Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Jim BUNCH

HUDON, C., R. MORIN, J. BUNCH, R. HARLAND, 1996. Carbon and nutrient output from the Great Whale River (Hudson Bay) and a comparison with other rivers around Quebec. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 53: 1513-1525.

La charge annuelle et la composition du matériel exporté sur la côte de la Baie d'Hudson ont été caractérisées et modélisées au cours du cycle hydrologique de la Grande Rivière de la Baleine. Les exportations annuelles de matière particulaire inorganique (PIM) et organique (POM) et de carbone organique dissous (DOC) vers la Baie d'Hudson ont été estimées à 135 000, 21 000 et 90 000 t, respectivement. Les concentrations de PIM, POM et DOC étaient positivement corrélées au débit, tout comme les concentrations de particules organiques de grande taille (>1 mm), de taille fine (53 µ-1 mm) et de taille très fine (0.7-53 µ). Des trois fractions de taille, les particules très fines avaient le plus haut taux d'activité hétérotrophe, le plus faible rapport C :N ainsi que la plus forte concentration de chlorophylle a (1 µg•L-1) au cours de l'été. Pendant la période de la débâcle printanière, 25-35 % de la charge annuelle de PIM, 23 % de la charge de POM, 11 % de la charge en DOC et 5-14 % de la charge en éléments nutritifs furent exportés vers la baie d'Hudson. Les eaux de la rivière étaient moins concentrées en éléments nutritifs que les eaux côtières de la baie. Une comparaison des apports de DOC avec 46 autres rivières drainant le Bouclier Précambrien montre que, pour une même valeur de ruissellement spécifique, les rivières coulant dans la toundra vers les baies d'Hudson et d'Ungava transportent une charge spécifique de DOC moitié moindre que celle des rivières coulant dans des bassins forestiers vers le Golfe du Saint-Laurent.

PERCY, J.A., E.H. GRAINGER, J.N. BUNCH, S.I.C. HSIAO, 1992. Oceanography and planktonic communities of two northern Quebec fjords. Can. Data Rep. Fish. Aquat. Sci., 892, 136 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport sert de répertoire tabulaire des données océanographiques et biologiques recueillies au cours des étés 1989 et 1990 dans deux fjords, la baie de Sugluk et la baie de Wakeham, situés sur la côte québécoise de l'ouest du détroit d'Hudson. Les données comprennent des informations sur la distribution verticale de la température, de la salinité, des sels nutritifs, de l'oxygène, du carbone organique total, dissous et particulaire, des bactéries, du phytoplancton, de la chlorophylle a et du zooplancton. Dans la baie de Sugluk, la répartition verticale de la température, de la salinité et du zooplancton à proximité du seuil du fjord a été déterminée périodiquement au cours d'un cycle de marée. La vitesse des courants au-dessus du seuil a été mesurée durant deux semaines au moyen d'un courantomètre électronique.

RUNGE, J.A., M. BRADSTREET, J. BUNCH, S. DEMERS, E.H. GRAINGER, S. HSIAO, G. INGRAM, M. POULIN, J. ROFF, C. TAGGART, W. WELCH, 1990. Report of planktonic and ice production working group. Pages 24-28 in J.A. Percy (ed.). Proceedings of a workshop : Marine Ecosystem Studies in Hudson Strait, November 9-10, 1989, Montréal, Québec. Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci., 1770).

BUNCH, J.N., R.C. HARLAND, 1990. Bacterial production in the bottom surface of sea ice in the Canadian subarctic. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 47: 1986-1995.

SNOW, N.B., W.E. CROSS, R.H. GREEN, J.N. BUNCH, 1987. The biological setting of the BIOS site at Cape Hatt, N.W.T., including the sampling design, methodology and baseline results for macrobenthos. Arctic, 40 (Supp. 1): 80-99.

BUNCH, J.N., 1987. Effects of petroleum releases on bacterial numbers and microheterotrophic activity in the water and sediment of an Arctic marine ecosystem. Arctic, 40 (Supp. 1): 172-183 .