Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

César FUENTES-YACO

HUDIER, E., C. FUENTES, P. LAROUCHE, 1999. Extraction des crêtes de pression sur images Radarsat en mode fin. Pages 629-636 in Fourth International Airborne Remote Sensing Conference and Exhibition/21st Canadian Symposium on Remote Sensing, Ottawa, Canada, 21-24 June 1999.

FUENTES-YACO, C., A.F. VÉZINA, T. PLATT, W.G. HARRISON, P.G. CORMIER, L.E. WAITE, L. DEVINE, 1998. Spatio-temporal distribution of phytoplankton pigments in Northumberland Strait : CZCS imagery and in situ data. Can. Tech. Rep. Hydrogr. Ocean Sci., 195, 37 p .

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport décrit des variations spatio-temporelles des pigments phytoplanctoniques dans le sud du golfe du Saint-Laurent en utilisant des images du capteur satellitaire "Coastal Zone Color Scanner" (CZCS) et des données in situ échantillonnées à différentes périodes. Pour comparer les patrons obtenus avec ces deux méthodes, nous avons couplé les données CZCS et in situ dans des subdivisions régionales et pour lesquelles nous avons calculé des moyennes. Considérant qu'il n'y a pas de standards climatologiques pour les caractéristiques biologiques ou chimiques pour comparer avec nos données dans cette partie du golfe, nous avons suivi les régions délimités pour la gestion des pêcheries commerciales ("International Commission for Northwest Atlantic Fisheries" [ICNAF/NAFO]) de même que des subdivisions basées sur les caractéristiques physiques océanographiques (Petrie et al., 1996). Finalement, nous avons utilisé une nouvelle régionalisation, prenant en considération les analyses visuelles des images satellitaires. Les deux méthodes de travail, soit les images satellitaires ainsi que les données prises en mer, montrent de fortes variations synoptiques de la répartition spatiale des pigments. Néanmoins, les valeurs estimées avec le satellite donnent une appréciation plus détaillée. Les analyses visuelles des images du CZCS suggèrent l'identification de cinq régions. Les concentrations en pigments évaluées dans ces régions semblent varier temporellement en accord avec les données in situ suivant un cycle bi-modal. Des concentrations élevées en chlorophylle ont été observées au printemps et à la fin de l'été et au début de l'automne. En conclusion, nous suggérons : i) l'étude des liens possibles entre les données in situ de la biomasse phytoplanctonique et les caractéristiques physiques et chimiques du milieu pour chacune des régions identifiées par les images du capteur satellitaire CZCS; ii) la confirmation ou la modification de la régionalisation proposée en utilisant les nouveaux capteurs tels que le SeaWIFS, ainsi qu'à l'aide des senseurs à plus haute résolution spatiale (CASI), et finalement; iii) que la grille de stations d'échantillonnage dans les futures missions de recherche soit modifiée afin de mieux échantillonner les différentes sous-régions identifiées à partir des images CZCS.