantillonnage courant introduisent un biais dans les estimations du même ordre de grandeur que l'écart-type des valeurs.

GAGNON, P., 1991. Optimisation des campagnes d'échantillonnage : les programmes REGROUPE ET PARTS. Rapp. tech. can. sci. halieut. aquat., 1818, 20 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Une revue des connaissances statistiques applicables aux plans d'échantillonnage par chalutage est présentée. Deux outils permettant d'optimiser les plans d'échantillonnage sont décrits. Le programme REGROUPE permet de déterminer des taux d'échantillonnage optimaux pour des groupes de régions homogènes. Le programme PARTS permet de calculer le nombre optimal de traits à allouer dans chaque région en tenant compte des contraintes spécifiées par l'utilisateur. Il permet également de surveiller l'évolution statistique de l'échantillonnage.

FRÉCHET, A., P. SCHWAB, P. GAGNON, 1991. Évaluation du stock de morue du nord du golfe du Saint-Laurent (divisions de l'OPANO 3Pn, 4R et 4S) en 1990. CSCPCA doc. rech., 91/43, 55 p .