Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Daniel BARIL

SAVENKOFF, C., M.-N. BOURASSA, D. BARIL, H.P. BENOÎT, 2007. Identification of ecologically and biologically significant areas for the Estuary and Gulf of St. Lawrence ; Identification des zones d'importance écologie et biologique pour l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. DFO, Canadian Science Advisory Secretariat, Research Document ; MPO, Secrétariat canadien de consultation scientifique, Document de recherche, 2007/015, 49 p .

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport décrit les analyses présentées lors d’un atelier de travail régional tenu à Mont-Joli (Qc) afin de synthétiser l’information de couches thématiques basées sur des données physiques, chimiques et biologiques et d’identifier les zones d'importance écologique et biologique (ZIEBs) pour la gestion intégrée du golfe du Saint-Laurent (GIGSL). Pour l’ensemble des couches thématiques, 96 aires importantes (AIs) ont été identifiées à partir de la meilleure information scientifique disponible (données géographiquement référencées). Ces AIs sont toutes caractérisées par des scores spécifiques pour chacune des trois principales dimensions utilisées pour définir les ZIEBs : unicité, concentration et conséquences sur la valeur adaptative. Lors du processus de synthèse des AIs à travers les couches thématiques, deux approches générales ont été utilisées en se basant sur (1) chacune des trois principales dimensions utilisées séparément et (2) la somme de leurs scores. L’atelier a conclu en identifiant 10 régions comme ZIEBs pour l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, couvrant 77,184 km2 (30&nsbp;% de la superficie totale). Toutes les 10 ZIEBs proposées sont associées au moins en partie aux AIs identifiées par l’approche Delphique (opinion d’experts). Des sources potentielles d’incertitude et des recommandations pour la définition des ZIEBs dans d’autres systèmes ou celui-ci dans l’avenir sont discutées.